Nouvelle mise à jour du firmware du Fuji X-T1


Décidément, FUJIFILM soigne ses clients. En mars dernier, la marque mettait en ligne la version 3 du logiciel interne de son Fuji X-T1. Une version majeure qui offrait à son boitier phare une vingtaine de fonctions nouvelles ou améliorées : la vitesse maximale passait de 1/8000ème de seconde à 1/32000ème (pratique si l’on souhaite travailler à très grande ouverture en pleine lumière), un nouveau mode de simulation de film faisait son entrée : le classique Chrome offrant aux images un rendu Kodachrome, ajout de la sélection directe du mode macro ou de la zone autofocus, amélioration des fonctions vidéo, etc. Que du bonheur !

Après cette très belle mise à jour, FUJIFILM aurait pu se reposer sur ses lauriers, mais c’est mal connaître la marque que de penser cela. En effet, 3 mois seulement après la fourniture d’une mise à jour majeure aux utilisateurs de son X-T1, FUJIFILM remet le couvert avec la version 4.0. Cette fois-ci, les nouvelles fonctions concernent  l’autofocus, mais pas seulement. Elles répondent pleinement aux demandes des utilisateurs qui pourront profiter plus longtemps de leur boîtier.

Nouveau système de mise au point AF pour un suivi optimisé des sujets en mouvement ou non

En mode « AF Point Unique », la zone AF est subdivisée en secteurs plus petits pour une mise au point à la fois plus rapide et précise. Les pixels à détection de phase, passent d’une plage de 2.5EV à 0.5 EV. L’autofocus est bien plus réactif en basse lumière ou sur les sujets faiblement contrastés.

Le mode « Zone AF » permet à l’utilisateur de choisir une matrice de 3×3, de 5×3 ou 5×5 collimateurs dans une zone de mise au point AF composée de 77 collimateurs. Associé au mode de mise au point continu « AF-C », l’appareil suit le sujet au centre de la zone sélectionnée. Les zones 3×3 et 5×3 centrales offrent en particulier une mise au point ultra-rapide grâce à l’usage des pixels à détection de phase intégrés au capteur (environ 100 000).

En mode « AF Large/Suivi », l’appareil affiche la zone de mise au point et identifie automatiquement le sujet hors de la zone AF de 77 points (« Wide » en mode AF-S) ou, il suit le sujet dans la zone de mise au point AF de 77 points (« Tracking » en mode AF-C). Cela rend possible le suivi précis du sujet en mouvement selon les axes vertical et horizontal et d’avant en arrière.

Le mode « AF avec détection du regard », la mise à jour propose le mode AF avec détection du regard détectant et faisant la mise au point automatiquement sur les yeux. Cette fonction permet de faire facilement la mise au point sur les yeux même en conditions difficiles, comme lors de la réalisation d’un portrait à grande ouverture pour obtenir un bel effet bokeh en arrière-plan.

Comme vous pouvez le constater sur la vidéo, le mode « AF-S Point Unique » est à réserver aux sujets statiques (fleurs, paysages, macro…). Le mode « Zone AF » utilisé en « AF-C » se montrera très utile pour photographier les oiseaux en vol, un concours hippique, une compétition de ski, une course automobile, etc. Ce mode est certainement le plus utile pour les sujets en mouvement. Le mode « AF-C Suivi » vous permettra d’attendre l’arrivée du sujet dans une « zone d’attente ». Une fois le sujet dans cette zone, il sera suivi par le module autofocus qu’il aille de la droite vers la gauche ou inversement, qu’il s’approche ou s’éloigne (voir la photo du train dans la vidéo).

Autres améliorations apportées par ce nouveau logiciel (Firmware)

  • Amélioration de la précision de l’AF : En mode “AF point unique”, la zone AF est divisée en sous zones plus petites pour une mise au point plus rapide et précise. Les pixels à détection de phase, intégrés au capteur, ont une plage d’utilisation jusqu’à 0.5 EV, ce qui est une grande amélioration par rapport au passé où la limite était de 2.5EV. L’autofocus est dès lors plus rapide en faible lumière et sur des sujets à faible contraste.
  • Gestion optimisée de la bague de réglage des vitesses d’obturation : Lorsque la bague des vitesses est placée sur “T » et le “Type de déclencheur” sur “MS + ES”, il est possible d’utiliser la molette de commande à l’avant de l’appareil et de disposer de l’intégralité de la plage des vitesses de 30s à 1/32000s. Sans quitter l’œil du viseur, chacun pourra changer ces paramètres. Cela est particulièrement utile en position portrait, la poignée d’alimentation verticale VG-X-T1 (en option) fixée sur le boîtier.
  • Contrôle de compensation de l’exposition en mode manuel : La molette de réglage de l’exposition permet de faire des ajustements d’exposition en mode Exposition Manuelle avec le paramètre ISO Auto.
  • La grille de l’écran : Les lignes de la grille de l’écran pouvant être affichées ou non dans le menu  « Config. Ecran » sont plus fines pour une meilleure vision du sujet.
  • Le mode « Silence » a été renommé en « Son et Flash désactivés » pour éviter les confusions.
  • Le mode auto macro : La mise à jour bénéficie du mode Auto Macro qui bascule automatiquement l’appareil en mode Macro tout en maintenant la vitesse d’AF la plus optimisée. Il n’est plus nécessaire désormais d’activer le bouton Macro pour prendre une photographie rapprochée. Cette mise à jour supprime la fonction Macro attribuée au bouton Macro, permettant ainsi d’attribuer une autre fonction à ce bouton.
  • Amélioration de l’AF en vidéo : Optimisé aussi pour la vidéo, le nouvel algorithme permet une mise au point vidéo rapide et fluide même sur des sujets en mouvement.

Avec les deux dernières mises à jour du logiciel du Fuji X-T1 il est permis de dire que ce boîtier, déjà génial à sa sortie, devient vraiment exceptionnel. De très nombreux professionnels l’ont adopté et cela s’explique :

  • L’appareil est bien plus légers qu’un reflex d’une grande marque tout en fournissant des images aussi qualitatives ;
  • Les optiques FUJI sont exceptionnelles de qualité et rivalisent avec les meilleures optiques de la marque jaune ou rouge tout en étant bien moins onéreuses ;
  • Enfin les mises à jour régulières du firmware démontrent la volonté de FUJI de fournir des appareils toujours plus efficaces. Acheter un FUJI c’est avoir l’assurance de conserver longtemps son boîtier tant il va évoluer par la suite! Canon et Nikon devraient s’inspirer de cette politique « respectueuse des clients »…

A très bientôt.

Jean-Michel

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s