Photographie

Les Syrphes


Parmi les insectes, il existe un ordre très bien fourni ; celui des Diptères. C’est ici même que nous trouvons l’une des familles les plus belles et les plus colorées : les Syrphidae.

s-Chrysotoxum elegans
Chrysotoxum elegans

Les Syrphes sont donc des mouches. Leur famille se subdivise en 3 sous-familles qui comprennent environ 200 genres et plus de 5 000 espèces décrites. On en compte plus de 500 en France.

Ces mouches imitent souvent les formes et les couleurs vives de certaines espèces d’hyménoptères.

s-01b Helophilus pendulus
Helophilus pendulus

On les rencontre souvent en été sur les fleurs, principalement les ombellifères, recherchant le nectar dont elles se nourrissent et contribuant ainsi à leur pollinisation. Les larves se nourrissent de déchets, de bulbes de fleurs, de pucerons ou de larves d’autres insectes selon les espèces, ce qui en fait de précieux auxiliaires pour les maraîchers et horticulteurs.

Comme tous les diptères, les syrphes possèdent une seule paire d’ailes fonctionnelles et deux haltères ou balanciers qu’elles portent en arrière du thorax.

De part leur coloration en bandes jaunes et brunes, les syrphes sont souvent confondues avec des hyménoptères de type guêpe ou abeille et même bourdon. Cette coloration est une forme de mimétisme batésien.

s-02 Chrysotoxum cautum
Chrysotoxum cautum
s-02 Myathropa florea
Myathropa florea
s-02 Volucella bombylans
Volucella bombylans
s-02 Volucella inanis
Volucella inanis
s-02-Volucella zonaria
Volucella zonaria

Les syrphes se distinguent principalement des autres diptères par la présence d’une nervure vestigiale au niveau des ailes située parallèlement à la quatrième veine alaire longitudinale. Mais c’est surtout les yeux caractéristiques des mouches qui permettent rapidement la distinction entre les 2 ordres.

Moins connus que les abeilles, les syrphes sont des pollinisateurs importants pour les plantes sauvages et agricoles. Par exemple, Episyrphus balteatus (le syrphe ceinturé) est reconnu comme un pollinisateur important du colza.

s-03 Episyrphus balteatus
Episyrphus balteatus

Comme beaucoup de pollinisateurs, les espèces de syrphe diffèrent dans leur degré de spécialisation avec des espèces généralistes qui exploitent un grand nombre d’espèces de plantes et des espèces spécialistes qui ne visitent que quelques espèces floricoles, voire une seule plante.

Beaucoup d’espèces de syrphe ont des pièces buccales courtes et non spécialisées

Comme je l’évoquais plus haut, tout comme les coccinelles les syrphes sont des organismes auxiliaires intéressants en protection des cultures. Les larves sont des agents de lutte biologique efficaces contre les pucerons notamment. Elles peuvent en consommer des centaines sur une période de 8 à 15 jours ! Puis, lorsque la larve se transforme pour devenir adulte, les syrphes se nourrissent du pollen et du nectar des fleurs. Ils jouent alors un rôle important pour la pollinisation.

Les syrphes sont de remarquables voiliers capables d’un vol très léger pouvant être malgré tout très rapide ou au contraire complètement sur place.

C’est en contrôlant le pas de l’hélice que forme chaque aile que les syrphes arrivent à ces différents types de vols.

s-04Chrysotoxum cautum
Chrysotoxum cautum

Certaines espèces montrent des dispositions remarquables au vol. Ainsi, les syrphes du poirier, Scaeva pyrasti, sont capables, en vol stationnaire, de se saisir, avec les pattes, des fleurs  et d’en aspirer le pollen.

s-04 Dasysyrphus hilaris
Scaeva pyrasti
s-01 Scaeva pyrastri
Scaeva pyrasti

En fin d’hiver, la femelle pond ses œufs, parfois directement au sein d’une colonie de pucerons ou à côté. Certaines espèces de syrphes pondent plus de 1 000 œufs durant leur vie.

L’œuf devient larve au bout de quelques jours. Une larve mesure entre 10 et 20 mm de long. Elle est blanche à verdâtre et ressemble à un petit asticot. À ce stade, la larve consomme des pucerons par centaines. Elle se nourrit majoritairement de pucerons mais également de cochenilles et d’aleurodes. Certaines espèces de syrphes se nourrissent de déchets organiques en décomposition.

8 à 15 jours après, la larve se transforme en nymphe, qui se retrouve fréquemment fixée sur le revers d’une feuille. Il faudra plusieurs semaines avant d’atteindre le stade adulte.

Sphaerophoria scripta
Sphaerophoria scripta

Les syrphes adultes ou les larves survivent en hiver dans des zones abritées comme des tas de feuilles ou de bois, des écorces, dans des vieux murs ou encore cachés dans du lierre. Ils sont présents dans nos jardins de mars à novembre.

Xanthogramma citrofasciatum
Xanthogramma citrofasciatum

Michel FERNANDEZ

D’autres photos sur mon site : mes photos nature

7 comments on “Les Syrphes

  1. Je n’aurai jamais pensé m’intéresser un jour aux insectes. Encore un bel article et de superbes photos ! Merci Michel !

    Aimé par 1 personne

  2. encore une fois , reportage très intéressant . Merci Michel .

    Aimé par 1 personne

  3. Deruggiero anne marie

    Merci Michel ,
    Je m émerveille à chaque sortie photo. On part pour de la faune ou de la flore et on revient l appareil pleins de créatures insoupçonnées !!!
    C est impossible de revenir bredouille avec ce petit monde minuscule !!
    J adore….et que de belles couleurs !!!
    Bel article !!
    Bzzz
    AM

    Aimé par 1 personne

  4. Et voilà ! c’est avec de tels articles qu’on se mettrait à aimer les mouches !
    gg

    Aimé par 1 personne

  5. Christiane Couré

    MERCI BEAUCOUP ces articles sur les insectes sont vraiment très captivants; c’est vrai que je me sens très frustrée quand je photographie un insecte et que je ne sais pas ce que c’est ,la recherche sur internet n’est pas toujours très facile, merci encore

    Aimé par 1 personne

  6. Alain HUET

    Merci Michel pour la description de ce monde fascinant et tes très belles photos qui illustre ton propos.
    Bravo!…

    Aimé par 1 personne

  7. Claire O.

    Encore une fois pas de déception : belles photos et informations très intéressantes. Merci Michel.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :