Photographie

Comment photographier la foudre ?


Avec ce nouvel article, je vous présente une technique simple, permettant de réaliser des photos originales et souvent très dynamiques. Une amie, lectrice de ce blog (Lolo c’est de toi qu’il est question), m’a demandé récemment de produire un article sur ce sujet. Voilà qui est fait !

Alors, si vous aussi, vous vous demandez comment photographier la foudre, suivez le guide !

Les 8 étapes pour réussir vos photos de la foudre :

image2

  1. Réglez votre appareil photo en mode manuel.
  2. Réglez le temps de pose sur 30 secondes.
  3. Sélectionnez une ouverture de f / 11.
  4. Réglez la sensibilité ISO sur 100.
  5. Sélectionnez le format RAW.
  6. Réglez l’autofocus sur le mode manuel et faites la mise au point sur l’infini.
  7. Utilisez un objectif grand angle.
  8. Placez votre appareil photo sur un trépied.
  9. Utilisez, si, possible, un déclencheur à distance pour prendre vos photos.
  10. Incorporez un premier plan.

 

Le matériel nécessaire :

image4.jpg

Avant d’aborder en détail les réglages mentionnés ci-dessus, faisons le point sur le matériel. Un compact, un hybride ou un reflex d’entrée de gamme sera suffisant dès lors qu’il permet de photographier avec un temps de pose de 30 secondes. Un trépied très stable sera également nécessaire. Si le temps est venteux, il devra obligatoirement être lesté pour assurer une parfaite stabilisation de l’appareil. Une télécommande (filaire ou non) n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée. Si vous n’en possédez pas, utilisez le retardateur, afin d’éviter tout mouvement du boîtier lors du déclenchement.

 

Les réglages de votre boîtier :

image3.jpg

  1. Réglez votre appareil photo en mode manuel : nous allons tout d’abord régler l’appareil photo en mode Manuel. Pourquoi ? Parce que nous allons définir nous-mêmes l’ouverture et la durée de l’exposition.
  2. Réglez le temps de pose sur 30 secondes : Nous n’avons aucune idée du moment où les éclairs vont apparaître dans le ciel. C’est pourquoi nous choisissons un temps de pose assez long, en espérant que la foudre montrera le bout de son nez pendant ce temps de pose. Si tel n’est pas le cas, il faudra renouveler l’opération jusqu’à ce qu’un ou plusieurs éclairs finissent par être capturés. Certains dispositifs, comme le Pluto Trigger dont j’ai déjà parlé sur ce blog, permettent de déclencher automatiquement l’appareil lorsqu’un éclair est détecté. Je n’en parlerai pas plus dans ce billet, car la technique ici décrite, se veut accessible à tous.
  3. Sélectionnez une ouverture de f / 11 : Si le premier éclair capturé vous parait sur-exposé, il conviendra de fermer le diaphragme. Essayez f/16 et ajustez l’ouverture en fonction des résultats obtenus. Si, au contraire, l’éclair n’apparaît pas assez sur votre image, ouvrez à f/8 et ajustez, là aussi, vos réglages par la suite.
  4. Réglez la sensibilité ISO sur 100 : Cela peut paraître bizarre de régler les ISO au minimum alors que nous photographions de nuit. Mais vous devez tenir compte du fait que les éclairs produisent une lumière abondante (comme un énorme flash électronique) et que l’augmentation de la sensibilité n’aura pour effet que de surexposer votre photo.
  5. Sélectionnez le format RAW : le réglage de la balance des couleurs est totalement impossible de nuit en pose longue. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’utiliser le format RAW qui vous donnera beaucoup plus de latitude en post-traitement. Vous pourrez ainsi obtenir la couleur du ciel que vous souhaitez.
  6. Réglez l’autofocus sur le mode manuel et faites la mise au point sur l’infini : Une fois la mise au point effectuée, elle ne doit plus changer pendant toute la séance photo. C’est pourquoi le mode manuel convient le mieux. Pour passer en mode manuel, vous devrez utiliser un bouton présent sur l’objectif. Capture d’écran 2018-08-12 à 11.13.59.png
  7. Utilisez un objectif grand angle : Pour photographier la foudre un grand angle est préférable. Pourquoi ? Parce que vous ne savez pas ou l’éclair va apparaître dans le ciel. Plus votre angle sera important et plus vous aurez de chance d’obtenir un éclair sur votre photo. Sur un capteur plein format un 24mm sera très bon. Avec un appareil APS-C, il 16mm donnera le même résultat.
  8. Placez votre appareil photo sur un trépied : Votre appareil photo va poser pendant 30 secondes. Il est donc important que l’image finale soit parfaitement nette. L’utilisation d’un trépied est donc une nécessité absolue.
  9. Utilisez, si possible, un déclencheur à distance pour prendre vos photos : N’oubliez pas que vous allez travailler dans le noir. Rechercher la position du déclencheur pourrait faire bouger votre appareil. Une petite télécommande filaire ne coute pratiquement rien, mais elle vous permettra d’obtenir des images absolument nettes.
  10. Incorporez un premier plan : remarquez que les plus belles images d’orage utilisent un premier plan. Ce dernier permet de donner de la profondeur à vos images. Soyez également créatifs. Si un lac ou un petit étang se trouve proche du lieu de l’orage, vous pourriez, par exemple, cumuler les éclairs et leurs reflets dans l’eau.

image5.jpg

Vous voici maintenant armés pour la photo d’orage. Comme la saison actuelle s’y prête bien, n’hésitez pas à m’envoyer vos réalisations; je les ajouterai au bas de cet article avec votre nom, bien entendu !

À très bientôt !

Jean-Michel.

6 comments on “Comment photographier la foudre ?

  1. Jean-Claude Morin

    Et comme d’habitude, n’oubliez pas de désactiver le stabilisateur de l’optique et aussi celui du boîtier si vous en avez un !
    Encore un article facile à aborder mais très instructif.
    Merci Jean-Michel.

    J'aime

  2. Se poster aussi sur une bute avec un trépied peut permettre de recharger les accus si un éclaire point son nez… plus sérieusement il faut rester prudent et ne pas faire’ n importe quoi… la foudre peut tuer

    J'aime

  3. bonjour ,
    Vos conseils et vos cours sont une aubaine capitale pour moi , cependant , m’autorisez
    vous à imprimer les cours ( pour m’en faire des mémos/photos )
    Merci d’avance pour votre réponse .
    bien cordialement
    michel hauduc

    J'aime

    • Bonjour Michel,
      Mes cours sont basés sur « le partage des connaissances ». Ils sont donc libres de droits et peuvent être utilisés comme bon vous semble (lecture, impression, etc). Ils peuvent être partagés sur les réseaux sociaux. Seule leur utilisation à vocation commerciale est interdite sans l’autorisation de l’auteur.
      Si vous appréciez ce blog, n’hésitez pas à le faire connaître autour de vous. Plus le nombre d’abonnés sera important et plus le partage des connaissances sera efficace !
      Merci de nous lire !
      Jean-Michel

      J'aime

      • Hauduc Michel

        Merci Jean Michel , c’est pour moi une très bonne nouvelle , Je n’ai pas l’intention de l’utiliser à des
        fins commerciales .
        Bien sur que j’en parlerai autour de moi , à des personnes de confiance , bien entendu.
        Bonne fin de journée et bien cordialement
        Michel Hauduc

        Aimé par 1 personne

  4. super J Michel pour l article merci pour ces conseils

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :