Un oiseau rare à l’honneur : L’Elanion blanc


Aujourd’hui, je souhaite vous faire connaître, un magnifique petit rapace Africain qui s’installe petit à petit dans notre pays : L’Elanion blanc.

eb-01

J’ai eu la chance de repérer, à 3 reprises, un individu, posé toujours au même endroit : sur un câble longeant l’autoroute.

Aussi, la fois suivante, ai-je pris la  décision de sortir de l’autoroute et de chercher l’oiseau. Après quelques tour et détours, je l’ai enfin repéré. Il effectuait un vol de St Esprit (vol sur place) avant d’aller se poser sur un petit arbre.

eb-01b

J’ai réalisé quelques clichés, médiocres, car à contre-jour … mais j’étais content d’avoir trouvé son territoire. Ainsi, je pourrais y revenir et le photographier à l’affût, dans de meilleures conditions.

J’ai montré mes photos à deux  amies, sachant qu’elles sont très respectueuses, qu’elles ne dérangeraient en aucun cas les Elanions et qu’elles n’amèneraient personne sur les lieux);  celles-ci, fascinées par la beauté et la rareté de cet oiseau se sont rendues sur place le week-end suivant.

Bien leur en a pris car elles ont fait de magnifiques photos et ont découvert, pas la même occasion   un autre couple sur un autre territoire.

J’y suis retourné un peu plus tard avec l’une d’elles,  et là, nous avons   apercu au moins 3 couples (peut–être 4 … mais je n’en suis pas sur) et j’ai ainsi pu observer et photographier ce très beau rapace bien caché à l’affût et, dans d’excellentes conditions, cette fois.

eb-02

J’ai découvert que l’Elanion blanc etait  beaucoup moins farouche que d’autres rapaces. En effet, un individu était un posé sur un câble et un autre sur une branche, le long de la route. J’ai arrêté ma voiture à quelques mètres d’eux et fait des photos sans que l’un  ni l’autre ne montre de signe d’inquiétude ou ne décolle brusquement comme  le font les Faucons crécerelle ou les Buses variables.

eb-03

eb-04

Laissez-moi, maintenant, vous le présenter :

L’Elanion blanc est un petit rapace de 37cm à grosse tête, gris et blanc avec les épaules noires, les yeux rouge foncé et les parties inférieures blanches. La tête est blanche, avec un petit masque noir autour de l’œil. Le bec est plutôt court, noir avec la cire jaune. Les pattes sont courtes,  fortes et plumées avec les doigts jaunes.

eb-05

eb-05b

Bien que sa taille soit inférieure, on le confond souvent avec les Busards cendrés ou Busards Saint-Martin, auquels  il s’apparente un peu à cause de colorations blanche, grise et noire. Toutefois, la silhouette est plus trapue et la queue plus arrondie.
Le mâle et la femelle  sont semblables.

                                                            eb-05t

                                                            eb-05q

Il fréquente les paysages ouverts, cultures, prairies, bosquets dispersés.
Bien qu’il niche habituellement sur le continent africain et certaines côtes asiatiques, il apparaît régulièrement au Portugal, en Espagne et dans notre sud-ouest, en particulier en Midi-Pyrénées, dans le Tarn et les Pyrénées Orientales mais aussi dans d’autres régions telles que la Normandie et l’Alsace.

Souvent posé sur des poteaux téléphoniques ou électriques, à la cime des arbres et sur les hautes branches d’arbres morts, l’Elanion blanc chasse à l’affut.

eb-06

Les petites proies sont dévorées en vol, et les plus grandes sont emportées sur une branche ou un rocher. Il chasse habituellement au crépuscule.

Il dort dans des arbres. Quand l’Elanion blanc est posé, il relève et abaisse très souvent la queue.

eb-07

C’est peut-être une forme de parade, mais il le fait aussi quand il est excité. Il pratique des vols courts d’un arbre à l’autre en balançant les ailes. C’est la parade qui précède l’accouplement. Les deux parents sont agressifs si un intrus dérange le nid, et ils attaquent vigoureusement les autres rapaces et corvidés qui passent sur leur territoire.

En raison de sa petite taille, l’Elanion blanc ne traque que des proies de format modeste : petits rongeurs, passereaux, petits lézards, gros insectes.

Même s’il s’agit d’une espèce en nette expansion, elle est encore  rare dans l’UE. Sa population ne dépasse pas les 2000 couples.

eb-08

Michel FERNANDEZ

Plus de photos sur mon site : Mes photos Nature

5 réflexions sur “Un oiseau rare à l’honneur : L’Elanion blanc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s