Mes secrets pour la photographie florale


Qui n’a jamais essayé de photographier une fleur ? Comme tout autre sujet photographique, cette discipline requiert la connaissance de certaines règles, et parfois même de quelques petits secrets qui feront toute la différence. Pour photographier les fleurs comme un pro, suivez le guide !

1. La position de l’appareil photo

fleur-2.jpg

En photo nature, dont la photographie florale fait partie, il est important de placer l’appareil photo à hauteur de votre sujet. Pour cela, il sera nécessaire de s’accroupir ou encore de s’allonger sur le sol. Ainsi, vous éviterez de photographier « en plongée » et de déformer la fleur.

En vous plaçant à hauteur de la fleur, vous optimisez également les chances d’obtenir un joli bokeh.

2. Soignez le bokeh

fleur-13.jpg

Disposer d’un arrière plan bien flou (bokeh) permet de mettre votre sujet en valeur. Pour cela, il convient de rechercher un sujet assez éloigné des autres éléments qui l’entourent. Il convient également de se rapprocher de la fleur afin d’optimiser le flou d’arrière plan tout en « ouvrant » votre objectif au maximum. Une ouverture de f/2.8 sera toujours préférable à une ouverture de f/11.

Tournez autour de votre sujet afin de choisir le bokeh le plus agréable possible.

3. L’importance de la lumière

fleur-3-iris.jpg

En photographie, la lumière est primordiale, mais elle peut aussi être votre ennemi. En cas de fort soleil entre 11 et 16 heures, utilisez un diffuseur de lumière. Il vous évitera de surexposer les zones claires et d’obtenir des ombres dures. Le diffuseur permet d’obtenir des tons pastels du meilleur effet.

4. La qualité de la lumière

fleur-8.jpg

Photographiez de préférence le matin de bonne heure ou encore en soirée, avant le coucher du soleil. Ce sont des périodes ou la lumière est plus douce et dorée et ou les ombres sont beaucoup moins dures.

Regardez la photo ci-dessus, prise à contrejour en fin de journée. La lumière est magnifique. Il en est de même de l’ambiance qui se dégage de ce cliché.

5. Contrejour et transparence

fleur-6.jpg

Certaines fleurs,  photographiées à contrejour, permettent d’obtenir un effet très graphique. C’est le cas avec l’image ci-dessus qui constitue un bel exemple de ce que permet le contrejour.

Voilà une technique simple qui permet d’obtenir des images originales.

6. Osez les détails

fleur-7.jpg

S’approcher, s’approcher encore de son sujet… Un objectif macro permet de photographier très près du sujet et de montrer des détails qui ne sont pas toujours  visibles à l’oeil nu.

Si vous possédez un tel objectif, veillez à ce qu’il accompagne toutes vos sorties photos, car il est bien plus utile qu’il n’y parait.

7. L’importance du cadrage

fleur-4.jpg

Regardez ce cadrage « serré ». Le ciel est totalement absent ainsi que les collines se trouvant en arrière plan. Un cadrage très serré qui permet de simplifier l’image et de mettre en valeur le sujet (la lavande) sans offrir au spectateur de possibilité de quitter le sujet des yeux.

8. Ajoutez un élément vivant

fleur-5.jpg

Les fleurs sont souvent visitées par de nombreux insectes. Pourquoi ne pas les intégrer à la composition. Faites toutefois très attention à votre cadrage. Ne cadrez pas l’insecte de trop près sinon  il  deviendra le sujet au détriment de la fleur.

L’insecte doit être considéré comme un accessoire et non comme le sujet principal.

9. Utilisez le côté graphique

fleur-9.jpg

Certaines fleurs sont très graphiques, profitez en pour mettre en valeur ce graphisme à l’aide d’un cadrage approprié.

10. Devenez metteur en scène

fleur-10.jpg

Voici une photographie de fleur très décorative. La sobriété de l’image associée à un arrière plan très coloré et graphique permet de créer une belle ambiance. Un vase ajoute à la mise en scène.

Ici l’opposition des couleurs entre le bleu-vert et le jaune contribue à l’harmonie de l’image.

10. Créez du mouvement

fleur-11.jpg

En ajoutant du mouvement dans une image, vous la rendrez plus dynamique. ici il a suffit de laisser tomber quelques petits « parachutes » pour obtenir l’effet recherché.

Attention, qui dit mouvement dit vitesse. Veillez donc à utiliser un temps de pose adapté à la partie mobile de l’image.

11. Jouez avec le contraste

fleur-12.jpg

Le contraste permet souvent de magnifier le sujet. Ici la fleur de, nénuphar a été photographiée devant une zone sombre ce qui permet de la faire ressortir et de la mettre en valeur. Une technique très simple à mettre en œuvre, mais étonnamment efficace.

12. Utilisez les reflets

fleur-14.jpg

Les reflets ont toujours donné de bons résultats en photographie. Alors n’hésitez pas à les inclure dans vos images.

13. Mélangez les genres

photo-15.jpg

Pourquoi ne pas englober vos fleurs dans une nature morte ? Mais, pour que l’image fonctionne, vous devez respectez ceci :

    • L’image doit comporter des parties sombres et des  parties claires ;
      • La nature morte doit utiliser différentes textures (ici des textures végétales, du bois du métal et du tissus);
    • La composition doit être équilibrée et harmonieuse.

14. Jouez avec la rosée

dandelion-3094349_1280.jpg

Les perles de rosée, saisies au lever du jour ou les gouttes de pluie après un orage sont des atouts essentiels pour la création de belles images. Pensez donc à vous lever tôt ou à faire un petit tour juste après la pluie (n’oubliez pas votre paire de bottes).

<<< – >>>

Voilà, j’espère que ces quelques conseils et les exemples photographiques qui les accompagnent vous permettront d’obtenir des images originales et pleines de charme. la majorité de ces conseils s’appliquent également à la photographie de champignons ou d’insectes.

Bonnes photos !

Jean-Michel

14 réflexions sur “Mes secrets pour la photographie florale

  1. Jean-Claude Morin

    Une pluie de conseils qui arrivent juste à point nommé.
    Notre mentor sait bien comment nous motiver, et cette fois-ci nous invite à sortir de notre routine pour aller chercher à l’extérieur, de bon matin, les superbes sujets qui ne demandent qu’à s’exprimer devant notre objectif.

    Aimé par 1 personne

  2. Emile.

    Bonjour Jean-Michel .
    Un sujet qui tombe à point nommé vu que le printemps est là . Les conseils et idées pour réussir de jolis clichés de fleurs sont réunis dans ce chouette billet . Merci de ces conseils et belle semaine .

    Aimé par 1 personne

  3. christophe hermand

    Toujours sympathique ce thème ; avec le plaisir de mettre le nez dans l’herbe fraîche (et la rosée des matins d’avril peut être … ). Et dire que j’ai donné mon macro à Fabien. Je sens qu’il va devoir me le rendre !

    J'aime

  4. christine.mijailovic@sfr.fr

    Merci infiniment pour toutes ces explications sur la photographie florale. Je viens de consulter que maintenant, j’ai fait une petite fiche et dès que possible (le temps pas top) je vais me mettre en chasse de fleurs sauvages car j’ai juste une petite courette avec des iris et du muguet.

    Aimé par 1 personne

  5. Magnifiques photos de fleurs avec en plus des conseils très pertinents .
    J’aime faire de la proxy photo (je n’ai pas d’objectif macro …) et met en jeu souvent des petits bêtes dans mes fleurs . Votre article est magnifique..
    J’ai adoré la photo (celle des 2 coccinnelles ) mais aussi toutes les autres .
    Bonne journée
    Corinne

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s