La suite logicielle de Topaz Labs en promotion : foncez !


Amis photographes, bonjour,

Il y a quelques temps je vous parlais de la suite logicielle de Topaz Labs, trois logiciels que tout bon photographe devrait absolument posséder.

Topaz Gigapixel AI : (actuellement en version 6.2) permet de redonner vie à une photo ayant subi un « recadrage » trop important. Il arrive fréquemment qu’une image soit recadrée, surtout en photographie animalière lorsque le sujet est trop éloigné. Par contre un « crop » trop important va réduire drastiquement le nombre de pixels d’une image ce qui interdira un tirage papier de qualité et l’exposition éventuelle de la dite photo.

Prenons un exemple : vous disposez d’une belle photo, prise il y a quelques années avec un boîtier qui ne dépassait pas les 12 millions de pixels. Après un important recadrage, votre photo d’affiche plus que 4 millions de pixels ce qui interdit un tirage de qualité au format A3 +. C’est là que Gigapixel intervient. En un seul clic, il va transformer votre photo de 4 millions de pixels en une image de 24 millions de pixels ou plus. Au passage, il améliorera la netteté et supprimera le bruit. Elle est pas belle la vie. La photo ci-après est passée par Gigapixel, voyez le résultat.

Les deux autres logiciels, Topaz DeNoise AI et Topaz Sharpen AI sont également dopés à l’intelligence artificielle et permettent respectivement de supprimer le bruit numérique et d’ajouter de la netteté ou de supprimer le flou de bougé d’une photo. (Voir illustration ci-dessous).

Venons-en maintenant au but de cet article : les trois logiciels, regroupés dans un « bundle » sont actuellement proposés par l’éditeur à 159,99 euros au lieu des 259,97 euros habituels. Avis aux amateurs !

Lien permettant de commander le bundle à prix réduit : https://www.topazlabs.com/image-quality-bundle?utm_source=Topaz+Updates&utm_campaign=3ee187f15d-EMAIL_CAMPAIGN_2022_08_08_05_32&utm_medium=email&utm_term=0_5e4dd8652a-3ee187f15d-101455112&mc_cid=3ee187f15d&mc_eid=25b987bd75

Important : les trois logiciels peuvent être appelés depuis Lightroom ou Photoshop. Sachez ensuite que cet article n’est pas un placement de produits, car je n’ai aucun lien avec l’éditeur et je ne tire aucun bénéfice de cet article.

Bonne journée, à bientôt !

Jean-Michel

6 réflexions sur “La suite logicielle de Topaz Labs en promotion : foncez !

    1. Christophe

      J’ai toujours connu la suite topaz en anglais mais les différents réglages sont très intuitifs et vite appréhendés Google est ton ami traduire la base et le tour est joué

      J’aime

  1. Bonjour Yarri, les logiciels fonctionnent en anglais, mais leur utilisation est si intuitive qu’il est totalement inutile de connaître l’anglais. De plus, les dernières versions ont tendance à automatiser au maximum le processus de traitement des images qui fait toujours appel à l’intelligence artificielle. Cette suite est tout simplement magique. Si elle t’intéressa n’hésites pas. Tu trouveras des tutos sur Youtube, ce qui te permettra de comprendre la philosophie de chaque soft. Bonne soirée.

    J’aime

  2. Léonarde

    Bonsoir, Est il nécessaire d’avoir les trois logiciels ou peut on en acheter qu’un ? Et qu’entendez vous par  » les trois logiciels peuvent être appelés par Lightroom … »
    Merci de votre réponse.
    Cordialement

    J’aime

    1. Jean-Claude Morin

      Bonjour,
      Il n’est pas obligatoire d’avoir les trois logiciels, par contre ils se complètent à merveille.
      L’appel par Ligthroom permet de traiter une photo répertoriée dans le catalogue de LIGHTROOM et présente sur l’unité de stockage, d’être envoyée à la demande vers l’un de ces trois logiciels et de revenir déjà intégré dans le catalogue et sur l’unité des stockage après traitement.
      Cela facilite grandement le processus.
      Toutefois, avec Denoise, il reste préférable de traiter directement le RAW, donc je n’envoie pas un fichier Tif de la photo dans Denoise, mais je fais pointer l’explorateur de fichier sur ce RAW, puis je demande d’ouvrir ce fichier RAW avec Denoise, traite le fichier, demande d’enregistrer le fichier DNG résultant dans le même répertoire que le RAW original et enfin importe ce fichier dans le catalogue de Lightroom. Cela semble fastidieux, mais le traitement direct à partir du RAW est de bien meilleure qualité et la photo finale en bénéficie grandement. Attention pour les possesseurs de capteurs à grand nombre de pixels, les fichiers DNG résultants peuvent être de très grande taille, en particulier avec Gigapixel.

      J’aime

  3. Bonjour à tous ,
    Merci Jean Michel pour tes courts messages, toujours très intéressants et bien ciblés.
    Je recommande souvent ton Blog.
    Les logiciels ( Topaz Labs ) subliment les images….c’est un investissement, mais pas de regrets.
    Tout comme le Dxo Pur RAW 2 pour dé-matricer les fichiers Raw….C’est un plaisir de développer ses photos et de redécouvrir des instantanés réalisés il y a une dizaine d’années . Encore merci.

    J’aime

Répondre à Jean-Michel Nollevaux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s