Sony RX10 IV : manuel d’utilisation avancé


Introduction

Bienvenue dans ce manuel avancé sur le Sony RX10 IV. Il vous expliquera l’ensemble des fonctions du menu, tout en vous fournissant, au passage, nombre de conseils et d’astuces. Ce guide passera en revue tous les aspects de ce magnifique appareil photo. Il sera composé de plusieurs articles, chacun concernant un onglet du menu.

L’appareil étant très proche du Sony RX 10 III, les possesseurs de ce dernier trouveront dans ce guide beaucoup d’informations utiles.

Remarques importantes : la lecture de cet article en une seule fois, pourrait vous donner l’impression d’une grande complexité. En effet, le RX10 IV dispose d’un menu touffu et de fonctions très évoluées. Plus de la moitié des fonctionnalités de l’appareil ne seront jamais utilisées par le débutant et même par l’expert. Si vous ne comprenez pas l’utilité d’une fonction, laissez le réglage à sa valeur par défaut. Lorsque vous connaîtrez mieux l’appareil, certaines fonctions vous paraîtront plus compréhensibles.

Les apports de la version IV

Par rapport au RX10 III, la version IV est principalement plus rapide grâce au nouveau processeur Bionz X. Ses rafales atteignent 24 photos par seconde tout en conservant la mise au point sur chaque image (AF) ainsi que la mesure de la lumière (AE). Le boîtier peut enregistrer jusqu’à 249 images JPEG (112 RAW). Son  verrouillage d’AF en  0,03 seconde est extrêmement rapide. C’est également le premier boîtier de la série RX à offrir un écran tactile.

Quelques dispositions sont restées les mêmes que sur le RX 10 III, comme l’objectif 24-600mm, mais c’est le premier RX10 à inclure la détection de phase sur le capteur, avec 315 points AF couvrant 65% du cadre (un peu plus de 80% dans chaque direction). C’est également le premier RX 10 à proposer le système de suivi AF «Haute densité» de l’Alpha 9. Sony affirme que Eye AF, (détection de l’oeil), a encore été améliorée.

Le Sony RX10 IV permet également  de personnaliser l’utilisation de certains boutons comme « AF-On »,  vous autorisant ainsi à  séparer la mise au point du déclenchement.

Naturellement, l’objectif est doté d’une stabilisation optique d’image permettant de gagner 4,5 stops. Un interrupteur, limiteur de plage de mise au point, a été ajouté sur le côté de l’objectif du Mark IV, avec le choix entre «Tout» ou de 3 mètres à l’infini.
Les menus du Sony RX10 IV sont disposés de la même manière que sur les appareils Sony récents. Si vous êtes déjà chez Sony vous ne serez pas perdu, pour les autres, un temps d’adaptation sera nécessaire…

Dans cet article, je vais parcourir toute la structure du menu et vous donner des conseils et des astuces tout au long du processus. Si vous êtes du genre impatient, voici un chapitre abrégé sur les «meilleurs paramètres».

Bienvenue dans le MENU

Lorsque vous allumez votre Sony RX10 IV, il vous sera demandé de saisir une date, une heure et un fuseau horaire. Ces paramètre sont nécessaires car toutes les images capturées ont un horodatage, ce qui facilitera la recherche ultérieure  de vos photos préférées.
Une fois la configuration initiale terminée, appuyez sur le bouton MENU. Vous verrez une gamme d’icônes et de pages.
Commençons à la page 1 de l’icône de l’appareil photo (Paramètres de l’appareil photo).

MENU → Onglet 1 : rouge → page 1/14 (Qualité/taille d’image 1)

Qualité :

Est-ce que vous retouchez vos images ? Si tel est le cas, sélectionnez RAW ou RAW + JPEG. Un fichier RAW permet d’offrir davantage  de possibilités lors du traitement des images, avec un logiciel tel que Adobe Lightroom.

Un jpeg est une image compressée disponible au format FINE (plus grand) et STANDARD (plus petit et de moins bonne qualité) qui occupe moins d’espace sur votre carte SD, mais est moins bien adaptée à la modification ultérieure. Les images Jpeg bénéficieront également de la réduction de bruit intégrée à l’appareil photo.

Taille d’image :

Plus la taille de l’image est grande, plus les détails seront reproduits lorsque l’image sera imprimée sur du papier grand format. Plus la taille de l’image est petite, plus vous pourrez enregistrer d’images sur la carte mémoire.

Taille de l’image lorsque le format de l’image est 3: 2:

  • L: 20M 5472 × 3648 pixels
  • M: 10M 3888 × 2592 pixels
  • S: 5,0M 2736 × 1824 pixels

Taille de l’image lorsque le format de l’image est 4: 3:

  • L: 18M 4864 × 3648 pixels
  • M: 10M 3648 × 2736 pixels
  • S: 5,0M 2592 × 1944 pixels VGA 640 × 480 pixels

Taille de l’image lorsque le format d’image est 16: 9

  • L: 17M 5472 × 3080 pixels
  • M: 7,5M 3648 × 2056 pixels
  • S: 4,2M 2720 × 1528 pixels

Taille de l’image lorsque le rapport d’aspect est 1: 1

  • L: 13M 3648 × 3648 pixels
  • M: 6,5 M 2544 × 2544 pixels
  • S: 3,7M 1920 × 1920 pixels

Notez que lorsque Qualité est définie sur RAW ou RAW & JPEG, la taille d’image pour les  RAW est automatiquement définie sur L pour une qualité optimale.

Si l’espace restant sur votre carte SD pose problème, pensez à modifier la taille de l’image.

Ratio d’aspect :

Vous pouvez choisir 3: 2 (qui utilise toute la surface du capteur), 4: 3, 1: 1 ou 16: 9 (recadrage mais vue plus large). Laissez tel quel à 3: 2, vous pourrez toujours recadrer vos photos plus tard.

Panorama : taille

Option disponible en mode de prise de vue panoramique. La taille est « sélectionnable » entre standard et large. Large signifie que votre image couvrira une plus grande surface. Réglez-le sur standard, car il est nécessaire de posséder une certaine expérience avec l’appareil photo pour pouvoir numériser une zone encore plus large lors de la création de panoramas.

Panorama : orientation

Une image panoramique (uniquement disponible au format JPEG) est un composite de plusieurs images assemblées. Dans ce mode, une flèche vous indique dans quelle direction et à quelle vitesse vous devez effectuer une prise de vue panoramique (mouvement de balayage de l’appareil photo) pour prendre les images séquentielles qui seront assemblées automatiquement par le boîtier en fin d’opération. Vous pouvez choisir la direction du balayage dans ce menu (vers le haut, le bas, la gauche ou la droite).

RB (réduction de bruit) Pose longue

Définissez si vous souhaitez que le logiciel  de traitementdu RX 10  applique la réduction de bruit aux images issues d’une pose longue.

En ce qui me concerne, je désactive toujours cette fonction, et ce,  pour plusieurs raisons. Tout d’abord je préfère traiter moi-même mes photos au lieu d’abandonner certaines tâches au boîtier. Ensuite, le traitement des images prend autant de temps que le temps de pose. Pour deux minutes de pose il faudra deux minutes de traitement. La prise de chaque vue prendra donc 4 longues minutes… Enfin, si vous faites du TimeLapse, la réduction du bruit empêchera l’utilisation de cette fonction. Il est facile de comprendre pourquoi.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 2/14 (autres réglages de qualité et de taille d’image)

RB (Réduction de bruit) ISO élevée

Ici, vous pouvez sélectionner la quantité de réduction de bruit appliquée aux images avec des paramètres ISO élevés (lorsque la qualité est réglée sur jpeg). Comme Sony a une réduction de bruit plutôt agressive, je vous conseille de sélectionner « Faible« .

Espace colorimétrique

Vous pouvez choisir entre sRVB et AdobeRVB (gamme de couleurs étendue). Ceci n’est important que si vous photographiez en JPEG et non au format RAW. AdobeRVB sera préférable si vous imprimez de nombreuses images en raison de la plage de couleurs étendue. Si vous n’imprimez presque jamais sRVB sera le bon choix.

Remarque importante: attention de nombreux laboratoires photo sur Internet n’impriment que le sRVB. Renseignez-vous avant de faire votre choix. En cas de doute, choisissez sRVB.

MENU →Onglet 1 : rouge → page 3/14 (Modes de prise de vue et réglages de l’autofocus)

Mode auto

Permet de choisir entre Auto intelligent et Auto supérieur. Attention, ce réglage n’est accessible que si la molette de mode, qui se trouve sur l’épaule gauche de l’appareil, est réglée sur AUTO.

Auto intelligent :

Ce mode détecte automatiquement le type de scène que vous photographiez et ajuste automatiquement les paramètres du boîtier pour la scène photographiée. L’icône de la scène reconnue apparaît en haut à droite de l’écran.

Ces scènes sont les mêmes que celles pouvant être sélectionnées individuellement en mode SCENE.

Le Sony RX10 IV utilisera la ZONE FOCUS et la valeur ISO la plus appropriée (la plage ISO ne peut toutefois pas être modifiée dans iAuto).

Le mode dedéclenchement  (prise de vue unique, prise de vue en continu avec Lo-Mid-Hi), le retardateur et le contrôle du retardateur (images multiples avec le retardateur) peuvent être modifiés à l’aide de la touche Fn.

Fonctionne pour les prises de vues RAW et JPEG.

Inconvénient : la plage ISO est fixée à 50-6400 (vous ne pouvez pas modifier cette plage).

Automatique supérieur :

Ce mode est similaire à iAuto, car il détecte également les scènes automatiquement, mais il utilise un traitement plus complexe.

Il inclut la superposition composite (superposition de différentes vues pour des images de style HDR) et le choix automatique de la meilleure image qui soit.

Vous pouvez choisir si vous souhaitez que l’appareil photo enregistre toutes les images capturées ou uniquement l’image composite en sélectionnant S. Auto. Extraire dans le MENU.

Inconvénient: la plage ISO est (comme dans iAuto) fixe et utilisable uniquement pour la prise de vue au format jpeg.

Sélection scène :

Cette option du menu n’est accessible que si l’option SCN est sélectionnée sur la molette de mode (épaule gauche de l’appareil).

Ceci est plus facilement contrôlé via la molette de droite lorsque vous êtes en mode SCN, mais vous pouvez également sélectionner les préréglages pour différentes scènes (telles que sport ou portrait) à partir d’ici.

Entraînement :

Permet de choisir entre Prise de vue unique, prise de vue en continu (plusieurs cadences de rafales sont possibles), avec retardateur ou encore bracketing d’exposition, de balance des blancs ou de dynamique. (Voir les explications ci-dessous).

Le bracketing consiste à prendre une série de photos, chacune avec des réglages différents, ce qui est utile pour combiner vos images en variant l’ exposition; vous accederez ainsi à  des effets HDR dans un logiciel, pour ne citer qu’un exemple.

Vous pouvez également appuyer sur le bouton du mode de lecteur dédié pour accéder à ces paramètres.

  • Prise de vue unique: Mode de prise de vue normal.
  • Prise de vue en continu : prend des images en continu (rafale) lorsque vous maintenez le déclencheur enfoncé.
  • Retardateur : prend une photo en differé au bout d’un nombre de secondes défini.
  • Retardateur (Cont): prend un nombre d’images déterminé à l’aide du retardateur une fois le nombre de secondes spécifié écoulé depuis que vous avez appuyé sur le déclencheur.
  • Bracket continu : prend 3 images en maintenant le déclencheur enfoncé, chacune avec un degré de luminosité différent.
  • Bracket simple : Prend une à une le nombre d’images spécifié, chacune avec un degré de luminosité différent. Pour chaque photo vous devez appuyer sur le déclencheur.
  • Bracket balance des blancs: prend un total de trois images, chacune avec des tonalités de couleur différentes selon les réglages sélectionnés pour la balance des blancs, la température de couleur et le filtre de couleur.
  • Bracket DRO : prend un total de trois images, chacune à un degré différent de D-Range Optimizer (optimisation de la dynamique, c’est à dire de l’écart entre le blanc pur et le noir pur).

Réglages Bracketing :

Vous pouvez définir le retardateur en mode de prise de vue avec support, et l’ordre de prise de vue, pour le bracketing de l’exposition et le bracketing de la balance des blancs.

  • Retardateur pendant la prise de vue : Détermine si le retardateur doit être utilisé pendant la prise de vue avec bracketing. Définit également le nombre de secondes jusqu’à ce que l’obturateur soit relâché si vous utilisez le retardateur.(OFF / 2 Sec / 5 Sec / 10 Sec)
  • Ordre du bracketing : Définit l’ordre du bracketing de l’exposition et du bracketing de la balance des blancs.

Rappel (Paramètres de l’appareil photo 1 / Paramètres de l’appareil photo 2)

Ce mode vous permet de prendre une image après avoir rappelé des modes ou réglages de l’appareil souvent utilisés enregistrés dans la mémoire 1 ou mémoire 2.

  • Réglez le sélecteur de mode sur MR (Rappel de mémoire).
  • Appuyez sur le côté gauche/droit de la molette de commande ou tournez la molette de commande pour sélectionner le numéro souhaité, puis appuyez au centre de la molette de commande pour rappeler les réglages enregistrés en mémoire.

Mémoire (Paramètres de l’appareil photo 1 / Paramètres de l’appareil photo 2)

Cette fonction vous permet d’enregistrer jusqu’à 3 jeux de réglages, fréquemment utilisés, sur votre appareil et jusqu’à 4 jeux (M1 à M4) sur une carte mémoire. Vous pouvez rappeler ces jeux de paramètres en utilisant uniquement le sélecteur de mode. Vous pouvez enregistrer diverses fonctions pour la prise de vue. Les éléments que vous pouvez enregistrer sont affichés dans le menu de l’appareil photo. L’ouverture et la vitesse d’obturation sont toujours disponibles. Vous devez d’abord sélectionner votre carte SD en utilisant le bouton Select Rec. fonction des médias dans le menu précédent.

Astuce

  • Pour rappeler les réglages enregistrés sur la carte mémoire, placez le sélecteur de mode sur MR (Rappel de mémoire), puis sélectionnez le numéro souhaité en appuyant sur le côté gauche/droit de la molette de commande.
  • Les réglages enregistrés sur une carte mémoire au moyen d’un autre appareil de même modèle peuvent être rappelés avec cet appareil.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 4/14 (autres réglages du mode de prise de vue et de l’autofocus)

Enr. regl. pdv pers.

Vous pouvez enregistrer ici un certain nombre de paramètres dans un ensemble de prises de vue personnalisé. Il y a 3 séries de prises de vue disponibles que vous pouvez rappeler à tout moment. Vous pouvez importer vos paramètres actuels dans l’un de ces trois types de prise de vue. Enfin, vous pouvez également les stocker sur votre carte SD et les déplacer d’un appareil à l’autre.

Vous pouvez enregistrer les paramètres suivants :

  • Mode de prise de vue (comme le programme Auto)
  • Vitesse d’obturateur
  • Mode d’entraînement (rafale ou prise de vue unique)
  • Correction d’exposition
  • ISO (comme Auto ou une seule valeur ISO)
  • Mode de mesure
  • Mode de mise au point
  • Zone de mise au point
  • AF activé

Vous pouvez appuyer sur Enregistrer pour enregistrer ces préréglages de prise de vue personnalisés sur votre carte SD.

Remarque : personnellement je n’utilise pas l’enregistrement des réglages. Je préfère m’adapter à chaque situation car les conditions de lumière et de prises de vues ne sont jamais les mêmes.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 5/14 (Paramètres de mise au point automatique)

Zone de mise au point

Le RX10 IV utilise un système de mise au point hybride alliant la détection de phase et la détection de contraste. Cela permet à l’autofocus d’être extrêmement fiable et de faire le point en seulement trois centièmes de seconde. Vous penserez peut-être qu’il est préférable d’utiliser le réglage d’usine large (car il monopolise tous les collimateurs AF). Pour certaines scènes, il est souvent préférable de choisir un point flexible pour que l’autofocus se concentre sur ce que vous voulez.

  • Large : La zone de mise au point large utilise tous les collimateurs de mise au point. Idéal pour les scènes d’action où il y a beaucoup de mouvement dans votre cadre. Personnellement j’utilise ce mode pour les oiseaux en vol en réglant l’AF sur Continu.
  • Centre : La zone de mise au point se concentre sur tout ce qui est centré dans vos images. Les collimateurs centraux sont plus sensibles que les autres, ce qui facilite la mise au point. Mais n’oubliez pas, une fois la mise au point acquise, de replacer votre sujet sur un point d’or.
  • Spot flexible : M vous permet de déplacer le cadre de mise au point sur un point souhaité de l’écran tactile et de faire la mise au point sur un sujet extrêmement petit dans une zone étroite. Si vous souhaitez utiliser cette zone de mise au point, réglez-la sur moyenne ou grande, car l’appareil photo aura du mal à trouver la mise au point lorsque vous choisissez une petite taille (sauf peut-être pour les portraits en gros plan sur lesquels vous souhaitez faire la mise au point sur l’iris de l’œil).
  • Spot flexible élargi : si l’appareil photo ne peut pas faire la mise au point sur un seul point sélectionné, il utilise les points de mise au point autour du point flexible comme zone de priorité secondaire pour la mise au point.
  • Verrouillage AF : Spot flexible élargi : lorsque le déclencheur est enfoncé à mi-course, l’appareil photo suit le sujet dans la zone de mise au point sélectionnée. Ce paramètre est disponible uniquement lorsque le mode de mise au point est défini sur AF continu. Pointez le curseur sur ‘Verrouillage AF‘ sur l’écran de réglage de la zone de mise au point, puis ajustez la zone souhaitée pour commencer le suivi en appuyant sur le multi-sélecteur gauche / droite. Vous pouvez également déplacer la zone de début de suivi au point souhaité en la désignant comme un point flexible ou en développant un point flexible.

Conseil : vous pouvez déplacer la zone de mise au point dans Spot Flexible ou Spot Flexible élargi en touchant l’écran du doigt.

Comm Zone AF V / H

C’est ce qu’on appelle les collimateurs AF liés à l’orientation en « langue Canon ». Basculez le collimateur AF / Zone AF sur le sujet en mode paysage (horizontal) si vous modifiez l’orientation de l’appareil photo en mode Portrait (vertical).

Désactivé: désactive cette fonctionnalité

Point AF uniquement: si vous passez en mode portrait, le RX10 IV déplacera automatiquement le point AF en cours d’utilisation pour l’ accrocher sur votre sujet.

Point AF + Zone AF : Si vous passez en mode portrait, le RX 10 déplacera automatiquement le point AF et la zone AF utilisés vers le haut.

Illuminateur AF

L’illuminateur AF est une petite lumière rouge qui permet à l’appareil photo de faire la mise au point plus facilement lorsque le déclencheur est enfoncé à mi-course. Il est automatiquement désactivé lorsque vous appuyez à fond sur le déclencheur. Laissez-le, sauf si vous utilisez un boîtier sous-marin.

Verrouillage AF central

C’est une fonctionnalité de mise au point automatique très puissante. Lorsqu’elle est activée, elle vous permet de suivre un sujet qui se déplace.

Réglez la molette de mode sur AUTO, puis choisissez iAuto. Activez le verrouillage AF central en sélectionnant ON dans le menu. Réglez l’autofocus sur AF Continu (commutateur se trouvant à l’avant gauche du boîtier). Touchez l’écran arrière afin de sélectionner le sujet à suivre. Vous verrez la zone de suivi apparaître autour du sujet. Vous pouvez maintenant suivre votre sujet et déclencher au moment opportun.

AF par déclenchement

Choisit de faire la mise au point automatiquement lorsque vous enfoncez le déclencheur à mi-course. Conservez cette option activée (ON).

Pré-AF

En sélectionnant cette option, le Sony RX1O IV ajustera automatiquement la mise au point avant même l’appui à mi-course sur le déclencheur. Personnellement je trouve cette option très perturbante et j’évite de l’utiliser.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 6/14 (autres réglages de la mise au point automatique)

Enregistrement zone AF

Une autre fonctionnalité héritée de Canon. Enregistrer une zone de mise au point est très pratique. Personnellement j’utilise le plus souvent la zone AF dite « Spot flexible élargi » et le sélecteur AF sur A. Je vous rappelle que la position A permet de passer automatiquement de AF-S à AF-C en fonction de la scène photographiée. Imaginons que je vienne  de prendre une photo de paysage (en AF-S) et qu’un rapace apparaisse devant moi. L’enregistrement de la zone AF va me permettre de changer la zone de mise au point actuelle (Spot flexible élargi) pour obtenir la zone de mise au point (Large) plus adaptée au suivi d’un oiseau en vol.

Comment enregistrer une zone de mise au point :

  1. Activez le réglage zone AF en choisissant « ON ».
  2. Placez la zone de mise au point à l’endroit souhaité puis maintenez le bouton Fn enfoncé jusqu’à ce qu’un message vous informe que la zone de mise au point a été enregistrée.

Comment rappeler une zone de mise au point enregistrée :

  1. Dans le menu, placez-vous sur l’onglet 2 et la page 9/10 afin d’afficher l’option suivante : « Touche perso(p.d.v.).
  2. Vous devez maintenant attribuer le rappel de la zone de mise au point enregistrée à une touche de fonction. Personnellement, j’ai choisi le Bouton personnalisé 3 (C3). Je lui ai alors attribué la fonction Enr.zoneAF maintien qui permet de rappeler de la zone de focus enregistrée.
  3. Il suffit de maintenir la touche C3 appuyée pour obtenir l’affichage de la zone AF mémorisée. C’est simple est très efficace.

Suppr zone AF enregistrée

Supprime la zone AF enregistrée (voir explications ci-dessus).

Désact. Aut. Zone AF

Définit si la zone de mise au point doit être affichée en permanence ou doit disparaître automatiquement peu de temps après la mise au point.

Affich. zone AF cont.

Vous pouvez choisir d’afficher ou non la zone de mise au point lorsque la zone de mise au point est définie sur Grand-angle et que le mode de mise au point est défini sur AF continu.

Zone détect. phase

Utiliser uniquement les points de détection de phase. Laissez cette option sur OFF car elle n’est pas très utile.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 7/14 (Paramètres d’exposition)

Correct. exposition

(Également disponible dans le menu rapide, accessible en appuyant sur la touche Fn):

Si vous constatez que votre image est surexposée (par exemple, lorsque vous photographiez avec de grandes ouvertures pour une faible profondeur de champ, par temps clair), vous pouvez ajuster la correction d’exposition ici jusqu’à + ou – 5 EV.

Rétablir comp. EV

Définit si la valeur d’exposition (définie à l’aide des paramètres personnalisés) doit être maintenue lorsque vous mettez l’appareil hors tension et lorsque la position du sélecteur de correction d’exposition est définie sur 0.

ISO

Vous pouvez sélectionner à quelle valeur ISO vous souhaitez capturer votre image ou modifier la plage ISO automatique.

Jusqu’à 1600 ISO la qualité de vos images sera très bonne, ensuite il faudra faire des concessions, mais,  mieux vaut une image « bruitée » qu’une image  floue….

Pour information, le RX 10 IV se comporte très bien jusqu’à 1600 ISO, bien jusqu’à 3200 ISO et moyennement bien à 6400 ISO. Après cette dernière valeur, oubliez !

ISO AUTO vit. ob min

C’est un paramètre très utile. Si vous sélectionnez ISO AUTO, et si vous êtes en mode P (Programme Auto) ou A (Priorité à l’ouverture), vous pouvez définir la vitesse d’obturation à laquelle la sensibilité ISO commence à changer. La différence de vitesse d’obturation à laquelle la sensibilité ISO commence à changer entre [Plus rapide], [Rapide], [Standard], [Lent] et [Plus lent] est de 1 IL.

Vous avez trois possibilités ici:

  • PLUS RAPIDE (plus rapide) / RAPIDE (rapide): La sensibilité ISO commencera à changer à des vitesses d’obturation plus rapides que la norme (normal). Cela vous aidera à éviter les images floues lorsque vous prenez des photos d’action ou de sport. Ceci au prix d’une augmentation de l’ISO et du bruit dans vos images. Rappelez-vous que ceci est lié à vos paramètres ISO auto. Ainsi, il ne dépassera pas votre limite supérieure, même si l’appareil photo est capable de le faire.
  • STD (Standard): l’appareil photo définit automatiquement la vitesse d’obturation en fonction de la focale de l’objectif.
  • SLOW (Slow) / SLOWER (Slower): La sensibilité ISO commencera à changer à des vitesses d’obturation inférieures au réglage Standard. Cela vous permet de prendre des images avec moins de bruit. A ne jamais utiliser si vous souhaitez photographier des scènes d’action, mais peut être utile si vous êtes un photographe d’architecture ou de paysage qui aime se promener sans trépied, mais qui prend un certain temps pour cadrer et prendre des photos avec soin.
  • 1/8000 – 30 ″: La sensibilité ISO commence à changer à la vitesse d’obturation que vous avez définie.

Mode de mesure

Le mode de mesure fait référence à la façon dont l’appareil photo mesure la lumière et règle l’exposition.

En mode multi, il prend en compte l’ensemble de l’image et définit l’exposition en fonction d’algorithmes internes programmés dans l’appareil photo.

En mode pondéré central ou spot, l’appareil photo considère uniquement ce qui se trouve à cet endroit ou au centre (par exemple, si votre sujet est complètement noir, la caméra tentera de compenser en surexposant l’image).

  • Multi : mesure la lumière sur chaque zone après la division de la zone totale en plusieurs zones et détermine l’exposition correcte de tout l’écran (mesure multi-motifs).
  • Centre : mesure la luminosité moyenne de l’ensemble de l’écran, tout en privilégiant la zone centrale de l’écran (mesure pondérée centrale).
  • Spot : Ne mesure que la zone centrale (mesure spot). Ce mode convient à la mesure de la lumière sur une partie spécifiée de l’écran. La taille du cercle de mesure peut être sélectionnée parmi [Spot: Standard] et [Spot: Large]. La position du cercle de mesure dépend du réglage de [Point de mesure].
  • Écran entier moyen : mesure la luminosité moyenne de tout l’écran. L’exposition sera stable même si la composition ou la position du sujet change.
  • Ton clair : mesure la luminosité tout en soulignant la zone mise en surbrillance à l’écran. Ce mode est adapté pour photographier le sujet tout en évitant la surexposition.

Point spotmètre

Définit si la position de mesure spot doit être coordonnée avec la zone de mise au point, lorsque Zone de mise au point est définie sur Spot flexible ou Spot flexible élargi.

  • Centre : La position de mesure spot ne se coordonne pas avec la zone de mise au point, mais mesure toujours la luminosité au centre.
  • Point de focalisation : La position de la mesure spot est coordonnée à la zone de mise au point.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 8/14 (Paramètres d’exposition)

AEL avec obturateur

Active/désactive le verrouillage de l’exposition lorsque vous enfoncez le déclencheur à mi-course. 
Sélectionnez [OFF] pour régler la mise au point et l’exposition séparément.

  • Auto : Fixe l’exposition une fois le réglage automatique de la mise au point effectué après que vous avez enfoncé le déclencheur à mi-course avec le sélecteur de mode de mise au point tourné sur « S (AF ponctuel) ». Lorsque le mode de mise au point est réglé sur « A (AF automatique) », et que le produit détermine que le sujet se déplace ou que vous prenez plusieurs images en rafale, l’exposition verrouillée est annulée.
  • On : Verrouille l’exposition lorsque vous enfoncez le déclencheur à mi-course.
  • Off : Ne verrouille pas l’exposition lorsque vous enfoncez le déclencheur à mi-course. Utilisez ce mode si vous voulez ajuster la mise au point et l’exposition séparément. 
    Le produit continue d’ajuster l’exposition pendant la prise de vue en mode [Prise d. v. en continu].

Note : Le fonctionnement avec le bouton AEL a priorité sur les réglages [AEL avec obturat.].

Régl. stdrd d’expo

Règle le standard de cet appareil pour la valeur d’exposition correcte pour chaque mode de mesure.

Multi/Centre/Spot/Moy. écr. tt entier/Ton clair

Note

  • La correction d’exposition n’est pas affectée lorsque [Régl. std.   expo] est changé.
  • La valeur d’exposition sera verrouillée conformément à la valeur définie pour [Spot] pendant l’utilisation d’AEL Spot.
  • La valeur standard pour M.M (mesure manuelle) changera conformément à la valeur définie dans [Régl. stdrd d’expo].
  • La valeur définie dans [Régl. stdrd d’expo] est enregistrée dans les données Exif séparément de la valeur de correction d’exposition. Le degré de la valeur d’exposition standard ne sera pas ajouté à la valeur de correction d’exposition.
  • Si vous réglez [Régl. stdrd d’expo] pendant la prise de vue en bracketing, le nombre de photos pour le bracketing sera réinitialisé.

MENU → Onglet 1 : rouge → page 9 (réglages du flash)

Si vous vous intéressez à la photographie au flash,   achetez un flash externe. Je vous suggère un Godox compatible avec les modes HSS et TTL, car les flashs de cette marque sont qualitatifs et assez bon marché. (Le réglage du mode flash est également disponible dans le menu rapide, accessible en appuyant sur la touche Fn).

Si vous souhaitez vous initier davantage à la photographie au flash, voici quelques éléments d’information sur les possibilités offertes par ce matériel et sur leurs effets sur vos images.

Voici une explication de base sur les différents modes:

  • Flash d’appoint : un flash d’appoint est utile, même en plein jour, pour deboucher les ombres et  permettre de restituer leurs détails.
  • Synchro lente : ordonne à l’appareil photo d’utiliser une vitesse d’obturation plus longue en même temps qu’un flash. Ce mode est très utile pour les prises de vue nocturnes. En mode manuel et avec priorité à la vitesse, il n’y a pas de différence de puissance du flash. Mais lorsque vous utilisez la priorité d’ouverture, programme ou auto, le choix de la synchronisation lente indique à l’appareil photo qu’il doit utiliser une vitesse d’obturation plus lente  que celle qu’il prendrait normalement. Le mode flash à synchronisation lente déclenche d’abord le flash pour exposer correctement le sujet, puis, grâce à une vitesse d’obturation plus lente , permet au capteur d’emmagasiner plus de lumière ambiante.
  • Synchronisation arrière : La capture d’une image implique deux actions : l’une au début de la capture et l’autre à l’arrêt. La synchronisation arrière indique au flash de se déclencher juste avant la fermeture de l’obturateur. Les objets en mouvement montreront une ligne d’où ils viennent et une image nette où ils se trouvaient à la fin de l’exposition. Cela donne une impression de vitesse avec les objets en mouvement. La synchronisation arrière est une technique créative. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce type de photographie, je vous conseille de faire une recherche Google sur « Photographie au flash synchronisation au deuxième rideau ».
  • Sans fil : Si vous souhaitez utiliser le flash intégré à l’appareil photo pour piloter un flash externe comme le Sony HVL-43M (avec TTL), Sélectionnez Sans fil. L’utilisation d’un flash externe est utile pour photographier des mariages et des sujets faiblement éclairés. Vous pouvez utiliser votre flash principal pour éclairer le sujet et votre flash externe pour éclairer l’arrière-plan.

Comp Flash ou Compensation Flash:

Lorsque vous utiliserez les modes Flash synchro lente ou Synchro arrière, vous devrez peut-être réduire la puissance du flash pour obtenir une image bien exposée. (Également disponible dans le menu rapide auquel vous pouvez accéder en appuyant sur la touche Fn).

Correct. flash

Permet de corriger l’exposition au flash de -5 à +5 par palier de 0?5 ou de 0,3 EV.

Rég. corr.expo

Laissez-le à Ambiant&Flash, sauf si vous souhaitez utiliser la synchronisation HSS avec flash, il est alors pratique de pouvoir contrôler l’exposition et la sortie du flash séparément.

Réduction des yeux rouges :

Ce réglage anti-yeux rouges déclenche rapidement le flash avant le début de la capture d’image, ce qui réduit l’effet yeux rouges souvent observé lors de l’utilisation du flash.

MENU → Onglet 1 : rouge→ page 10/14 (paramètres Couleur, Balance Blanche et Traitement de l’image)

Balance des blancs

Vous pouvez soit caler la balance des blancs sur Auto (l’appareil photo tentera de deviner la valeur du gris neutre), soit utiliser l’un des réglages de balance des blancs prédéfinis pour différentes conditions d’éclairage, ou encore personnaliser la balance des blancs selon vos préférences ou à l’aide d’une charte de gris.

Mon conseil : si vous photographiez au format RAW, laissez la balance des blancs sur Auto. Vous pourrez la régler finement  lors du traitement de vos images.

Régl. prior. dans AWB

Permet de sélectionner la tonalité à prioriser lors de la prise de vue dans des conditions d’éclairage telles que la lumière incandescente,  lorsque la balance des blancs est définie sur Auto.

  • Standard : prend des photos avec la balance des blancs automatique standard. L’appareil ajuste automatiquement les tonalités de couleur.
  • Ambiance : Donne la priorité à la tonalité de couleur de la source de lumière. Cela convient lorsque vous souhaitez créer une atmosphère chaleureuse.
  • Blanc : Donne la priorité à la reproduction de la couleur blanche lorsque la température de couleur de la source de lumière est basse.

Opti Dyn/HDR aut

DRO AUTO :

Le boîtier analyse automatiquement la dynamique et le contraste de votre scène en temps réel. Il produit une image avec une luminosité optimale et des détails d’ombre récupérés. Vous pouvez utiliser cette fonction même lorsque le sujet est en mouvement ou pendant la prise de vue en continu.

HDR automatique:

(non disponible pour les captures RAW) cette fonction Prend trois images avec différentes expositions, puis superpose la zone claire de l’image sous-exposée et la zone sombre de l’image surexposée afin de créer une image avec une plage étendue des hautes lumières à l’ombre.

Cette option est préférable à l’option DRO AUTO car elle fonctionne mieux et produit moins de bruit. Évitez de bouger pendant la prise de vue ou utilisez un trépied pour un résultat assuré.

Style créatif

Les styles créatifs de Sony correspondent aux simulations de films de Fujifilm. Il existe une gamme de styles allant de la couleur vive au noir et blanc. Si vous utilisez le format RAW, ces styles sont incorporés, mais vous pouvez toujours les mettre à zéro après les avoir importés dans l’éditeur RAW de votre choix. Les images JPEG sont enregistrées avec le style sélectionné. Il est toujours utile d’en essayer quelques-uns, ce qui peut réellement stimuler votre créativité, car vous remarquerez que vous créez des images différentes en noir et blanc, par opposition à la couleur.

  • Standard : Pour photographier diverses scènes avec une gradation riche et de belles couleurs.
  • Éclatant : la saturation et le contraste sont accentués pour la prise de vues saisissante de scènes et de sujets colorés tels que des vues de fleurs, de verdure printanière, de ciel bleu ou d’océan.
  • Neutre : La saturation et la netteté sont réduites pour la prise de vue dans des tons atténués. Ceci est également approprié pour capturer des images à modifier avec un ordinateur.
  • Lumineux : pour prendre des images dans des tons clairs avec des couleurs limpides en surbrillance, convenant à la capture d’une lumière radiante.
  • Profond : Pour prendre des images avec des couleurs profondes et denses.
  • Pastel : Pour prendre des images avec des couleurs vives et simples, appropriées pour capturer une ambiance lumineuse rafraîchissante.
  • Portrait : permet de capturer la peau avec une tonalité douce, idéale pour les portraits.
  • Paysage : la saturation, le contraste et la netteté sont augmentés pour des paysages nets et éclatants. Les paysages lointains se distinguent également davantage.
  • Crépuscule : Pour photographier le beau rouge du soleil couchant.
  • Scène de nuit : Le contraste est réduit pour reproduire les scènes de nuit.
  • Feuilles d’automne : Pour photographier des scènes d’automne, souligner de manière vivante les rouges et les jaunes de feuilles changeantes.
  • Noir & Blanc : Pour prendre des images en noir et blanc monochrome
  • Sépia : Pour prendre des images en sépia monochrome.

Vous pouvez modifier ces différents styles et enregistrer votre propre style de création si vous le souhaitez.

Fonctionnalités pouvant  être modifiées :

  • Contraste : plus la valeur sélectionnée est élevée, plus la différence entre les ombres et les lumières est accentuée et plus l’effet sur l’image est important.
  • Saturation : Plus la valeur sélectionnée est élevée, plus la couleur est vive. Lorsqu’une valeur inférieure est sélectionnée, la couleur de l’image est restreinte et atténuée.
  • Netteté : ajuste la netteté. Plus la valeur sélectionnée est élevée, plus les contours sont accentués et plus la valeur sélectionnée est faible, plus les contours sont adoucis.

Effet de photo

Pensez à ce menu comme une application Instagram directement dans votre appareil photo, avec toutes sortes de filtres et d’effets rétro. Celles-ci ne sont disponibles que lorsque la qualité est définie sur Jpeg (Pas en RAW).

  • Off : Désactive la fonction [Effet de l’image].
  • Toy Camera : Normal : crée une image douce avec des coins ombrés et une netteté réduite.
  • Couleur Pop : Crée un look vif en accentuant les tons de couleur.
  • Postérisation : crée un contraste élevé, un aspect abstrait en mettant fortement l’accent sur les couleurs primaires ou en noir et blanc.
  • Photo rétro : crée l’aspect d’une photo ancienne avec des tons de couleur sépia et un contraste atténué.
  • Soft High-key : Crée une image avec l’atmosphère indiquée: brillant, transparent, éthéré, tendre, doux.
  • Couleur partielle : crée une image qui conserve une couleur spécifique mais convertit les autres en noir et blanc.
  • Mono contraste élevé : crée une image à contraste élevé en noir et blanc.
  • Flou artistique : comme son nom l’indique, crée un flou artistique à la David Hamilton dans votre image.
  • Peinture HDR : Crée le ressenti d’une peinture, en renforçant les couleurs et les détails.
  • Monochrome riche : Crée une image en noir et blanc avec une gradation riche et la reproduction des détails.
  • Miniature : Crée une image qui renforce de façon très nette le sujet en estompant considérablement l’arrière-plan. On rencontre souvent cet effet dans des images de modèles miniatures.
  • Aquarelle : Crée une image avec des effets de déteinte et de flou comme si elle avait été peinte à l’aquarelle.
  • Illustration : Crée une image semblable à une illustration en accentuant les contours.

Profil d’image

Le choix d’un profil d’image est réservé aux experts en matière de vidéo (ceux qui souhaitent traiter manuellement la colorimétrie de leurs rushs). Si vous ne disposez pas du niveau requis pour comprendre l’utilisation des profils d’image, je vous conseille de vous fier au mode vidéo automatique du boîtier. Il sera très suffisant pour satisfaire vos exigences.

  • PP1 : Exemple de réglage avec le gamma [Movie].
  • PP2 : Exemple de réglage avec le gamma [Still].
  • PP3 : Exemple de réglage de la tonalité des couleurs naturelles avec le gamma [ITU709].
  • PP4 : Exemple de réglage de tonalités de couleurs reproduisant celles de la norme ITU709.
  • PP5 : Exemple de réglage avec le gamma [Cine1].
  • PP6 : Exemple de réglage avec le gamma [Cine2].
  • PP7 : Exemple de réglage avec le gamma [S-Log2].
  • PP8 : Exemple de réglage avec le gamma [S-Log3] et le [S-Gamut3.Cine] en mode [Mode couleur].
  • PP9 : Exemple de réglage avec le gamma [S-Log3] et le [S-Gamut3] en mode [Mode couleur].

Éléments du profil d’image :

Niveau noir : Définit le niveau de noir. (-15 à +15 )

Gamma :Sélectionne une courbe gamma.

  • Movie : courbe gamma standard pour les filmsStill : courbe gamma standard pour les images fixes.
  • Cine1 : réduit le contraste des zones sombres et accentue la gradation des zones lumineuses pour créer un film aux couleurs douces. (équivalent à HG4609G33).
  • Cine2 : similaire à [Cine1], mais optimisé pour l’édition d’image dans une plage correspondant à 100 % du signal vidéo. (équivalent à HG4600G30).
  • ITU709 : courbe gamma correspondant à ITU709.
  • ITU709(800%) : courbe gamma pour vérifier les scènes en supposant que la prise de vue a été effectuée avec [S-Log2] ou [S-Log3].
  • S-Log2 : courbe gamma pour [S-Log2]. Ce réglage présuppose que l’image sera traitée après la prise de vue.
  • S-Log3 : courbe gamma pour [S-Log3] avec des caractéristiques plus proches de celles d’un film. Ce réglage présuppose que l’image sera traitée après la prise de vue.

Gamma noir : Corrige le gamma dans les zones de faible intensité.Gamme : sélectionne une plage de correction. (Large/Moyenne/Étroite)Niveau : règle le niveau de correction. (de -7 (compression du noir maximale) à +7 (amplification du noir maximale))

Coude :

Définit le coude et la pente de la compression du signal vidéo permettant d’éviter une surexposition en limitant les signaux dans les zones de forte intensité du sujet à la plage dynamique de l’appareil.
Lorsque [Still], [Cine1], [Cine2], [ITU709(800%)], [S-Log2] ou [S-Log3] est sélectionné dans [Gamma], [Coude] n’est plus disponible si [Mode] est réglé sur [Auto]. Pour utiliser les fonctions dans [Coude], réglez [Mode] sur [Manuel].

Mode : sélectionne le réglage automatique ou manuel.

  • Auto : le coude et la pente sont réglés automatiquement.
  • Manuel : le coude et la pente sont réglés manuellement.

Réglage automatiq. : réglages lorsque [Auto] est sélectionné comme [Mode].

  • Point maximum : définit la valeur maximale du coude. (90 % à 100 %)
  • Sensibilité : règle la sensibilité. (Élevé/Moyen/Faible)

Réglage manuel : réglages lorsque [Manuel] est sélectionné comme [Mode].

  • Point : règle le coude. (75% à 105%)
  • Pente : règle la pente. (-5 (douce) à +5 (raide))

Mode de couleur :

Règle le type et le niveau des couleurs.

  • Movie : couleurs adaptées lorsque [Gamma] est réglé sur [Movie].
  • Still : couleurs adaptées lorsque [Gamma] est réglé sur [Still].
  • Cinema : couleurs adaptées lorsque [Gamma] est réglé sur [Cine1].
  • Pro : tonalités de couleurs similaires à la qualité d’image standard des appareils photo professionnels Sony (lorsque ce mode est utilisé avec le gamma ITU709).
  • Matrice ITU709 : couleurs correspondant à la norme ITU709 (lorsque ce mode est utilisé avec le gamma ITU709).
  • Noir et blanc : règle la saturation sur zéro pour effectuer des prises de vue en noir et blanc.
  • S-Gamut : réglage présupposant que l’image sera traitée après la prise de vue. Utilisé lorsque [Gamma] est réglé sur [S-Log2].
  • S-Gamut3.Cine : réglage présupposant que l’image sera traitée après la prise de vue. Utilisé lorsque [Gamma] est réglé sur [S-Log3]. Ce réglage vous permet d’effectuer des prises de vue dans un espace colorimétrique qui peut facilement être converti pour les besoins du cinéma numérique.
  • S-Gamut3 : réglage présupposant que l’image sera traitée après la prise de vue. Utilisé lorsque [Gamma] est réglé sur [S-Log3]. Ce réglage vous permet d’effectuer des prises de vue dans un espace colorimétrique étendu.

Saturation

Règle la saturation des couleurs. (-32 à +32 ). Une valeur positive donne des couleurs plus vives, tandis qu’une valeur négative présente des couleurs estompées. La saturation doit être ajustée en même temps que le contraste. Les paramètres clairs et éclatants produisent des images de type vidéo, tandis que les paramètres sombres et éclatants donnent des images de type film. La combinaison de couleurs vives et lumineuses crée des tons pastel, tandis que les paramètres sombres et clairs créent des finitions artistiques.

Phase de couleur

Règle la phase des couleurs. (-7 à +7 ). Lorsque vous faites tourner la roue chromatique vers la gauche (en diminuant la valeur définie) ou vers la droite (en augmentant la valeur définie), les couleurs changent le long du spectre du rouge au jaune, au vert, au cyan, au bleu, au magenta et au rouge. Comme cela concerne toutes les couleurs, il est difficile d’apporter des ajustements spécifiques exactement comme prévu. Utilisez cette fonction lorsque vous colorez étroitement des couleurs différentes.

La profondeur de la couleur

Règle la profondeur de couleur de chaque phase de couleur. Cette fonction est plus efficace pour les couleurs chromatiques et moins efficace pour les couleurs achromatiques. Plus la valeur de réglage est élevée (positive), plus la couleur semble foncée, plus la valeur de réglage est faible (négative), plus la couleur semble claire. Cette fonction est activée même si vous réglez [Mode couleur] sur [Noir et blanc].

  • [R] de -7 (rouge clair) à +7 (rouge foncé)
  • [G] de -7 (vert clair) à +7 (vert foncé)
  • [B] de -7 (bleu clair) à +7 (bleu foncé)
  • [C] de -7 (cyan clair) à +7 (cyan foncé)
  • [M] de -7 (magenta clair) à +7 (magenta foncé)
  • [Y] de -7 (jaune clair) à +7 (jaune foncé)

Cette fonction ajuste la luminance pour chaque phase de couleur. La luminance change plus radicalement lorsque la couleur sélectionnée est plus riche (saturation plus élevée). Cela ne change pas grand chose quand la couleur est achromatique.

Une valeur de consigne plus élevée diminue la luminance tout en approfondissant la couleur. Une valeur définie inférieure augmente la luminance, rendant la couleur plus pâle. 
Ce paramètre améliore non seulement la vivacité apparente des couleurs, mais peut également exprimer des couleurs foncées et profondes. 
Étant donné que chacune des 6 couleurs – R (rouge), G (vert), B (bleu), C (cyan), M (magenta), Y (jaune) – peut être ajustée individuellement, vous pouvez appliquer cette fonction à la seule couleur que vous voulez mettre en valeur.

Souligner les bords de l’image (détail)

Règle les éléments de [Détails].

Niveau : règle le niveau de [Détails]. (-7 à +7 ).

Régler : il est possible de régler manuellement les paramètres suivants.

  • Mode : sélectionne le réglage automatique ou manuel. (Auto (optimisation automatique)/Manuel (les détails sont réglés manuellement.))
  • Balance V/H : règle les balances verticale (V) et horizontale (H) de DETAIL. (de -2 (effet vertical (V) plus marqué) à +2 (effet horizontal (H) plus marqué))
  • Balance B/W : sélectionne les balances inférieure (B) et supérieure (W) de DETAIL. (Type1 (côté inférieur (B) de DETAIL plus marqué) à Type5 (côté supérieur (W) de DETAIL plus marqué))
  • Limite : règle le niveau limite de [Détails]. (de 0 (niveau limite bas : susceptible d’être limité) à 7 (niveau limite élevé : peu susceptible d’être limité))
  • Crispning : règle le niveau de correction des contours. (de 0 (niveau de correction des contours faible) à 7 (niveau de correction des contours élevé))
  • Détail haute lumière : règle le niveau de [Détails] dans les zones de forte intensité. (0 à 4 )

Comme les réglages autres que [Niveau] sont assez complexes, je vous recommande de commencer par régler uniquement le réglage [Niveau].

MENU → Onglet 1 : rouge→ page 11 (autres paramètres Couleur, Balance des blancs et Traitement de l’image)

Effet Peau Douce

À utiliser si vous faîtes du portrait. Il s’agit d’une excellente fonctionnalité, car elle adoucira et lissera les tons chair de la peau (disponible uniquement lorsque la qualité est définie sur Jpeg).

MENU → Onglet 1 : rouge→ page 12/14 (paramètres d’assistance de mise au point)

Loupe mise pt

Lors de la mise au point manuelle ou en mode DMF, vous pouvez configurer l’appareil photo pour qu’il agrandisse une partie de l’écran afin que vous puissiez vérifier la mise au point. Cette option vous permet de sélectionner la partie de l’image qui sera agrandie pendant la prise de vue.

Tmps gross. m. au p.

Vous pouvez définir la durée pendant laquelle la zone agrandie doit être maintenue pendant l’assistance à la mise au point : 2 secondes, 5 secondes ou aucune limite. Personnellement j’ai choisi 2 secondes.

Gross. init. m.a.pt

Définit l’échelle de grossissement initiale lorsque vous zoomez sur une image en lecture.

Aide MF

Agrandit automatiquement l’image à l’écran pour faciliter la mise au point manuelle. Fonctionne pour les prises de vue en mode mise au point manuelle ou mise au point manuelle directe.

Niveau d’intensification

Renforce le contour des plages mises au point avec une couleur spécifique pour la prise de vue en mode mise au point manuelle ou mise au point manuelle directe.

Détails des éléments du menu

Élevé : Règle le niveau d’intensification sur élevé.

Moyen :Règle le niveau d’intensification sur moyen.

Faible : Règle le niveau d’intensification sur faible.

OFF : Fonction d’intensification désactivée.

Note

  • Étant donné que l’appareil reconnaît les zones nettes comme mises au point, l’effet d’intensification varie selon le sujet.
  • Le contour des zones nettes n’est pas renforcé sur les périphériques connectés via HDMI.
Couleur d’intensific.

Définit la couleur utilisée pour la fonction d’intensification en mode mise au point manuelle ou mise au point manuelle directe.

Rouge : Renforce les contours en rouge. Mon  choix personnel.

Jaune : Renforce les contours en jaune.

Blanc : Renforce les contours en blanc.

MENU → Onglet 1 : rouge→ page 13/14 (autres réglages de l’assistance à la mise au point)

Rot. bag. mise au pt

Attribue une mise au point longue distance et courte distance aux sens de rotation de la bague d’objectif à laquelle la fonction de mise au point est attribuée.

Détails des éléments du menu

Gauche/Droite : Attribue une mise au point longue distance au sens de rotation inverse des aiguilles d’une montre et une mise au point courte distance au sens de rotation des aiguilles d’une montre.

Droite/Gauche : Attribue une mise au point longue distance au sens de rotation des aiguilles d’une montre et une mise au point courte distance au sens de rotation inverse des aiguilles d’une montre.

MENU → Onglet 1 : rouge→ page 14/14 (Paramètres de détection de visage et d’assistance à la prise de vue)

Sourire / Dét. visage

Détecte le visage de vos sujets, règle la mise au point, l’exposition, les réglages du flash et traite l’image automatiquement.

OFF : La fonction [Détection de visage] est désactivée.

Activé (Visage enr.) : Détecte en priorité le visage enregistré au moyen de [Enregistrem. visage].

Cadre de détection de visage

  • Lorsque l’appareil détecte un visage, le cadre de détection de visage (gris) apparaît. Lorsque le produit détermine que l’autofocus est activé, le cadre de détection de visage devient blanc. Lorsque les yeux d’une personne sont nets et que [Mode mise au point] est réglé sur [AF ponctuel], un cadre de mise au point vert apparaît autour des yeux pendant un certain temps.
  • Si vous avez enregistré l’ordre de priorité des visages au moyen de [Enregistrem. visage], le RX 10 IV sélectionne automatiquement le visage au niveau de priorité le plus élevé, et le cadre de détection de ce visage devient blanc. Les cadres de détection des autres visages enregistrés deviennent pourpres.

ON : Détecte un visage sans donner la priorité au visage enregistré.

Enregistrement visage

Si vous enregistrez des visages au préalable, l’appareil peut détecter le visage enregistré en priorité lorsque [Sourire/Dét. visage] est réglé sur [Activé (Visage enr.)].

  1. MENU → (Réglages de l’appareil photo1) → [Enregistrement du visage] → [Nouvel enregistrement].
  2. Alignez le cadre de guidage sur le visage à enregistrer et appuyez sur le déclencheur.
  3. Lorsqu’un message de confirmation apparaît, sélectionnez [Entrée].

Note

  • Vous pouvez enregistrer jusqu’à huit visages.
  • Photographiez le visage de face, dans un endroit bien éclairé. Le visage peut ne pas être enregistré correctement s’il est obscurci par un chapeau, un masque, des lunettes de soleil, etc.
Cadrage automatique

Lorsque cette option est activée, le Sony RX10 mark 4 recadre automatiquement l’image capturée selon ses préférences. Ce qui signifie que cela réduira l’image pour une composition plus agréable. Seulement disponible pour les Jpeg, cependant, une fonctionnalité intéressante si vous ne voulez pas trop vous soucier de l’aspect technique de la photographie.


Ouf ! Ce premier post concernant le manuel d’utilisation du Sony RX10 IV est enfin terminé. Il m’a demandé plus de 20 heures de travail. J’espère qu’il permettra aux possesseurs de ce matériel, « d’apprivoiser » un peu plus leur boîtier.

Le prochain article concernera l’onglet n° 2 du Menu du RX10 IV.

À très bientôt !

Jean-Michel

31 réflexions sur “Sony RX10 IV : manuel d’utilisation avancé

  1. Julien ;)

    Un immense MERCI ! Je vais m’imprimer ce post pour pouvoir le lire avec l’appareil à côté de moi et revoir si besoin les réglages déjà effectués ! Je suis bien conscient du travail que ce le vous demande mais vous assure que les possesseurs de cet appareils vous sont reconnaissants ! Hâte de lire la suite 😉
    A tout hasard, avez vous un compte Instagram ou y a t’il un #EmotionsNumeriques pour que les lecteurs de ce blog puissent partager leurs photos ?

    Merci et excellente journée !

    Aimé par 1 personne

  2. Patrice

    Un GRAND MERCI pour tous ses renseignements qui vont m’être très utiles, ainsi qu’a beaucoup de possesseur de cet appareil.
    Encore félicitation, et comme Julien hâte de lire la suite!
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

  3. olivier pochet

    merci pour ce travail de fourmi ,.
    cela va me permettre de mieux comprendre ce fameux mode emploi a la sauce francosony.je pense que sony devrai vraiment faire un effort sur ce point.
    je ne suis pas un novice en photos je pratique depuis l´age de 14 ans et maintenant j´aurai bientôt 60.
    jamais vue sur les dizaine d´appareils que je possède une doc traduite comme cela .
    donc un grand merci Jean-Michel ,
    il faudrait le vendre a sony

    Aimé par 1 personne

    1. Jean-Michel Nollevaux

      Merci olivier pour ton commentaire et merci également à tous ceux qui ont commenté ce premier article concernant l’utilisation avancée du Sony RX10 IV.

      J'aime

    1. Bonjour Christine, merci pour votre commentaire. Si ce n’est pas déjà fait, n’oubliez pas de vous abonner. C’est totalement gratuit et cela vous permettra d’être informée de toutes les nouvelles parutions ainsi que des sorties photo organisées par le blog.

      J'aime

  4. j2l15

    Bonjour, je pense acheter ce bridge ( en remplacement de mon trés vieux Vlux 4)pour un voyage prochain( Andalousie) car mon Nikon pèse .( D ailleurs je songe également le remplacer pour un Lumix S1) Le nombre de propositions de boîtiers est effarant .. je suis complètement paumé.. En tous les cas c’est ce blog qui m ‘incite à choisir le sony ( pour sa QI) car les témoignages sur la complexité de fonctionnement .. je vous dis pas!!. Un trés grand merci à Jean-Michel.. dont je viens de découvrir le travail ( on rêvait d un tel tuto et un gars l a fait. topissime! )

    J'aime

    1. Bonjour, en achetant un RX10 IV tu ne feras pas une mauvaise affaire (sauf du côté du porte monnaie…), mais tout est relatif… En effet, ce boîtier est aussi bon en photo qu’en vidéo, pour un usage courant bien entendu. Comparer le 600mm f/4 du Sony avec celui de Canon n’a pas de sens, car l’utilisation n’est absolument pas la même.
      Voilà un boîtier qui offre, pour environ 1 kilo, toutes les focales de 24 à 600mm et même plus, car le zoom étendu est très bon même à 1200 mm. Un boîtier qui sera aussi très à l’aise avec la réalisation de belles vidéos de vacances en 4K, dans lesquelles on n’oubliera pas d’insérer quelques passages au ralenti à 1000 images seconde.
      Pour les photographes qui, comme moi, commencent à prendre de la bouteille, posséder un boîtier offrant cette polyvalence et pouvant être transporté toute une journée sans fatigue, ça n’a pas de prix !
      Pour ce qui est des menus, il est vrai que Sony a encore des progrès à faire, mais avec un peu de pratique, on finit par apprivoiser la bête et tout devient très facile.
      Ce boîtier au final n’est pas aussi cher que cela, car il sait tout faire et le fait très bien !

      J'aime

  5. RICHARD Jean-Claude

    Je viens d’acquérir le RX10M4 après un Panasonic FZ1000. J’ai bien sur télécharge le guide d’utilisation de « 600 pages! » Cela m’a fait peur.
    Un grand merci pour ton blog qui m’a permis de rentrer plus facilement dans les fonctionnalités de cet appareil et de tes conseils pour les réglages.
    J’attends la suite avec impatience, tout en étant conscient de l’énorme travail que tu fais.
    Nota : Le positionnement des boutons sur le FZ1000 me paraissait plus ergonomique notamment le bouton menu qui est placé en bas à droite.

    Aimé par 1 personne

    1. Alors quelles différences entre le lumineux et le Sony ?? Combien ddbtrmos avant d assimiler les fonctions essentielles ? Je vais vraisemblablement partir avec le Sony dans une dizaine de jours …Le mode d emploi m inquiète 😀😀

      J'aime

  6. Jean-François H.

    Super boulot de vulgarisation, merci beaucoup ! Je viens de profiter d’un cashback de Sony pour me faire ce cadeau à 1580 CHF (1’380 €) quand-même. Cher pour un bridge, mais si je veux mieux, il me faudra débourser 4000 € au bas mot, sans compter la valise pour transporter les objectifs :-).

    Votre travail a achevé de me convaincre que les quelques gros défauts du Sony RX10 M4 ne sont pas grand chose en comparaison de ses qualités. Il vous faudra négocier avec Sony une petite prime pour l’acquisition de nouveaux clients ;-). Avec un pincement au coeur, je vais me séparer de mon Panasonic Lumix FZ200 qui m’a rendu de fiers services.

    D’ici l’arrivée des capteurs à plusieurs milliards de pixels (la recherche avance bien de ce côté) ce RX10 va bien faire l’affaire pour de nombreuses années.

    Les perfectionnistes qui tiennent à accéder aux descriptions techniques très détaillées trouveront une foule d’informations ici (presque 600 pages) : https://docs.sony.com/release//Help_4725901212.pdf.

    J'aime

    1. RICHARD

      Bonjour Jean-François. Ou as-tu ton cashback? je viens d’acheter mon RX à 1720€ chez un photographe. (je ne voulais pas l’acheter sur Amazon bien qu’à 1650€). Merci Je le teste depuis 10 jours et j’en suis très satisfait.

      J'aime

  7. fabie

    MERCI, quel travail !
    Après avoir longtemps hésité, la vitesse en mode rafale m’a convaincue et je viens d’acheter l’appareil . Enfin un mode d’emploi qui va me permettre « d’apprivoiser la bête ». Parce que entre les quelques pages fournies dans la boite et les 600 pages du manuel en ligne, franchement Sony pourrait faire mieux.
    Heureusement qu ‘il a des passionnés comme toi

    J'aime

  8. PLUSKOTA Alain

    Bravo pour ton travail.
    Le top serait d’écrire un livre. Il en existe déjà, mais pas en français.
    Un livre avec des explications de base et des astuces pour aller plus loin dans chaque types de photographie.
    Par exemple :
    – Photo animalière type oiseaux en pleins vols.
    – Photo d’insectes volant , ou non, en mode macro.
    – Scènes de fêtes en intérieur avec ou sans flash.
    Bon j’arrête de rêver.
    Un grand merci, travail très utile pour moi aussi.

    J'aime

  9. Liliane

    Merci beaucoup pour ce tuto formidable que j’ai enregistré pour pouvoir me familiariser avec cet appareil que je viens de m’offrir.
    Par contre je n’ai pas trouvé de tuto ni de manuel qui explique tous les « boutons »
    Par exemple celui qui est rond a gauche de l’appareil en bas. Je ne sais pas a quoi il sert et sur quoi le positionner
    Je n’ai pas trouver aussi comment enlever l’autofocus (que j’avais sur mon réflex)
    Je ne sais pas se que représente le FULL
    Je sais que je pose beaucoup de question mais le manuel que j’ai trouvé n’explique pas comment tous ces boutons marchent
    MERCI ENCORE

    J'aime

    1. Merci Pascal et merci à tous les autres pour vos commentaires. Le but de ce blog est de faciliter la vie des photographes et de les informer sur les nouveautés. Faire connaître ce blog à d’autres photographe, c’est leur rendre service mais c’est aussi me remercier pour la somme de travail que j’y consacre.
      Bonne fin de journée.
      Jean-Michel

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s