« S’émerveiller de tout, s’étonner d’un rien »

Un jour, j’ai lu cette phrase:

« S’émerveiller de tout, s’étonner d’un rien »

1962… l’année où  je découvre la photographie, plus particulièrement la macrophotographie, toutefois sans ignorer tout ce qui éveillait mon intérêt, comme les paysages, entre autres.

Au fil des ans, mon regard s’est de plus en plus porté avec une attention particulière sur tout ce qui touche à la nature. Ainsi, j’ai réservé bon nombre d’années à observer et photographier les étonnantes roches des Alpes, afin d’en faire partager l’intérêt autour de moi.

D’autres sujets comme la glace et aussi les écorces des arbres font partie de mes sujets de prédilection.

Une passion qui m’a amené à être invité à exposer mes photographies en 2011 et 2016. Cependant, mais bien avant, c’est la flore de notre pays qui n’a cessé de m’émerveiller et je ne cesse de tomber en admiration devant ces fleurs d’une finesse étonnante, et pourtant si modestes.

Ces photographies peuvent surprendre mais pour moi il s’agit de partager mon émerveillement devant tant de diversités qu’il serait regrettable d’ignorer.

André Cottier

Lire la suite