Test terrain du Nikon D850 : Le reflex ++

Il y a quelque temps, je vous avais promis un test du Nikon D850, après deux séances photo, un mariage et deux jours de photographie animalière, il est temps de vous livrer mon ressenti concernant ce boîtier d’exception.

Costaud, le D850 est fait pour durer et endurer les pires conditions climatiques. Mais ce qui m’a le plus surpris, c’est sa capacité à enregistrer 7 images de 45 millions de pixels à la seconde… bluffant ! Doté du même autofocus que le D5, d’un nouveau capteur rétro éclairé et d’une qualité d’image superlative, le D850 est-il le boîtier absolu ?

Lire la suite de « Test terrain du Nikon D850 : Le reflex ++ »

Publicités

Augmentez votre potentiel photographique grâce au « Pluto trigger »

Bien qu’ils permettent beaucoup de choses, les appareils photo modernes ne peuvent pas tout voir. Le maillon faible a pour nom obturateur, limité au 1/4000s pour les reflex d’entrée de gamme et au 1/8000s pour les mieux pourvus. Nos boîtiers sont donc incapables d’enregistrer une action dont la durée est inférieure au 1/8000s.

Pour y parvenir, il faut travailler dans le noir, utiliser un temps de pose long et figer l’action qui nous intéresse, pendant ce temps de pose, grâce à l’éclair d’un flash. Cette technique a pour nom Open flash. Elle permet d’atteindre des vitesses hallucinantes, de l’ordre de 1/40000s et parfois plus selon le flash utilisé. Bien que cette méthode semble très simple, il subsiste un problème, et de taille celui-là. Il va falloir déclencher le flash avec une précision absolue, c’est à dire au moment où l’action se produit… C’est la que le Pluto Trigger va montrer un allié précieux. Mais si je vous disais qu’il est capable de faire bien d’autres choses encore…

Bienvenue dans le fabuleux domaine de la photographie à haute vitesse !

Lire la suite de « Augmentez votre potentiel photographique grâce au « Pluto trigger » »

Accélérez votre flux de travail avec le filtre Accent AI de Luminar et le traitement par lot

Il ne vous est jamais arrivé de vous assoir devant votre ordinateur avec une carte mémoire pleine d’images ? De regarder fixement votre catalogue Lightroom en vous disant que de nombreuses heures de post-traitement vont être nécessaires pour venir à bout de cette quantité d’images ? Alors, sournoisement, le découragement s’installe en vous et vous repoussez au lendemain le traitement de vos photos…

De nombreux photographes ont déjà vécu cet épisode de découragement. Mais il existe certainement de bonnes méthodes pour y faire face, telles que l’utilisation de Presets dans Lightroom, la synchronisation de retouches sur plusieurs photos similaires, ou encore l’utilisation d’un logiciel externe.

De nombreux programmes permettent de traiter plusieurs images à la fois, mais le talon d’Achille de ce type de flux de travail est que les modifications sont répétitives d’une image à l’autre. Vous pouvez choisir parmi un ensemble de valeurs prédéterminées (par ex. Clarté +10, Saturation +5, Hautes lumières -20, etc.), puis appliquer cela à plusieurs images à la fois. Mais que se passe-t-il si certaines de vos images nécessitent des modifications subtiles de ces paramètres ?

Dans ce post, je vais vous fournir la meilleure solution, car elle va vous permettre de traiter en une seule fois des centaines d’images tout en tenant compte de la spécificité de chacune d’elles. C’est par ici, suivez le guide…

Lire la suite de « Accélérez votre flux de travail avec le filtre Accent AI de Luminar et le traitement par lot »

Les 10 commandements du photographe débutant

Il est bon parfois de rappeler certaines choses qui, sans constituer des règles absolues, permettent de quitter rapidement le stade de photographe débutant. Mais attention, pour s’octroyer le titre de « photographe amateur », il convient de connaître et d’appliquer systématiquement l’ensemble de ces 10 commandements !

Lire la suite de « Les 10 commandements du photographe débutant »

Les couteaux suisses de la photo

On les appelle les couteaux suisses de la photographie, ce sont les « superzooms » et les bridges nouvelle génération. Que valent t’ils dans la réalité ? Ils n’ont pas toujours jouis d’une excellente réputation, mais les choses sont en train de changer.

Vous partez bientôt en voyage et refuser de vous trimbaler avec 8 kg de matos photo ? Vous souhaitez acquérir du bon matériel, mais votre budget est limité ? Cet article devrait répondre aux questions que vous vous posez, en vous présentant ce qui se fait de mieux dans différentes catégories de matériels.

Lire la suite de « Les couteaux suisses de la photo »

Comment choisir la vitesse d’obturation en fonction du sujet ?

Il n’est pas toujours évident de choisir la vitesse d’obturation lorsque l’on n’est pas un photographe averti. Aujourd’hui, je vous propose un mémo à imprimer et mettre dans votre sac photo. Il complétera utilement le mémo publié dernièrement, concernant le triangle photographique.

Lire la suite de « Comment choisir la vitesse d’obturation en fonction du sujet ? »

Proxi ou Macrophotographie ?

Lorsqu’on débute en photographie rapprochée, il n’est pas toujours simple de faire la différence entre « Proxi-photographie » et « Macrophotographie ». Nous allons donc aborder le sujet dans un esprit de clarification.

Lire la suite de « Proxi ou Macrophotographie ? »