Lightroom ou Luminar ?


Vous venez d’ouvrir une belle image sous Lightroom et vous vous demandez comment faire pour l’améliorer encore ? Rassurez-vous, tous les utilisateurs de ce logiciel ont un jour rencontré le même problème.

Lightroom est une excellente application, si vous possédez un bon niveau d’expertise. En effet, pour en tirer toute la quintessence, il faut parfaitement connaître le logiciel, mais pas seulement. Il faut également disposer d’un bon bagage photographique pour déterminer ce qui peut encore être amélioré dans une photo. Et c’est là que ça se corse !

Rassurez-vous, il existe une solution bien plus simple. Elle a pour nom Luminar, le nouvel éditeur d’image de Macphun et son filtre « Accent A.I. » comprenez « intelligence artificielle ». Ce filtre va analyser votre image en profondeur (le niveau de profondeur est réglable par l’utilisateur) et traiter votre image aussi bien qu’un professionnel de Lightroom. Mais le meilleur, c’est que ces deux applications peuvent fonctionner ensemble, Lightroom agissant comme hôte et Luminar en tant que plugin. En clair, il est possible de lancer Luminar depuis Lightroom et de récupérer dans ce dernier l’image travaillée avec Luminar.

Luminar-001

Luminar, un fonctionnement différent

Luminar utilise deux composants principaux pour le post-traitement des images : les filtres et les Presets (préréglages en français). Les filtres sont constitués par les curseurs que vous apercevez sur la droite de la copie d’écran ci-dessus. Les Presets sont représentés par les différentes vignettes situées sous l’image à post-traiter. Un seul clic suffit à les utiliser, malgré que de nombreux algorithmes puissants entrent en jeu.

luminar-002.jpg

Une fois que vous avez choisi le Preset qui convient le mieux à votre image vous disposez d’un curseur afin de régler son intensité (voir illustration ci-dessus).

Les filtres : des assistants au service de la créativité

Les filtres de Luminar ressemblent aux curseurs de réglage que vous utilisez dans Lightroom. Si dans Lightroom chaque curseur se voit affecter une tâche, le même curseur sous Luminar peut remplir plusieurs missions, voir même post-traiter votre image dans sa totalité (filtre Accent A.I.).  Jetez un oeil à certains de ces filtres : Accent AI, Heure dorée et Image Radiance. Vous allez très certainement obtenir des résultats inespérés.

Prenons un exemple :

Luminar-003
Image post-traitée avec Lightroom
Luminar-004
Image Lightroom traitée ensuite avec Luminar.

Avec Luminar, le ciel a repris de la matière tandis que les couleurs sont plus chaleureuses. Remarquez également l’ombre de l’avancée du toit sur la partie gauche de l’image. Elle est bien plus réaliste sous Luminar.

Luminar propose actuellement plus de 40 filtres réglables. Certains constituent les outils de base dont vous avez besoin, d’autres sont plus « magiques », tels que Soft Glow, The Orton Effect et Dramatic. Ils travaillent tous ensemble pour vous aider à exploiter votre créativité.

Voici un lien permettant de découvrir chaque filtre de Luminar et son utilisation : les filtres de Luminar. Demandez à votre navigateur de traduire la page en français et surtout placez cette page dans vos favoris. Elle vous sera souvent utile.

Les presets ou préréglages : des recettes puissantes construites à l’aide de plusieurs filtres

Si Luminar n’était composé que de filtres, il faudrait une fois de plus connaître parfaitement le logiciel pour en tirer profit. Bref, cela reviendrait à la même utilisation que Lightroom. Mais Luminar dispose d’un atout maître : les « presets » ou préréglages en français. Chaque preset dispose d’un aperçu, sous forme de vignette. En cliquant sur chacune des vignettes vous allez pouvoir donner différentes apparences à votre image. Luminar est livré avec des dizaines de presets, et des centaines d’autres sont disponibles en téléchargement (gratuits et payants). Vous pouvez même créer les vôtres.

Voici un exemple qui illustre l’impact visuel créé par les Presets.

luminar-005.jpg

Le ciel bleu et l’eau sont attrayants dans cette image originale, mais les tons bleutés  sont ternes et les mousses présentes sur les murs ne sont pas mises en valeur.

luminar-006.jpg

La composition globale de notre image a été améliorée en réchauffant les tonalités et en créant un schéma de couleurs complémentaires. Un seul clic a suffit pour obtenir ce résultat qui permet de palier à l’absence de filtre polarisant à la prise de vue. Ici le curseur a été poussé à fond, le ciel parait un peu trop saturé. Le curseur du preset réglera cela en un clin d’oeil.

Voici l’adresse permettant de télécharger de nouveaux presets Luminar : C’est par ici !

Intégration de Luminar dans Lightroom

luminar-10.jpg

Luminar, dans sa version payante, va rechercher sur votre ordinateur la présence de Lightroom. S’il le trouve, il installera automatiquement un plugin (petit logiciel) permettant d’assurer la liaison entre Lightroom et Luminar.

Votre photo ayant été traitée par Lightroom,  dans le module développement faites un clic droit sur l’image et sélectionnez l’option « Modifier dans » puis indiquez « Luminar ». Lightroom va créer une copie de l’image post-traitée avant de l’envoyer à Luminar. Dès que Luminar est ouvert testez les différents presets et utilisez les filtres pour améliorer encore votre image. En ce qui me concerne, j’utilise principalement le filtre « Accent A.I. » qui va analyser et post-traiter complètement l’image.  Votre image, qui vous paraissait pourtant très belle sous Lightroom, va encore gagner en qualité tant le module d’intelligence artificielle de Luminar est performant.

Une fois votre travail terminé sous Luminar, cliquez sur le bouton « Appliquer les modifications ». Luminar renvoie alors votre photo à Lightroom afin qu’elle figure dans votre catalogue.

Alors, Lightroom ou Luminar ?

Lightroom est un outil puissant qui demande de nombreux mois d’utilisation pour en tirer toute la quintessence. Contrairement à Luminar, il permet de cataloguer vos images, de leur affecter des mots clés et des notes afin de les trier et les retrouver facilement. C’est un avantage énorme vis à vis de Luminar.

Luminar est plus simple à utiliser, sa prise en main est très rapide. La puissance de ces outils permet, selon moi, d’obtenir des résultats rapides et probants. Les photos de mon dernier voyage à Cuba, initialement traitées avec Ligtroom, ont toutes été soumises à Luminar et son extraordinaire filtre « Accent A.I. ». Résultat, plus de 80% des images ont encore été améliorées.

En conclusion, Luminar fait maintenant partie de mon flux de production. Les corrections habituelles sont effectuées sous Lightroom puis je demande à Luminar d’améliorer ce qui est encore possible. Le résultat est à chaque fois exceptionnel.

Dans un prochain article, je vous parlerai de l’utilisation de mes trois filtres préférés sous Luminar.  Avant de vous quitter, un petit rappel la version complète de Luminar pour Mac est actuellement vendue 69 euros. La version PC est gratuite pour l’instant car il s’agit d’une bêta version.

A très bientôt !

Jean-Michel

Publicités

Un commentaire sur « Lightroom ou Luminar ? »

  1. Et coucou, je vois que malgré les « vacances », ton blog est toujours aussi fourni et c’est tant mieux pour nous tous. Merci de nous faire encore une fois partager tes bons plans.
    les reportages sont superbes. A bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s