Augmentez votre potentiel photographique grâce au « Pluto trigger »


Bien qu’ils permettent beaucoup de choses, les appareils photo modernes ne peuvent pas tout voir. Le maillon faible a pour nom obturateur, limité au 1/4000s pour les reflex d’entrée de gamme et au 1/8000s pour les mieux pourvus. Nos boîtiers sont donc incapables d’enregistrer une action dont la durée est inférieure au 1/8000s.

Pour y parvenir, il faut travailler dans le noir, utiliser un temps de pose long et figer l’action qui nous intéresse, pendant ce temps de pose, grâce à l’éclair d’un flash. Cette technique a pour nom Open flash. Elle permet d’atteindre des vitesses hallucinantes, de l’ordre de 1/40000s et parfois plus selon le flash utilisé. Bien que cette méthode semble très simple, il subsiste un problème, et de taille celui-là. Il va falloir déclencher le flash avec une précision absolue, c’est à dire au moment où l’action se produit… C’est la que le Pluto Trigger va montrer un allié précieux. Mais si je vous disais qu’il est capable de faire bien d’autres choses encore…

Bienvenue dans le fabuleux domaine de la photographie à haute vitesse !

Avant propos

Ce premier article constitue une introduction à la photographie à haute vitesse.  Jusque là, cette technique était réservée aux professionnels ou amateurs fortunés car le matériel pouvait nécessiter un investissement de plusieurs milliers d’euros avec les accessoires (barrière infrarouge, barrière laser, électrovanne et siphon de Mariotte pour les collisions de gouttes…) . Mais la technologie avance sans cesse et ce qui était cher et lourd hier devient très accessible et miniaturisé aujourd’hui. C’est le cas du Pluto Trigger vendu moins de 115 euros. Un super ticket d’entrée dans la photographie à haute vitesse.

Précision utile, le Pluto Trigger m’a été cédé gracieusement par son fabricant chinois dans le cadre de l’écriture d’un livre sur la photographie à haute vitesse, livre dont  la sortie est prévue courant décembre 2017. Sachez également que je n’ai reçu aucune recommandation du fabricant concernant les tests à venir. Même si je me permets ici de remercier le fabricant pour l’envoi gracieux du Pluto Trigger, d’un câble de liaison à mon Nikon D850 et du dispositif pour les collisions de gouttes, mes tests seront frappés de la plus totale impartialité, eût égard au respect que je porte aux lecteurs de ce blog. Il fallait que ce soit dit !

Dans ce premier article, nous allons faire connaissance avec le Pluto Trigger. Vous allez découvrir son potentiel et ses accessoires. Viendront ensuite d’autres articles et vidéos illustrant sa mise en oeuvre. À la fin de cette série d’articles, vous serez capable de produire des images dont vous ne rêviez même pas aujourd’hui.

Présentation du Pluto Trigger

Capture d’écran 2017-10-15 à 18.33.10.png

Pluto-Trigger-contenu-de-la-boite.png

Dans la boite vous allez trouver le Pluto trigger, une barrière laser rouge, un câble de charge USB, un adaptateur USB/secteur US (peut être pratique en voyage mais pas en France, il sera remplacé par celui du chargeur de mon téléphone mobile), un adaptateur pour griffe flash et un câble de synchronisation PC pour flash cobra (vérifiez si votre flash propose cette prise PC).

À part son prix de vente très bas, la première chose qui frappe à l’ouverture de la boite c’est la taille du Pluto, surtout quand on sait ce qu’il est capable de faire… Ce prix bas et cette miniaturisation découlent du choix du fabriquant d’externaliser la partie logicielle. Ici pas d’écran vorace en énergie les réglages vont s’opérer grâce à une application installée sur votre Smartphone (IOS ou Androïd).

Le seul câble non fourni, et c’est normal, est celui qui relie le Pluto Trigger à votre appareil photo numérique (le fabricant ne peut pas connaître la marque et le type de votre boîtier).  Si vous êtes intéressé par le Pluto, pensez à acquérir ce câble qui est également vendu sur Amazon, mais de cela nous reparlerons plus tard.

Caractéristiques du Pluto Trigger

  • Bluetooth 4.0 (faible consommation d’énergie).
  • Bouton de déclenchement permettant de prendre une photo.
  • Télécommande infrarouge.
  • Plusieurs modes d’intervallomètre : pose longue, timelapse, HDR, filé d’étoile (circompolaire), vidéo, minuterie.
  • Plusieurs capteurs intégrés : laser, son, lumière, foudre, infrarouge, collision de gouttes, fusion, Aux.
  • Utilisation des capteurs de votre smartphone : son, vibration, mouvement, distance, voix, sourire.
  • Fonctions d’assistance au photographe : calculateur de profondeur de champ, Calcul de la position du soleil, calcul du temps de pose lors de l’utilisation d’un filtre ND, règle de starscape pour les photos du ciel sans trainées d’étoiles.
  • Mise à niveau du Firmware dans l’application.

Spécifications

  • Taille: 60*40*19mm.
  • Poids: 35 grammes.
  • Portée en Bluetooth (espace ouvert) : 10-30 mètres.
  • Vie de la batterie : 1-2 jours selon utilisation avant recharge.

Description du Pluto Trigger

Capture d’écran 2017-10-15 à 19.02.24.pngCapture d’écran 2017-10-15 à 19.01.29.png

Compatibilité

Le Pluto Trigger est compatible avec plus de 300 modèles d’appareils photo provenant des principaux fabricants. Mais rappelez-vous que vous aurez besoin du câble approprié , alors assurez-vous d’ajouter ce câble lors de votre commande du Pluto Trigger (si vous souhaitez vous lancer dans la photo à haute vitesse, bien entendu).

Remarquez au passage que le prix du câble (5 dollars) est très raisonnable. Bien souvent c’est sur ces petits accessoires que les fabricants ont tendance à exagérer leurs marges.

Les accessoires

Mis à part les câbles, les accessoires sont peu nombreux. Il est vrai que le Pluto et le smartphone disposent de nombreux capteurs permettant d’être utilisés sans accessoires supplémentaires. Une autre bonne nouvelle pour le porte monnaie. Par contre, si vous souhaitez vous livrer à la photographie de collisions de gouttes il conviendra d’acquérir ce que le fabricant nomme « la valve » et qui n’est autre qu’un siphon de Mariotte associé à une électrovanne pilotée par le Pluto Trigger.

La valve : Il s’agit d’un siphon de Mariotte destiné à maintenir une pression constante de l’eau au niveau de l’entrée de l’électrovanne, et ce, quel que soit le niveau de l’eau. L’électrovanne est pilotée par le Pluto (grosseur des gouttes d’eau) qui pilote également de déclenchement du flash pour le faire correspondre exactement au moment où se produit la collision de gouttes.

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.33.39.png

Le bras magic : petit bras articulé permettant de fixer le distributeur d’eau (la valve) sur un trépied.

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.33.20.png

Images réalisées par les utilisateurs du Pluto Trigger

Rien de tel que quelques images pour montrer le potentiel du produit. Je procéderai prochainement à des tests destinés à vous éclairer sur l’utilisation du produit et à mettre en évidence ses avantages et éventuels inconvénients.

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.55.34.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.54.41.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.55.48.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.56.12.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.56.59.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.54.59.png

Capture d’écran 2017-10-16 à 09.57.21.png

Où acheter le Pluto Trigger et ses accessoires ?

Si vous commandez sur le site du fabricant, les produits seront expédiés par Amazon.co.uk c’est à dire le site anglais d’Amazon. Comptez 6 jours à une semaine pour recevoir votre commande.
Vous pouvez également commander sur le site http://www.amazon.fr, voici les différents liens vers les produits concernés :

Pour savoir quel câble acheter pour relier le Pluto à votre appareil numérique, consulter le tableau figurant sur le site du fabricant :  300 modèles d’appareils photo.

Bien que le site Amazon.fr ne les propose pas, vous pouvez acquérir sur le site du fabricant un câble pour votre Olympus, Panasonic, Pentax, Fujifilm, Minolta, Samsung, Sigma, Hasselblad, Contax, Leica, Lytro, Kodak (voir le tableau sus mentionné).

Le manuel de l’utilisateur

Il faut savoir que l’application qui permet de faire fonctionner le Pluto est en anglais. Mais je vous rassure, son utilisation paraît très simple, d’autant plus que le manuel expliquant le fonctionnement du plutôt et du logiciel a été traduit en français.

Le prochain article sur le sujet concernera une introduction à la photographie à haute vitesse. Puis viendront d’autres articles sur la réalisation de collisions de gouttes, l’utilisation de la barrière laser, du capteur de son, etc. Attention, pour l’avoir déjà pratiquée la photographie à haute vitesse est addictive, mais son abus n’est pas dangereux.

Vous ne saviez pas quoi offrir à votre appareil photo pour Noël… Je viens de vous donner une idée.

A bientôt

Jean-Michel

 

Publicités

3 commentaires sur « Augmentez votre potentiel photographique grâce au « Pluto trigger » »

  1. Photo haute vitesse… Vous avez dit « Addictif », le mot est faible. Pour la pratiquer de temps à autres, je confirme. Vous commencez le matin de bonne heure… Et vers 21h-22h vous vous apercevez que vous n’avez pas encore mangé pour midi. A bon entendeur salut!

    J'aime

  2. Wahou ….. Vite vite fais des tests, il me semble que le cadeau pour Noël est tout trouvé, mais pourrais-je attendre ?
    Quant à l’addiction elle me semble plutôt bonne car une passion doit se vivre à fond alors pourquoi s’en priver.
    Merci de nous avoir fait connaître ce petit objet

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s