Photographie Voyage

21 février 2018, Hanoï


L’émotion est à son comble à bord du vol AF 5096 qui nous déposera à Hanoï pour un séjour de 3 semaines au Vietnam.

Vous, mes amis (ies), vous les 13 autres, vous qui faites partie de ce groupe de passionnés (ées), dites-moi que vous aussi, vous avez senti la motivation enfler, le désir apparaître dès l’instant des BAGAGES.

Il faut dire qu’en nos rangs, nous avons « the spécialiste » de la valise, le pape de la trouvaille, le messire de la méthode du « faire son sac en 1 click », nous avons… JM.

Malgré une carrière entière au service d’une grande compagnie aérienne, jamais je n’ai rencontré quelqu’un de mieux organisé… C’est qu’il est à l’affût de toutes ces petites inventions qui optimisent le rangement du bagage : Concours Lépine, crash test, alertes personnalisées et orientées, rien ne lui échappe.

Hanoi-2.jpg

Mais reprenons : Ce 21 février 2018, nous sommes donc 14 à poser le pied sur le sol d’Hanoï, 14 prêts à se mesurer au Vietnam 3 semaines durant.

Compliqué d’expliquer ce que nous ressentons  à l’arrivée ? Dès les premiers pas dans cet aéroport de Nöi Bài, cultive-t-on l’étrange, la joie, l’appréhension, l’euphorie, le bizarre, l’impatience ? A n’en pas douter, tout à la fois. Il s’y ajoute aussi une certaine fatigue du voyage, le décalage horaire, le changement de température, etc.

Mais ce ne sont que broutilles. Le sourire, voire l’éclat de rire reste bien présent.

Toutes ces formalités de douane ne nous font pas peur ! Si c’est parfois un peu long, nous nous sommes préparer à affronter l’attente, l’inattendu, le chic, le désuet, le magnifique, le chaud, la pluie, le moderne, les aléas et même l’ordinaire.

Je vous présente Tien – notre guide – qui patiente à la sortie tout sourire. Il est parfaitement bilingue, c’est rassurant. Bref, la prise de contact et la prise en charge sont plutôt sympathiques.

Mais nous tenons de suite à te dire Tien, que nous comptons sur toi pour nous surprendre, nous fasciner et ce dès cet instant. Attention, nous ne sommes pas de ceux qui se laissent arraisonner sans témoignages concrets, sans quelques preuves irréfutables. Il te faudra nous faire chavirer de plaisir et de reconnaissance au contact de ce Vietnam que nous attendons depuis plusieurs mois…

Et ça commence fort, avec 20 degrés au baromètre certes accompagnés d’un petit crachin, mais rien de grave et d’une distribution de petits cadeaux.

DSC09804.jpg

Hanoi-9.jpg

Après les consignes d’usage toujours bonnes à prendre[1], s’avancent les prémices d’un programme plutôt chargé.

Allons, sortez vite vos boîtiers et autres joujoux Mesdames et Messieurs les photographes. Nous sommes en Asie, à plus de 9 000 kms de la France, il va vous falloir ouvrir grands vos yeux et vos oreilles aussi.

Ce matin : Visite d’Hanoï, une ville au passé plus que millénaire, avec des ruelles étroites, où circulent de façon étonnante cars, scooters, voitures et piétons dans une cacophonie de klaxons. Ça couine de partout, le chant de la ville se répand dans nos têtes mais paradoxalement on s’y sent bien. D’emblée, Hanoï nous plaît.

C’est sans doute la touche occidentale (avec un passage par le pont de Gustave Eiffel), le flegme des vietnamiens, le marché aux fleurs, les étals de légumes et de fruits aux allures et formes improbables, la présence de l’eau et notre déambulation tranquille qui nous rassurent.

DSC09668.jpg

Hanoi-12.jpg

Hanoi-11.jpg

Hanoi-10.jpg

Hanoi-3.jpg

Tien y est aussi pour beaucoup, il prend le temps de nous expliquer, il sourit, il commente et il est… photographe téléphonique.

Oui, Tien quelle élégance ; tu as su trouver tout de suite comment nous séduire avec ce petit présent de bienvenue, cette balade impromptue dans le quartier des 36 rues, ce café tonique offert dans la matinée, notre passage dans la rue Hang Quat qui demanderait à ce que les fils électriques soient encastrés… ou celui plus rapide (car en car !) sur le chemin des céramiques, le long du fleuve rouge et qui célèbre le millénaire de Thang Long (Hanoï). La proximité de la fête du Têt qui – si elle s’achève dans quelques jours – offre de sympathiques petites surprises – même dans les banques – Que dire encore de ce premier repas pantagruélique, composé d’une succession de petits mets si typiquement vietnamiens au détour duquel Roland[2], arrivé par un autre vol, nous rejoignait enfin.

DSC09574.jpg

DSC09732.jpg

DSC09738.jpg

DSC09743.jpg

DSC09741.jpg

Hanoi-4.jpg

Hanoi-5.jpg

DSC09678.jpg

DSC09751.jpg

Mais nous sentons la fatigue peu à peu nous gagner : Allons, il est maintenant temps de se rendre à l’hôtel Adamas ; nous allons y retrouver nos bagages (si bien rangés), prendre une bonne douche et pour les plus courageux imprimer déjà quelque autre ambiance locale. Que voulez-vous, elles n’ont de cesse de leur chatouiller le cœur et l’esprit.

Et puis le rythme et la couleur sont au rendez-vous et ça c’est imparable !

Hanoï n’est-il pas synonyme de festival de couleurs ? Voyez le rouge de la fête, de la joie et de la chance, le jaune, celui du drapeau, de la prospérité, celui de l’or du temple visité, celui du soleil, qu’on espère, celui du riz à sa moisson, celui des maisons, celui des jolis chrysanthèmes aussi, le vert de tous ces légumes, le parme des orchidées ou le blanc, celui du deuil, celui des gardes du Mausolée d’Ho Chi Minh…

hanoi-8.jpg

On dit qu’à Hanoï les décibels s’envolent. C’est vrai, ça pétarade et ça bourdonne un peu partout. Le choc auditif est carrément ostentatoire. Pas de doute possible, nous sommes bien à 9 000 kilomètres de nos petites maisons feutrées, à peine à 11 heures de vol de Paris.

INCROYABLE…

Au fait, voici le verso de notre première carte postale :

Coucou, nous sommes bien arrivés.

À très vite les amis (ies), c’est promis.

Chantal, Danièle, les 2D, Noémie, Solange, Gaston, Gérard, les 4J, Luc et Roland

hanoi-6.jpg


[1] Attention à l’eau, ne jamais boire l’eau du robinet
[2] Allez donc savoir pourquoi il préférait l’Aéroflot…

 

9 comments on “21 février 2018, Hanoï

  1. magnifique , superbe. je vois que vous n’avez pas perdus Luc. nous attendons les prochains jours avec impatience. réalisés de belles photos. tchao a+.

    J'aime

  2. Différent de Cuba mais tout aussi coloré, superbe. On attend les prochaines.

    J'aime

  3. anne marie

    Les mots aussi beaux que les images !!!! on se croirait avec vous …. Vous vous tenez bien à table les garçons ….
    Une bise à tous
    AM

    J'aime

  4. Que c est beau et éclatant de vie et de couleurs..des sourires éblouissants, des images si vibrantes qu’on en entend presque les bruits et qu’on en perçoit les odeurs..
    Merci pour ce partage je pense bien à vous assise au boulot devant mon ordi toute la journée..j ai envie de sauter ds Facebook pour vous rejoindre..
    Biiiises💋💋💋💋

    J'aime

  5. On s’y croirait.Vraiment gentil à vous ne nous faire partager ce voyage et comme le dit mes collègues hâte de voir la suite. Juste un petit mot pour …. elle se reconnaîtra … Prendre des photos dans le car ce doit être plus facile qu’en voiture, non ???
    Il fallait bien te charrier tu nous as manqué à la lecture photos d’hier !!!! Gros bisous à tous et ramener nous de belles photos

    J'aime

  6. Michel Paulin

    Bravo pour le reportage !
    Il a parcouru 9000 km en pleine forme ! (même pas fatigué!)
    Je vois un peu d’inquiétude sur vos visages en lisant la carte du resto ? ….Bonnes et joyeuses découvertes dans tous les domaines !
    Ici tout va bien avec Michel F notre nouvel adhérent et Isa avec le « bokeh artistique ».
    Bon séjour
    Au plaisir de lire
    Michel P

    J'aime

  7. Alain HUET

    Bravo pour ce reportage qui me ramène 3 ans en arrière et me fait revivre beaucoup d’émotions. Je suis certain que la suite sera tout aussi enchanteresse car le Viet-nam est un beau pays.
    Bon courage.

    J'aime

  8. A Hué n’oubliez pas un diner au Saïgon-Morin, tous les visiteurs s’y rendaient avant d’être reçu par l’empereur. Dans cette ancienne capitale impériale l’eau du robinet est buvable…Les amis faite le plein d’émotions.

    J'aime

  9. Quel beau récit … nous permettant de voyager par « procuration ».
    Nous sommes impatients de revenir nous connecter pour suivre les déambulations du groupe. Merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :