La photographie panoramique


Ce que les notices de vos appareils numérique ne vous disent pas !

Featured image
Vallée de la Loire – Blois.

Voici ce que je lis en consultant la page dédiée à la photographie panoramique sur la notice de mon Fujifilm XT-1, après quelques instructions permettant de régler l’appareil pour ce type de photo :

   Appuyez à fond sur le déclencheur pour commencer l’enregistrement. Il n’est pas nécessaire de maintenir le déclencheur enfoncé pendant l’enregistrement. Déplacez l’appareil photo dans la direction de la flèche, la prise de vue cesse automatiquement dès que l’appareil photo a été déplacé jusqu’à la fin des repères et que le panoramique est terminé.

Ces explications, reconnaissons le, sont très succinctes. Elles devraient tout de même permettre d’obtenir une photo panoramique acceptable. Voyons maintenant comment nous pouvons améliorer sensiblement la qualité de notre « pano ».

Avant toute explication, je tiens a préciser, pour les puristes, qu’il ne sera pas question dans ce post de « point nodal » et encore moins de « cercle de confusion« . Le but poursuivi ici est de fournir matière à améliorer sensiblement ses photos sans se prendre la tête avec des considérations techniques. Et c’est possible comme nous allons le voir.

La première chose à savoir avant de faire un « pano » est qu’il ne peut y avoir de mouvement à l’intérieur de la scène photographiée. Le déplacement d’une voiture, d’une personne, d’un animal, d’un train ou d’un bateau conduira obligatoirement à un échec. Une photographie panoramique est un assemblage de plusieurs photos. En cas de mouvement, l’appareil se trouvera dans l’impossibilité d’assembler les images.

Mes conseils :

  • Placez votre appareil photo sur un trépied. Le mieux est de le positionner verticalement afin de donner plus de hauteur à votre panoramique. Utilisez si possible une focale de 35 à 50mm (en équivalent 24×36).
  • Réglez la rotule afin de lui autoriser un mouvement horizontal fluide.
  • Si vous ne disposez pas de trépied, placez l’appareil photo le plus près possible de votre corps. Pour cela, si vous le pouvez, évitez d’utiliser l’écran et privilégiez le viseur.
  • Recherchez le sujet principal de votre panoramique. En appuyant sur le déclencheur à mis course, vous mémorisez à la fois la mise au point sur votre sujet principal et l’exposition sur ce dernier.
  • Tout en conservant le déclencheur appuyé à mis course, déplacez maintenant l’appareil photo vers votre gauche jusqu’au point de départ de votre photo.
  • Appuyez à fond sur le déclencheur et commencez le « balayage » de votre photo panoramique.
  • Une fois la photo prise, consultez l’histogramme pour contrôler l’exposition générale de votre photo panoramique. Au besoin, corriger l’exposition et recommencez.

En faisant la mise au point et la mesure de l’exposition sur votre sujet principal, vous permettez de le mettre en valeur. Il faut donc éviter de faire la mise au point et la mesure de l’exposition sur le point de départ de la zone balayée par votre « pano ».

Un prochain article sera consacré à l’utilisation de l’histogramme.

A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s