Invitez le flou dans vos images !


En photographie on a coutume de considérer une photo floue comme une photo ratée. C’est généralement vrai, lorsque le flou est issu d’un problème de mise au point ou lorsqu’il s’agit d’un flou de bougé dû à une vitesse d’obturation très insuffisante.

Mais lorsque le flou est volontaire, lorsqu’il est parfaitement maîtrisé par le photographe, il devient alors « artistique » et participe à la réalisation de clichés très originaux.

Le flou pour quoi faire ?

Dans la photo d’introduction de cet article, réalisée lors d’un récent mariage, le flou est présent sur la presque totalité du cliché à l’exception des lunettes de la maquilleuse.  Cette photo a été réalisée au 85mm à f/2 et au 1/30 seconde (stabilisateur sur on) avec mon Fuji XT-1. La proximité de l’optique par rapport à la tête de la maquilleuse et l’ouverture de f/2 ont permis de limiter la profondeur de champ à la partie avant des lunettes. Bien que mon objectif ouvre à f/1.2, j’ai volontairement choisi f/2 afin que la mariée soit encore reconnaissable malgré le flou.

DSCF0762 - Version 2Voici une nouvelle façon de mettre en valeur un joli petit bouquet et surtout de le placer dans l’environnement pour lequel il a été créé.

En photographiant le bouquet seul, j’aurais réalisé une simple photo florale. En intégrant la mariée à la photo du bouquet, j’obtiens une photo beaucoup plus narrative en replaçant le bouquet dans le contexte du mariage. Ici, le flou est utilisé dans le simple but de mettre en valeur le bouquet qui constitue le sujet principal de ma photo, la mariée n’étant alors qu’un élément permettant de rappeler la thématique du mariage.

DSCF0782 - Version 2Nouvelle utilisation du flou pour mettre en valeur le bouquet, offert à la mariée, par la municipalité. Le flou volontaire permet de mettre l’accent sur le bouquet au moment où la mariée va s’en saisir. Le flou permet également de réduire la notion de « présence » des différentes personnes apparaissant sur l’image.

_JMN7524
Dents de chien (Erythronium dens-canis)

Ici le flou est destiné à isoler le sujet de son environnement immédiat. Le regard est guidé naturellement sur la fleur qui constitue la partie nette de l’image mais aussi la plus colorée. Vous obtenez ce résultat en ouvrant le diaphragme de votre objectif presque à son maximum. Vous pouvez aussi obtenir un résultat identique en utilisant un téléobjectif. Ici la photo a été prise à f/10 mais avec un 600mm…

DSC_0235
Bergeronnette printanière : Nikon D300S – Focale 600 mm – 400 ISO – F/11 – 1/1000 sec – Correction expo – 0,67ev

Avec des longues focales, lorsque le photographe est allongé sur le sol, on obtient souvent un flou d’avant et d’arrière plan. Ce phénomène est constaté lorsque la profondeur de champ est très réduite.

DSC_2643
Guêpier d’Europe tenant dans son bec un Moro sphynx.

Ici, l’utilisation d’une grande ouverture permet de résoudre le problème posé par les oiseaux en vol. Le flou résultant de la grande ouverture permet d’isoler l’oiseau de l’arrière plan. La grande ouverture permet d’accéder à une vitesse importante et donc d’obtenir une photo nette. (Nikon D300S – Objectif Nikon 200-400 à 400mm – Ouverture f/6.3 – 1/2000 seconde).

Le flou dans vos portraits

DSCF0739

Ici le portrait sans application du filtre de fou.

DSCF0739 - Version 2La même photo avec un filtre de flou appliqué en post traitement. Le filtre a permis, grâce à un léger flou, de lisser les détails de la photo, de réchauffer la couleur de la peau et de faire ressortir les yeux bleus du modèle. Le mur servant de fond est également moins présent ce qui permet là aussi de mettre en valeur le visage de la petite fille. On obtient ainsi un rendu proche de ce que produisait les studios Harcourt à Paris.

Voilà, j’espère que ces quelques lignes vous auront montré l’utilité d’inviter le flou dans vos photographies. Le flou permet de guider le regard vers le sujet et de le mettre en valeur. En portrait, il apporte de la douceur. Dans les photos de mariage il peut permettre de replacer un élément de décors dans son contexte.

Une bonne gestion de la profondeur de champ vous ouvre les portes de la photographie créative et originale. Bonnes photos à toutes et à tous.

Jean-Michel.

Publicités

2 commentaires sur « Invitez le flou dans vos images ! »

  1. Bonjour Jean Mi, J’ai bien compris mais n’aurai jamais osé faire une photo comme celle du bouquet de la mariée, contente d’en apprendre un peu plus chaque jour.J’aurai une question: « sous Photoshop il y a le « FLOU GAUSSIEN », pourrais tu expliquer ce que c’est, ne trouvant aucune réponse satisfaisante, et surtout s’il est possible de l’appliquer directement avant post-traitement ». Merci d’avance.A bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s