Tout savoir sur les filtres photo


Il existe de nombreux modèles de filtres et il est parfois difficile de s’y retrouver. Cet article est destiné à vous permettre de tirer partie de cet accessoire qui est loin d’être inutile.

Il existe des dizaines de modèles de filtres différents. Tous n’ont pas les mêmes fonctions. Sachez, avant toute chose, que la présence d’un filtre sur un objectif permet de protéger la lentille frontale des agressions extérieures (poussières, eau, neige, rayures, traces de doigts, etc.). Un filtre permet également de gagner du temps en post-production et d’obtenir des résultats impossibles à réaliser sur ordinateur. Les filtres permettent également de corriger certains défauts de lumières, telles les aberrations chromatiques.

DEUX MODELES DE FILTRES

Il existe deux modèles de filtres, les circulaires qui se vissent directement sur l’objectif et les filtres carrés ou rectangulaires qui s’installent devant l’objectif à l’aide d’un porte filtre.

QUALITES DES FILTRES ET PRECAUTIONS A PRENDRE

J’attire votre attention sur le fait qu’une excellente qualité de filtre est nécessaire si vous ne souhaitez pas dégrader vos images. Un mauvais filtre vous causera toujours du tord. Privilégiez les filtres multi couches (HMC) pour une meilleure correction des reflets parasites. Si vous souhaitez équiper un grand angle, optez pour un filtre (SLIM), dont les bords sont plus fins, afin d’éviter l’apparition de vignettage.

DIFFERENTES SORTES DE FILTRES

Il existe 7 sortes de filtres : les filtres neutres, UV, polarisants, ND, créatifs, les filtres destinés aux photos en noir et blanc et enfin les bonnettes macro. Passons maintenant en revue chacune de ces catégories.

Le filtre neutre : C’est le filtre de protection par excellence. Il protégera vos optiques des rayures, chocs, traces de doigts, poussières… Il n’a aucune influence sur vos images et peut donc être utilisé le jour comme la nuit. Voici un bon modèle de filtre neutre. Attention avant d’acheter, vérifiez le diamètre du filtre sur l’objectif à équiper.

Le filtre UV : Il est chargé de filtrer les ultraviolets. Il est particulièrement efficace à la mer et à la montagne, là où les ultraviolets sont très présents. Il complète le traitement anti UV de vos objectifs récents. Il protège également votre lentille contre les agressions extérieures. Voici un bon modèle de filtre UV. Attention avant d’acheter, vérifiez le diamètre du filtre sur l’objectif à équiper.

Le filtre ND (Neutral Density) : Il réduit l’intensité lumineuse sans incidence sur les couleurs et permet d’augmenter le temps de pose. Il en existe différents modèles avec plusieurs variations (ND2, ND4, ND8, ND400, ND1000…). Ces filtres permettent d’obtenir des effets de filés : cascades, phares de voitures, passants dans la rue, trainées d’étoiles… tout en conservant une exposition correcte.

cascade.jpg

Le filtre ND permet également de travailler avec de très grandes ouvertures en plein jour et même en plein soleil. Cela permet de réduire considérablement la profondeur de champ. Prenons un exemple : un objectif très lumineux (ouverture f/1.2 ou f/1.4) utilisé en plein soleil à pleine ouverture donnera une photo largement surexposée. L’utilisation d’un filtre ND permettra d’obtenir une exposition correcte à pleine ouverture et de bénéficier d’une profondeur de champ très réduite.

ND.png

En ce qui me concerne j’utilise les filtres ND de la marque B+W assez chers, mais d’excellente qualité.

Le filtre polarisant :

Capture d’écran 2016-01-22 à 11.48.49.pngCe filtre devrait se trouver dans tous les sacs des photographes, tant il est pratique et permet d’obtenir des résultats intéressants. Le polarisant se montre redoutable lorsqu’il s’agit de photographier des zones réfléchissantes comme de l’eau ou une surface vitrée. Attention, il ne fonctionnera pas pour des surfaces trop brillantes comme le métal !
Le filtre polarisant permet d’atténuer mais ne corrige pas l’intégralité des parasites, son utilisation est optimale si vous vous placez à 90° de la source lumineuse. Il n’aura aucun effet à contre-jour. Enfin, le filtre polarisant masque les réflexions et diminue légèrement le contraste de votre photo, sachez que l’utilisation d’un tel accessoire équivaut à perdre 1 à 2 diaphragmes et qu’il n’est pas conseillé en conditions de basses lumières. Le filtre polarisant permet également d’accentuer la couleur du ciel en produisant une image plus saturée.

Les filtres créatifs : Les marques les plus connues aujourd’hui sont Cokin (français), Lee filters, Formatt Hitech, Tiffen et Stealth Gear. Carrés ou rectangulaires, ces filtres s’installent le plus souvent sur un porte filtre. Ce dernier peut contenir un ou plusieurs filtres en même temps.

Certains filtres créatifs permettent d’équilibrer la dynamique d’une photo (réduction de l’écart entre les basses et les hautes lumières). Il s’agit des filtres dégradés. Ces filtres sont de deux types (hard ou soft) selon l’intensité du dégradé.

Capture d’écran 2016-01-22 à 11.40.44.png

D’autres filtres créatifs permettent de doper les couleurs d’un coucher de soleil, de transformer les sources de lumières en étoiles, de modifier les couleurs d’une photo, de générer du flou artistique. Ces derniers étaient plus intéressants du temps de la photographie argentique, aujourd’hui les logiciels de post-traitement permettent d’obtenir gratuitement les mêmes effets, c’est pourquoi je vous déconseille leur achat (Lightroom fait la même chose et même parfois mieux !).

En ce qui me concerne j’ai retenu deux marques de filtres dégradés gris : Lee Filters pour l’excellence des filtres mais attention ils sont très chers et réservés aux professionnels ou amateurs argentés… J’ai également choisi la marque Formatt Hitech qui produit des filtres de qualité à prix raisonnable.

Attention Formatt Hitech propose différentes tailles de filtres et donc un porte filtre également différent selon que vous utilisez un boîtier reflex ou un hybride. Les filtres de 67mm de largeur sont réservés au hybrides ou aux bridges, par contre les filtres de 100mm seront à monter sur un reflex. Amazon.fr vend presque toute la collection des filtres Formatt Hitech. Saisissez le nom de la marque dans le champ de recherche du site afin d’obtenir la liste complète des produits. Un dernier conseil : au moment d’acheter le porte filtre, n’oubliez pas de commander la bague d’adaptation au diamètre de votre objectif.

La bonnette macro : Celle-ci se comporte comme un filtre puisqu’il faut la fixer sur la lentille frontale de l’objectif. La bonnette agit comme une loupe en permettant de grossir le sujet afin de moins s’en rapprocher. Idéale lorsque le sujet photographié est farouche ou fragile et que vous ne pouvez pas coller votre lentille dessus. Sa conception fait que contrairement à un tube à allonge, elle n’entraine pas de perte de lumière,  c’est pourquoi les bonnettes Macro sont souvent plus couteuses. Attention toutefois au vignettage ! En ce qui me concerne j’utilise la bonnette Raynox DCR-250 mentionnée ci-dessous. Elle offre des résultats très concluants. Une bonnette peut être fixée sur un objectif macro, augmentant encore plus de rapport de grandissement. Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir le produit sur Amazon.fr

Capture d’écran 2016-01-22 à 12.04.36.png

Les filtres couleurs pour le noir et blanc : Pour modifier la gamme de gris, améliorer le contraste ou densifier le vert d’une forêt ou le bleu du ciel, il est vivement conseiller de visser un filtre sur votre optique. Certain appareil photo intègrent ces filtres nativement. C’est le cas chez Fujifilm par exemple. Sachez également que les bons logiciels de post-traitement permettent de simuler la présence de ces filtres lors du développement en noir et blanc d’une image. Il n’est donc pas nécessaire de les acheter.

Le filtre rouge : Il absorbe presque totalement le bleu et le vert et augmente très visiblement la dominante rouge. Il donne au bleu du ciel un caractère spectaculaire et dramatique, les nuages gagnent en contraste et se détachent mieux.

Le filtre orange : Son rôle est proche du filtre rouge en étant moins contrasté et moins spectaculaire. Il est très apprécié des portraitistes pour diminuer les rougeurs de la peau. Le filtre orange est très utilise pour augmenter les nuances de sable.

Le filtre jaune : Le filtre jaune  est le filtre standard du noir et blanc. Son effet est moins marqué et plus passe-partout qu’un orange ou un rouge. Il augmente la mise en valeur des ciels et remonte les contrastes lorsque le soleil est bas.

Le filtre vert : Le filtre vert est très utile pour étendre la gamme de gris de vos paysages de verdure. Il densifie le ciel dans une moindre mesure que le rouge. En portrait, il fonce la peau et fait merveilleusement ressortir les tâches de rousseur. Le filtre vert est LE filtre préféré des paysagistes.

Voilà, j’espère que ce tour d’horizon assez complet sur les filtres vous permettra de constater combien ces accessoires sont utiles à la photo créative. Si vous ne deviez vous limiter qu’à quelques filtres, choisissez prioritairement, les filtres UV, polarisants, ND et les filtres dégradés gris.

A très bientôt,

Jean-Michel

Publicités

5 commentaires sur « Tout savoir sur les filtres photo »

  1. Merci pour cet article donnant des informations très importantes .
    Il est profitable de nous rappeler certais points qui nous permettent
    D’avancer .l’expérience aidant nous sommes plus réceptifs.

    J'aime

  2. Merci pour toutes les informations jean Michel , j’utilise des filtres Hoya mais aussi des filtres de la marque Bilora
    y a t’ il une grande différence, car les prix ne sont pas les mèmes

    J'aime

    1. Gérard, les filtres Bilora n’ont pas, à ma connaissance, mauvaise réputation. Par contre, Hoya dispose d’une solide réputation basée sur des produits de grande qualité et surtout de qualité constante. En conséquence, pour les filtres neutres ou UV Bilora peut faire l’affaire. Pour les filtres plus pointus tel que le polarisant le pencherait vers le Hoya ou un Marumi (filtre japonais) excellent lui aussi. Pour ceux qui visent l’excellence absolue, il faudra se tourner vers B+W et accepter les foudres de son banquier et de sa femme…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s