Costa Rica : jour 1 : Alajuela


Départ de Toulouse: 06h20
Départ de Madrid: 11h40
Arrivée San-José : 15h40 (heure locale)

Le jour tant attendu est enfin arrivé. Annoncé pour 5 heures, le blocage de l’aéroport de Toulouse-Blagnac par les chauffeurs de taxi, nous a obligé à avancer l’heure de départ à minuit. Autant vous dire que la nuit a été courte. Roland vient d’arriver, nous chargeons nos bagages dans son trafic avant de prendre la route pour l’Aéroport de Toulouse. Un vol plus tard, nous voilà foulant le sol madrilène. Nous quittons le Terminal 4 pour rejoindre le 4S à l’aide d’un train automatique (départ toutes les 3 minutes et 3 minutes de trajet). Puis vient enfin le moment de l’embarquement et du décollage. Cette fois-ci, c’est vraiment parti… En route vers la Pura Vida comme disent les Costaricains, mais avant cela il va falloir ronger son frein pendant 11 heures dans l’avion…

L’avion se pose à l’heure sur l’aéroport de San José. Il faudra patienter un bon moment et subir les formalités de police et de douane avant de récupérer nos bagages. La navette, réservée par le biais de l’agence ToutCostaRica, nous conduit à l’hôtel « Chez-Pierre Ville ». Après 48 heures sans dormir, la première nuit va être très appréciée. Il est 18 heures et nous attendons l’équipe de ToutCostaRica pour le briefing. Ce dernier durera pendant près d’une heure trente et se montrera d’un intérêt certain. Profiter des conseils avisés de personnes connaissant parfaitement le pays est toujours appréciable.

Le briefing terminé, nous nous rendons en ville afin de souper et de retirer des « colones » l’argent local. Première surprise, les distributeurs sollicités sont presque tous vides…. Le petit tour en ville prend fin rapidement car le manque de sommeil se fait cruellement sentir… et demain le départ pour l’étape suivante est prévu à 06 heures…

Alajuela

Alajuela est la deuxième plus grande ville du Costa Rica après San José, la capitale. Alajuela est située au cœur de la vallée centrale du Costa Rica à une altitude moyenne de 957 m, au pied du volcan Poás (2 704 m). Sa population était estimée à 43 000 habitants.

La proximité de l’aéroport international Juan Santamaria fait de Alajuela un point de transit très pratique à l’arrivée ou au départ du pays. Cela permet d’éviter la cohue de San José, la capitale, distante de 18 kilomètres et ses mémorables bouchons qui retardent la sortie de la ville. De plus San José semble n’offrir qu’un intérêt limité en matière touristique.  Enfin et pour être complet, Alajuela dispose d’un excellent choix de restaurants et d’hébergements typiques.

Avant de vous faire découvrir nos premières photos prises au Costa Rica, je vous invite à une petite visite au marché municipal de Alajuela !

Publicités

2 commentaires sur « Costa Rica : jour 1 : Alajuela »

  1. Bonjour les collègues !!
    HEUREUX ……. question stupide , Je vais vivre a travers vous un voyage quasi journalier , avec commentaires et photos !!!!
    Merci a vous , d’être mes yeux , et mes oreilles !
    Belles photos et ……prenez soin de vous !!!!
    DANY

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s