5 conseils simples pour photographier un enfant


Un article de Soufiane Zaidi, excellent photographe, dont je vous conseille de visiter le site.

Le Moment idéal

Comme pour nous adulte, les enfants ont des moments dans la journée dans lesquels ils sont plus ou moins réceptifs. Il existe une courbe du rythme de l’enfant dans laquelle vous trouverez les différentes phases du rythme journalier. Généralement, les moments les plus favorables sont entre 10h00 et 11h00 pour la matinée et entre 14h00 et 16h30 l’après-midi. Évitez la tranche 17h00 – 19h00. Ce moment est souvent dédié aux activités sportives car ses capacités sensorielles et motrices sont au maximum. Il aura besoin de bouger et de se dépenser, Il vous sera donc difficile de le faire poser.

Capture d’écran 2016-03-16 à 09.10.50

Utilisez la lumière naturelle

Près d’une fenêtre, une baie vitrée… Tous les endroits de la maison à proximité d’un puits de lumière ! Je vous déconseille d’utiliser le flash de votre smartphone ou celui de l’appareil photo braqué directement vers votre sujet. La lumière naturelle, lorsqu’elle est bien gérée vous donnera un bien meilleur rendu et des transitions beaucoup plus douces entre les parties éclairées et les ombres du visage. Mais alors, comment la gérer ? Pas besoin de matériel coûteux je vous rassure. Devant une fenêtre ou une baie vitrée, si la lumière est trop forte, utilisez un voilage blanc (rideaux) qui aura pour effet de diffuser la lumière. En extérieur, évitez le moment où le soleil est au plus haut, cela a pour effet de produire une lumière dite « tombante » avec des ombres dures sous les yeux et le nez, ce qui n’est pas très esthétique. Préférez un jour où le temps est couvert (eh oui !) Les nuages feront office de diffuseur. Sinon, en temps mi-nuageux mi-ensoleillé, trouvez un endroit à l’ombre pour votre sujet, avec la lumière face à lui mais pas directement, sinon il aura les yeux plissés… Vous pouvez aussi tenter de vous mettre en contre-jour, avec votre sujet dos au soleil. Demandez à un ou une assistante de tenir un réflecteur (un grand carton avec une feuille blanche ou une plaque de polystyrène feront très bien l’affaire) près de votre sujet pour éclairer son visage si le contre-jour est trop important. Cela vous donnera une lumière douce et les rayons du soleil en arrière-plan produiront des éclats de lumière sur la photo. Effet garanti !

Mettre un genou à terre

Une chose à laquelle on ne pense jamais, c’est se mettre au niveau des enfants. Beaucoup de personnes les photographient de leur hauteur, ce qui a pour effet non esthétique de « planter » le sujet (grosse tête et petites jambes). Mettre un genou à terre vous permettra d’être à leur niveau, d’avoir des proportions plus naturelles et vous pourrez de ce fait avoir une perspective et un arrière-plan avec plus de profondeur (que le sol !). Bien sûr vous pouvez transgresser cette « règle » en vous plaçant directement au-dessus du sujet et en lui demandant de lever la tête. Celle-ci masquera le reste du corps et vous donnera un effet intéressant.

Capture d’écran 2016-03-16 à 09.13.09.png

Tenez-vous prêt

Les enfants sont souvent imprévisibles (ça nous le savons hein ?) et il arrive parfois qu’ils aient une attitude ou un regard qui est parfait avec ce que l’on souhaite photographier mais ce n’est arrivé que pendant une demi seconde… Le secret, c’est de toujours garder l’appareil prêt à déclencher… Faites vos réglages (lumière, mise au point etc…), délimitez une zone qu’il ne doit pas dépasser (pour ne pas être flou), ensuite, l’un des plus grands conseils que je puisse vous donner (et celui-ci est valable aussi avec des modèles adultes), ne demandez jamais à votre modèle de sourire… Faites le rire !!! Et à la moindre opportunité, shootez ! vous regarderez votre écran à la fin, vous ne voudriez pas rater une photo pendant que vous avez la tête baissée ?

Capture d’écran 2016-03-16 à 09.14.56.png

Le syndrome de Peter Pan…

Avec nos vies, notre rythme effréné, nos contraintes, nous oublions souvent que l’on a aussi été un enfant, avec des rêves pleins la tête et beaucoup d’imagination. Souvent, pendant une séance avec un enfant, je pose mon appareil, et je discute avec lui. Je m’intéresse à ce qu’il aime et ensuite, je joue avec lui, je redeviens aussi un enfant. Je me mets à son niveau. Les choses deviennent beaucoup plus faciles par la suite. Non seulement il est beaucoup plus coopératif mais en plus, vous verrez ce qui vous entoure avec ses yeux et la partie créative prendra sa place… N’ayez pas peur de faire ressurgir l’enfant qui est en vous, de vous émerveiller de tout ce qui vous entoure. Ce conseil est aussi valable dans pleins d’autres types de photos (paysages, portraits adultes, architecture etc…). Le fait de voir le monde avec des yeux d’enfants décuple notre imagination et notre créativité…

Capture d’écran 2016-03-16 à 09.15.35.png

Conclusion

Pour finir, j’aimerais vous dire qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise pratique, je vous l’ai dit dans l’article « Comment améliorer vos photos » les règles c’est bien, mais parfois nous pouvons les transgresser pour obtenir des résultats différents et orignaux… Si c’est votre enfant que vous photographiez, vous connaîtrez son rythme et ses limites, vous composerez donc en conséquence et ferez la séance au feeling… Préparez bien votre matériel et accessoires avant de commencer, rien de pire que de faire patienter votre modèle pendant que vous faites des allers-retours, surtout que patience et enfants sont bons copains n’est ce pas ? N’hésitez pas à poser vos questions plus bas en commentaires… À bientôt !

Capture d’écran 2016-03-16 à 09.16.30.png

Un grand merci à Soufiane de m’avoir permis de publier son article. Ses colonnes lui sont dorénavant grandes ouvertes, comme elles le sont également à tout photographe désireux de partager son art afin de promouvoir la technique photographique.

A très bientôt.

Jean-Michel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s