Fujifilm : test des téléconvertisseurs 1.4X et 2X


Fujifilm vient d’annoncer la disponibilité du téléconvertisseur XF 2X TC WR. Ce dernier, comme son petit frère le XF 1.4X TC WR, est compatible avec les optiques suivantes : XF 50-140 f/2.8 (équivalent à un 75-210 en plein format) et la XF 100-400 f/4.5 – 5.6 (équivalent à un 150-600mm en plein format). Il n’en fallait pas plus pour que votre serviteur teste ces deux compléments optiques.

Informations préliminaires

Avant de poursuivre, il est bon de préciser que j’ai été, pendant de nombreuses années, utilisateur de boîtiers et optiques de la marque Nikon et Canon. Et que, pour être honnête, je n’ai jamais été un fan du téléconvertisseur 2X auquel je reproche des images moles et un autofocus devenu hésitant.

Je précise également que les différents tests du TC 2X de Fujifilm, présents sur Internet, émanent pour la plupart, de photographes invités par la marque quelques jours avant la mise sur le marché de ce complément optique. Je ne mets pas en doute leur honnêteté lors de ces tests, mais la présence et les explications des ingénieurs Fuji peuvent favoriser inconsciemment le résultat des tests. N’ayant aucun lien avec la marque, je vous propose donc un test, en conditions réelles, sans complaisance aucune. Pour être totalement objectif, je fus assisté lors de ce test, par mon ami Jean-Claude Morin, ancien ingénieur optique chez LEICA.

J’ai la chance de posséder les deux téléconvertisseurs Fujifilm 1.4X et 2X mais aussi les deux optiques compatibles  XF 50-140 f/2.8 et XF 100-400 f/4.5 – 5.6. Voici donc un test terrain, en conditions réelles, réalisé par temps orageux avec un boîtier Fujifilm X-PRO2.

Le téléconvertisseur XF 1.4X TC WR

Capture d’écran 2016-07-21 à 19.19.15

Lancé en novembre 2015 le Fujinon XF1.4X TC WR bénéficie d’une fabrication très soignée. Sa formule optique comprend 7 éléments répartis en trois groupes et sa conception tout-temps (WR) lui permet de résister à la pluie, à la poussière et au froid jusqu’à une température de -10°C à la condition d’être utilisé avec un zoom lui aussi tout-temps, comme c’est le cas des deux optiques mentionnées ci-dessus.

Le FUJINON XF1.4x TC WR conserve les performances optiques de l’objectif auquel il est associé. Le logiciel du boîtier parvient quant à lui à supprimer la presque totalité des aberrations optiques.

Quand le TC 1.4 est monté, le boîtier affiche les informations réelles d’ouverture et de longueur focale, parfait !

La précision et la rapidité de l’AF restent identiques au comportement de l’objectif seul. Sur le 50-140mm l’ouverture maximale passe de f/2.8 à f/4 tandis que sur le 100-400 utilisé à 400mm l’ouverture passe de f/5.6 à f/8. Soit une perte d’un diaphragme. J’ajouterai que le bokeh reste de très bonne facture, ce que dit Fujifilm sur son site est donc vérifié.

Bref, vous l’avez compris le téléconvertisseur XF1.4 TC WR est une véritable réussite. Il fonctionne parfaitement avec le 50-140mm et le 100-400mm. Monté avec le 50-140mm il offre un 106-298mm f/4 en équivalent plein format. Sur le 100-400mm, il permet d’obtenir un 212-852 f/6.3-8 en équivalent plein format.

Les images ci-dessous ont toutes été réalisées avec le XF1.4 TC WR associé au 100-400mm de la marque, à main levée, stabilisateur activé.

DSCF2107-TC14X
Fuji X-PRO2 – 1/210s à f/8 – ISO 3200 – Focale 560mm.
DSCF2081-TC14X
Fuji X-PRO2 – 1/340s à f/11 – ISO 3200 – Focale 503mm.
DSCF2076-TC14X
Fuji X-PRO2 – 1/1600s à f/11 – ISO 3200 – Focale 560mm.
DSCF2061-TC14X
Fuji X-PRO2 – 1/950s à f/11 – ISO 3200 – Focale 560mm.

Le téléconvertisseur XF 2X TC WR

fujifilm_xf_2x_tc_wr

Après le téléconvertisseur 1.4X qui n’affecte en rien les performances de l’autofocus et pratiquement pas la qualité de l’image, je suis impatient de tester le doubleur de focale de la marque.

Monté sur le 50-140mm, le TC 2x permet d’obtenir une focale équivalente à un zoom 150-420mm en plein format. Sur le 100-400mm, il permet d’obtenir l’équivalent d’un 300-1200mm f/9-11 en plein format. Impressionnant, mais attendons de savoir ce que vaut réellement ce complément optique en utilisation réelle.

Je vais passer rapidement sur la qualité de fabrication du TC 2x car elle est du même ordre que celle du TC 1.4, c’est à dire excellente. Le TC 2x offre également une protection tout temps et peut, lui-aussi, être utilisé jusqu’à une température de -10°C

XF 50-140mm + TC 2x montés sur le X-Pro2

Cette combinaison est véritablement impressionnante. J’ai constaté une très légère baisse de la qualité de l’image à pleine ouverture (f/5.6) mais il suffit de passer à f/8 pour retrouver une image très piquée.

L’AF conserve de très bonnes performances. Il devient un peu plus hésitant lorsque le fond est très chargé ou lorsque la scène manque de contraste, mais dans de bonnes conditions l’AF répond présent. Remarquable !

Avec une focale équivalente à 420mm en fond de zoom, la combinaison 50-140 + doubleur de focale, offre à l’utilisateur une option sérieuse pour la photographie de sport et la photographie animalière. C’est encore plus vrai maintenant que le X-PRO2 bénéficie du même autofocus que le X-T2.

Voici quelques images prises avec cette configuration, par beau temps.

TC2-50-140-1
Fuji X-PRO2 + TC2x + 50-140mm à 280mm – 1/4400s à f/5.6 – 800 ISO
TC2-50-140-3
Fuji X-PRO2 + TC2x + 50-140mm à 280mm – 1/2200s – f/5.6 – 800 ISO
TC2-50-140-2
Fuji X-PRO2 + TC2x + 50-140mm à 280mm – 1/2500s – f/5.6 – 800 ISO

XF 100-400mm + TC 2x montés sur X-Pro2

Sur le papier cette configuration fait rêver puisqu’elle permet d’obtenir une focale équivalente à 1200mm. Sur le terrain celle m’a permis d’obtenir de bonnes images sur des sujets immobiles ou peu véloces. Pour les oiseaux en vol, il faudra oublier. Fujifilm annonce un nouveau firmware pour le mois de novembre afin d’améliorer encore l’autofocus du X-Pro2. Alors peut-être que… mais j’avoue qu’à f/11 il sera difficile de faire beaucoup mieux que ce que l’on obtient aujourd’hui.

La perte de deux diaphragmes sur une optique qui ouvre à f/5.6 en fond de zoom ne pardonne pas. Le manque de lumière se fait immédiatement ressentir et l’autofocus voit ses performances s’effondrer. La qualité de l’image est sensiblement amoindrie et il faudra un post traitement très soigné pour lui redonner un peu de vigueur.

Si je conseille l’utilisation du doubleur de focale sur le 50-140mm sans arrière pensée, il n’en est pas de même sur le 100-400mm. Les lois de l’optique montrent ici leurs limites et c’est bien normal.

Attention, je ne dis pas que TC 2X ne fonctionne pas sur le 100-400mm, car je suis parvenu a obtenir des images très correctes avec cette configuration. Mais à fond de zoom, lorsque le sujet est assez éloigné et s’il se déplace rapidement les échecs seront innombrables et il sera très difficile de réussir de belles images. Par contre, par beau temps, lorsque le sujet n’est pas trop éloigné (maxi 30 mètres) et s’il est statique ou peu mobile vous pourrez obtenir de belles images.

Voici quelques images prises avec l’association Fuji X-PRO2 + 100-400mm + TC2X sur des sujets immobiles. Les photos ne présentent pas un piqué exceptionnel, mais les résultats sont tout de même étonnants sur une optique moyennement lumineuse.

DSCF1880-TC2X

DSCF2001-TC2X

DSCF2013-TC2X

Conclusions

L’acquisition du TC 1.4x est fortement conseillée si vous êtes l’heureux possesseur de l’excellent 50-140mm f/2.8. Il en est de même si vous disposez du très bon 100-400mm de la marque japonaise. L’autofocus restera très véloce tandis que la qualité de l’image restera optimale.

L’acquisition du TC 2x est également conseillée aux possesseurs du 50-140mm qui s’offriront un 420mm f/5.6 à moindre frais et pourront ainsi accéder à la photo de sport ou de nature.

Si vous possédez le 100-400mm et envisagez d’acquérir le téléconvertisseur 2X, posez-vous la question de savoir si vous avez réellement besoin d’un 1200mm… Avec le TC 1.4 votre optique vous offrira déjà un excellent 840mm que vous pourrez utiliser les yeux fermés. Avec une telle focale vous pourrez couvrir 99% des sujets photographiques courants.

Voilà, j’espère que ce petit retour d’expérience vous sera utile et qu’il pourra guider votre choix si vous envisagez l’acquisition d’un téléconvertisseur. N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez des infos complémentaires ou postez un commentaire sous cet article. Je réponds à tous !

A très bientôt.

Jean-Michel

 

Publicités

3 commentaires sur « Fujifilm : test des téléconvertisseurs 1.4X et 2X »

  1. Dans votre explication du 50-140 + tc2x, vous constatez une très légère baisse de la qualité de l’image à pleine ouverture (f/4) mais il suffit de passer à f/5.6 pour retrouver une image très piquée…. ,
    Voulez-vous dire une pleine ouverture à f/5.6 (f/2.8×2) et passer à f/11 (f/5.6×2) pour avoir un meilleur piqué?
    A quelle ouverture minimale doit-on travailler avec le doubleur si on est à f/5.6?

    J'aime

  2. Bonjour Thibaut, bien vu pour la coquille. En effet, avec le TC2X le 50-140 perd deux diaphragmes et n’ouvre plus qu’à f/5.6. Il faut donc fermer d’un cran et passer à f/8 pour obtenir un piqué maximum. Désolé pour le retard de cette réponse, mais je suis actuellement très occupé. Merci à toi de suivre ce blog.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s