8 conseils pour de meilleures photos de feux d’artifice


Avec l’été, nous entrons dans la période des feux d’artifice. Vous en croiserez sans doute un ou plusieurs pendant vos vacances. C’est pourquoi, j’ai pensé qu’un petit rappel technique pourrait vous aider à produire de meilleures images.

Préambule

Les photos de feu d’artifice ne sont pas très difficiles à réaliser. Toutefois, vous n’obtiendrez pas de bons résultats en mode automatique. Essayez ces quelques astuces simples, et je parie que vous reviendrez avec des images qui susciteront des « oh », « ah », des « j’aime » de vos proches.

Voici ce que je vais aborder dans cet article :

  1. L’emplacement
  2. L’équipement
  3. Les réglages de l’appareil.
  4. Le choix de vitesse d’obturation
  5. L’utilisation du  mode « Bulb »
  6. La technique de prise de vue.

1. L’emplacement

Vous pouvez faire de bonnes photos de feux d’artifice avec juste une image et des éclats colorés dans le ciel. Mais les superbes photos de feux d’artifice ont besoin d’un premier plan intéressant.

Quel que soit le lieu, vous devez essayer d’offrir un premier plan à vos images. Si vous vous trouvez au bord d’un lac ou d’un étang, l’eau jouera le rôle de premier plan en offrant à votre scène des reflets colorés.

Vous pouvez compter sur la présence d’une foule lorsque vous assistez à un spectacle pyrotechnique. Prévoyez d’arriver tôt pour choisir le meilleur emplacement. Si vous n’avez pas d’élément de premier plan, envisagez la possibilité de faire de la foule votre premier plan ; les têtes se découpant sur le ciel peuvent offrir un premier plan intéressant à votre feu d’artifice.

L’important est de faire un repérage de jour pour être bien positionné lorsque la nuit tombera.

2. L’équipement

De quoi aurez-vous besoin pour faire de bonnes photos de feu d’artifice ? Décomposons les besoins en équipement de base :

L’appareil

Vous pouvez faire des photos de feu d’artifice avec votre téléphone portable, si c’est tout ce que vous avez. Cependant, les techniques seront différentes et les résultats ne seront probablement pas aussi impressionnants qu’avec un véritable appareil photo.

Nous n’entrerons pas ici dans les détails, alors, supposons que vous avez un reflex numérique ou un hybride permettant de travailler en mode manuel. Assurez-vous de disposer d’une carte mémoire de bonne taille, ainsi que d’une ou deux batteries de rechange, car vous prendrez souvent de nombreuses photos lors d’un spectacle pyrotechnique.

Le trépied

La photographie de feu d’artifice nécessitera un appareil photo stable, car vous effectuerez des prises de vues en « longue exposition ». Un trépied est donc obligatoire pour ce type de travail. Un support en L sur votre appareil photo ou au moins un trépied permettant de passer facilement du mode paysage au mode portrait est également une bonne chose. 

Quel objectif ?

Le choix de l’optique dépend en grande partie de la distance qui vous sépare du lieu de tir du feu d’artifice. Si vous êtes vraiment proche, vous aurez peut-être besoin d’un grand-angle pour conserver les gros éclats dans le cadre. Si, toutefois, vous vous trouvez à bonne distance du spectacle un téléobjectif pourrait être utile.

Mes optiques préférées sont les Sony 16-35mm f/4 et Sony 24-70mm f/2.8. Vous n’avez pas besoin d’un boitier particulièrement rapide, car vous travaillerez avec des ouvertures moyennes à petites, et des vitesses d’obturation plus lentes. Néanmoins, une optique qualitative est toujours une bonne chose.

Déclencheur filaire ou radio

La technique de prise de vue de feu d’artifice sera expliquée plus loin, mais soyez assuré que le fait de pouvoir déclencher vos appareils à distance sera une aide précieuse. La première raison est qu’avec une télécommande, vous pouvez profiter du spectacle , et déclencher, sans risque de « bougé » de l’appareil. Le fait de garder l’œil dans le viseur et le doigt sur le déclencheur pendant tout le feu d’artifice diminuera le plaisir d’être «présent». Cela introduira également un bougé de l’appareil photo, ce que vous ne souhaitez pas.

3. Réglages de l’appareil photo

Si vous avez toujours travaillé en mode programme ou en mode automatique avec votre appareil photo, ou même si vous utilisez le mode priorité à l’ouverture (Av / A) ou à la vitesse (Tv / S), ce sera le moment de faire preuve de courage et d’utiliser votre boîtier en mode manuel.

Voici comment vous pouvez configurer votre appareil photo pour la photographie de feux d’artifice :

Mode RAW

Les vrais photographes photographient en RAW. Les raisons de ce choix sont multiples et je n’y reviendrai pas. Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, c’est le moment de vous lancer, vous ne le regretterez pas. Vous pouvez travailler en Raw + Jpg si cela vous permet de vous sentir plus en sécurité. Cependant, je parie que vous n’utiliserez pas les versions .jpg.

Balance des blancs

Lorsque l’on utilise le format RAW, la balance des blancs peut être ajustée lors du traitement des images. Vous pouvez donc utiliser la balance des blancs automatique.

Les ISO

Travailler dans des conditions de faible luminosité avec des arrière-plans sombres ou noirs et des expositions longues aura tendance à introduire du bruit dans vos photos. Heureusement, les feux d’artifice sont lumineux, vous pouvez donc régler les ISO au minimum.

Réduction du bruit

De nombreux appareils photo ont une fonction de réduction du bruit qui, après la première exposition, prend une seconde exposition «cadre noir», détectant le bruit puis le soustrayant de l’exposition initiale. Cela peut bien fonctionner, mais…

La deuxième exposition prend autant de temps que la première et si vous effectuez des expositions de plusieurs secondes (par exemple, une exposition de 6 secondes) la réduction du bruit demandera 6 secondes supplémentaires. Pendant ce temps, vous manquerez des opportunités photographiques, car un feu d’artifice fait rarement des poses…

Avec le réglage des ISO au minimum, vous n’aurez pas besoin de la réduction du bruit.

L’ouverture

Les objectifs donnent généralement le meilleur d’eux-mêmes entre f/8 et f/11. Utiliser ces ouvertures est donc la meilleure chose à faire.

4. Choix de la vitesse d’obturation

Le choix de la vitesse d’obturation sera important pour la capture de bonnes photos de feux d’artifice. 

Pour produire de belles images, il est important d’enregistrer plusieurs gerbes d’étincelles simultanées ou consécutives. Une séquence offrant plusieurs gerbes peut durer plusieurs secondes, aussi, si votre temps de pose n’est pas assez long, votre photo ne disposera pas de la totalité de la séquence.

Le meilleur moyen est de travailler en mode « Bulb ». C’est ce que l’on va découvrir au chapitre suivant.

5. Utiliser le mode Bulb

Le fonctionnement du mode « Bulb » est simple : vous appuyez sur le déclencheur ce qui a pour effet d’ouvrir l’obturateur. Ce dernier restera ouvert tant que vous ne relâcherez pas le bouton du déclencheur. Cela fonctionne de la même manière si vous utilisez une télécommande.

6. Technique de prise de vue

Vous avez fixé votre appareil photo sur un trépied, déterminé le cadrage, veillé à effectuer une mise au point préalable sur un point éloigné et verrouillé la mise au point en le mettant en mode de mise au point sur manuel (MF).

Souvent, les meilleures images sont prises au tout début du spectacle, avant que la fumée des pétards ne vienne perturber l’atmosphère.

Lorsque vous entendez monter le premier feu d’artifice, cliquez sur le bouton de la télécommande et maintenez-le enfoncé (mode bulb), maintenez l’obturateur ouvert jusqu’à l’explosion et de déploiement de la gerbe d’étincelles. Relâchez ensuite le bouton de la télécommande.

Maintenant, vérifiez rapidement votre photo. Est-elle nette, bien cadrée, correctement exposée ? Si elle est trop sombre, augmentez les ISO de 100 à 200 ou passez de f/11 à f/8. Si elle est trop claire, descendez les ISO et si ce n’est pas possible passez de f/8 à f/11 ou de f/11 à f/16.

Essayez de ne pas passer trop de temps à faire cela sinon le spectacle continuera sans vous…

Bonnes photos !

Jean-Michel

PS: je me fais un peu discret sur le blog en ce moment, car je suis en pleine saison des mariages. Mais rassurez-vous, je reviendrai vous voir dès que possible. Bonne vacances à tous !

Une réflexion sur “8 conseils pour de meilleures photos de feux d’artifice

  1. Jean-Claude Morin

    En effet, c’est le moment idéal pour refaire un petit point sur cette technique ouverte à tous, mais qui doit tout de même être explicitée.
    Merci Jean-Michel pour ce rappel salutaire.
    A vous revoir toutes et tous le soir du 14 juillet devant Carcassonne…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s