Panasonic Lumix G9 : une affaire en or !


Lorsque j’ai acheté mon Sony Alpha 9, j’ai eu l’impression de posséder le summum de la technologie, surtout à cause de son capteur plein format révolutionnaire. Disposer d’un grand capteur, c’est mieux non ?

Pas nécessairement.

La taille du capteur, c’est un peu comme la taille d’un film. C’est le format qui change, pas la qualité. Un capteur micro 4/3 et un capteur plein format présentent chacun des avantages et des inconvénients. Le tout est de savoir lequel répondra le plus à vos besoins.

Le Panasonic Lumix G9

Un capteur plein format, malgré tous ses avantages,implique également des optiques plus volumineuses, plus lourdes et plus chères. Un capteur plus petit, tel que le système micro 4/3 équipant le Panasonic G9, est plus compact, plus léger et moins onéreux. 

Je parlais récemment avec un ami, photographe professionnel, spécialisé dans la photographie de voyage et de paysage. Il travaille au quotidien avec un Panasonic G9 équipé d’un capteur micro 4/3. J’ai moi-même possédé ce boîtier et c’est sans doute celui que j’ai le plus regretté d’avoir revendu, à tel point que j’envisage son rachat.

La qualité du boîtier

Le Lumix G9 dispose d’une taille similaire à celle des autres boîtiers, sans miroir de niveau professionnel. Sa taille me parait idéale car elle offre une excellente préhension, et une ergonomie bien meilleure que celle de mon Sony, dont la petite taille est parfois handicapante. Le Panasonic Lumix G9, est donc un bon compromis entre taille, ergonomie et fonctionnalités.

La construction est robuste, avec un châssis en magnésium moulé. Le boîtier dispose de nombreux joints lui permettant d’affronter les pires conditions climatiques. Un revêtement en caoutchouc texturé recouvre la majeure partie du boîtier, offrant une prise en main sûre, même lorsqu’il est mouillé. Le corps pèse 658g. Mon ami dit l’avoir utilisé à des températures extrêmes -30° au Canada jusqu’à +40 en Afrique. Son boîtier à affronté les tempêtes de neige, la pluie, les embruns salés, les véhicules de safari ou la poussière est omniprésente, sans rencontrer le moindre problème. Mon Sony Alpha 9 n’aurait pas supporté un tel traitement.

Et le capteur alors ?

Le capteur micro 4/3 de 20,3 millions de pixels offre une excellente plage dynamique (pour un capteur de cette taille) et un bruit extrêmement faible en dessous de 1600 ISO. Aux ISO supérieurs le bruit augmente très rapidement, mais il peut être enlevé en post-traitement jusqu’à 6400 ISO sans perte significative de détails.

Mais ce capteur dispose d’une arme secrète : sa stabilisation, annoncée par Panasonic à 6,5 stops. Le chiffre fourni par le constructeur n’est pas exagéré, je l’ai moi-même vérifié en réalisant des images nettes au 400mm avec un temps de pose d’une demie seconde. Mais le Lumix G9 fait encore mieux, vous le verrez plus bas. La stabilisation de ce boîtier est la meilleure au monde et n’a toujours pas été égalée.

En conséquence, si la montée en ISO est assez limitée, elle est largement compensée par la qualité de la stabilisation. Le recours aux hauts ISO étant souvent inutile (sauf pour les sujets mobiles).

Parlons rafales !

Les appareil numériques sans miroir ne sont pas soumis aux mêmes limitations de vitesse d’obturation que leurs homologues reflex. L’obturateur électronique du Lumix G9 atteint 20 images par seconde, soit bien plus que ce qui est nécessaire, sauf dans les situations de prise de vue les plus extrêmes et les plus rapides. Le mode photo 6K permet d’atteindre les 30 images par seconde tandis que le mode photo 4K offre lui 60 images par secondes. Même en utilisant l’obturateur mécanique, la rafale monte encore à 9 images par seconde, ce qui est suffisant dans une majorité de cas.

L’autofocus

L’autofocus du Panasonic G9 est très bon, sans être tout à fait au niveau des boîtiers pros de la concurrence. Le Sony Alpha 9 fait mieux, il en est de même des Canon 1DX ou du Nikon D5. Mais ces boîtiers ne sont pas proposés au même prix… loin s’en faut !

Qualité d’image

Leica DG 8-18 f/2.8-4 – temps de pose 2s à f/7,1 – ISO200 – Focale 14mm (équivalent 28mm). Photo prise à main levée… Extraordinaire non ?

Dans la plupart des situations d’éclairage, les images 20.3 mp sont excellentes. Les fichiers au format RAW disposent d’une excellente plage dynamique qui offre bien des latitudes en post-traitement. Si vous shootez au format jpeg, l’appareil photo exporte des fichiers colorés, mais pas contre nature, prêts à être partagés sur les réseaux sociaux. 

Images haute résolution

L’une de mes fonctionnalités préférées sur le Lumix G9, vient de la possibilité de shooter en haute résolution. Le capteur 20.3mp convient parfaitement à une utilisation générale. Cependant, les photographes de paysage, souhaitent souvent des fichiers pouvant être imprimés en grand format. Le mode d’image haute résolution sur le G9 permet de prendre 8 images consécutives, chacune décalée de 1/2 pixel. Cela produit un fichier final de plus de 80 mégapixels ! Pour de meilleurs résultats, un trépied est nécessaire. À dire vrai, la qualité de l’image finale est tout à fait étonnante, et même plus détaillée que sur de nombreux boîtiers plein format récents.

Caractéristiques

WIFI

La connectivité Wi-Fi, lorsqu’elle est associée à l’application Lumix pour téléphone ou tablette, permet d’exporter rapidement des fichiers à partager sur le terrain. De plus, l’application permet d’utiliser et de régler le boîtier à distance. Une fois votre image composée, vous pouvez utiliser l’application pour régler l’exposition, l’ouverture, la vitesse d’obturation ou l’ISO, puis cliquez sur le déclencheur, et ce, jusqu’à une distance de 100 mètres du boitier.

Personnalisation

Les photographes pros ou experts apprécieront les nombreuses options de personnalisation disponibles sur le G9. Vous pouvez programmer plusieurs modes prédéfinis, accessibles à partir du sélecteur de fonctions principal situé au sommet du boîtier. J’ai beaucoup apprécié le sélecteur se trouvant à l’avant du boîtier, en bas à gauche, qui vous permet de basculer entre deux types de modes de prise de vue. Vous pouvez, par exemple, passer de vos réglages personnels pour la photo de paysage à vos réglages pour la photo animalière. Où du mode normal au mode discret qui permet de shooter sans aucun bruit. Super !

Pourquoi ce boîtier est-il extraordinaire ?

Si vous avez l’occasion de mettre la main sur un Panasonic G9 portez le viseur au niveau de votre oeil et vous comprendrez pourquoi ce boîtier est extraordinaire. Le viseur vous offre une vue panoramique, réellement impressionnante. Ajoutez à cela le mode haute définition qui permet d’obtenir des images de 40 ou de 80 millions de pixels. Le post-focus qui permet de choisir l’endroit de la mise au point après avoir pris votre photo, le mode focus stacking qui empile plusieurs photos afin de maximiser la profondeur de champ, ou encore le mode Timelaps. Une utilisation très intuitive vient compléter le tableau , facilitée par un écran de rappel des principaux réglages sur l’épaule droite, l’éclairage de cet écran la nuit et bien d’autres choses encore, comme la possibilité de filmer en 4K à 60 images par seconde.

Une affaire en or, pourquoi ?

Eh oui, j’ai commencé cet article par ce titre, non pas pour vous dire que le Panasonic G9 est un excellent boîtier, même s’il était important de le rappeler, mais parce que le prix de vente de ce boîtier est aujourd’hui exceptionnellement bas. À sa sortie le G9 coutait 1450 euros aujourd’hui, il est possible de l’acquérir pour 1039 euros (déduction faite de 200 euros de cashback).

Mais il y a encore bien mieux : amateurs de photo sportive ou de photo animalière, si vous achetez le G9 accompagné du 200mm f/2.8 (équivalent à un 400mm f/2.8) vous recevrez gratuitement le TC x1,4 (vendu 499 euros) et vous obtiendrez non plus 200, mais 700 euros de cashback !

Résumons nous :

  • à sa sortie le Panasonic G9 + le 200mm f/2.8 + téléconvertisseur X 1,4 coutait 3799 €.
  • aujourd’hui, vous pouvez obtenir ce matériel pour 2499 € – 700 € soit 1799 € soit une économie de 2000 euros !

Pour obtenir un cadeau supplémentaire, appelez notre partenaire IMAGES PHOTO CHOLET au 02 41 62 10 29 et dîtes que vous venez de la part du blog Émotions Numériques.

Alors, affaire en or ou pas ? C’est à vous de décider !

Bonne fin de journée

Jean-Michel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s