Dans quelle taille puis-je imprimer mes photos ?


Tout photographe rencontre un jour ce problème. Disposant d’un ou de plusieurs fichiers numériques de 12, 16, 18, 24 millions de pixels ou plus, notre photographe souhaite obtenir des agrandissements. Alors se pose la question de la taille maximale d’impression des images s’il ne souhaite faire aucune concession à la qualité.

Le tableau ci-dessous va répondre à cette question. Il fournit, en fonction du nombre de pixels disponible, la taille maximale d’impression selon le niveau de qualité souhaité.rapport-taille-impression

Je vous conseille de sauvegarder cette image sur votre ordinateur et de l’imprimer. Elle se montrera souvent utile. Prenons un autre exemple, vous avez réalisé une photo d’un animal en 36 millions de pixels mais l’animal est assez loin. Alors vous recadrez (crop) votre photo afin de donner l’impression que l’animal est plus prêt. Votre photo passe maintenant à 12 millions de pixels. Dans le même temps vous avez fait passer la taille maximale d’impression de 40×60 cm à 28×35 cm.

Pourquoi la plupart des appareils numériques peuvent imprimer dans des tailles énormes malgré un nombre de pixels restreint ?

La résolution la plus commune pour l’impression de panneau publicitaire extérieur est de 1800 x 1200 pixels, soit environ 15 points par pouce (ppp). Cela équivaut à une image de 2,1 mégapixels. Je sais, cela peut sembler fou, eh bien non ! La compréhension de ce principe va vous aider à atteindre des tailles d’impression très importantes.

Le secret est que la taille d’impression augmente en fonction de la distance de visualisation de l’image !  Si vous êtes proche d’un panneau d’affichage, vous allez remarquer que la résolution est nulle et que l’impression semble pixélisée. Mais personne ne regarde les panneaux d’affichage à quelques centimètres. Nous avons l’habitude de les regarder de loin.

La même chose se produit sur une plus petite échelle. Lorsque vous imprimez un 13×18 cm, vous allez éloigner l’image de vos yeux avec votre bras. Dans ce cas, vous avez besoin d’une résolution adaptée à la vision humaine de près. Mais lorsque vous imprimez un grand format comme du 60×90 cm pour une exposition, les visiteurs se tiendront naturellement à la distance adéquate pour voir l’image dans les meilleures conditions. Les grands formats n’ont donc pas besoin de résolution énorme car c’est la distance de visualisation qui réglera le problème à votre place.

Donc, la première question que vous devez vous poser au moment de déterminer la taille que vous pouvez imprimer est, « Quelle sera la distance de visionnage ? ».

Revenons au tableau affiché au début de cet article et parlons de DPI

L’étalon-or en matière d’impression est généralement considéré à 300 DPI (points par pouce). Pourquoi ce chiffre de 300 ? Tout simplement par ce qu’il correspond au maximum de la résolution acceptable par nos yeux. Au delà, nos yeux ne peuvent plus distinguer une augmentation de qualité.

Dans mon tableau figurent également des coches de couleur orange. Elles correspondent à une bonne qualité d’impression, soit environ 200 DPI. La différence entre 300 et 200 DPI est infime. Il faut être un expert et avoir le nez sur la photo ou utiliser une loupe pour constater une différence. Vous pouvez donc utiliser cette résolution sans arrière pensée. Elle vous permettra d’atteindre des tailles de photo plus importantes.

Deux derniers conseils pour obtenir des photos de meilleure qualité

Le mode panorama – Lorsque vous prenez un panorama, vous prenez plusieurs photos que votre appareil  combine pour produire une image plus large ou plus grande. Au final, vous obtenez un fichier énorme. J’utilise ce mode assez souvent pour photographier des paysages sur mon Fuji X-T1 de 16 mégapixels. Le mode panorama offre deux avantages : il permet d’obtenir des fichiers de grande taille et il permet de faire du « grand angle » avec une focale de 50 ou 70mm.

Imprimer sur toile ou du papier mat. Évitez le papier glacé.  Le papier glacé n’est pas très sympa avec les fichiers de basse résolution. Il ne pardonne rien. L’impression sur toile ou sur papier mat produit de meilleurs résultats avec les fichiers de basse résolution car les encres se diffusent un peu plus sur ces supports.

A très bientôt pour un prochain article.

Jean-Michel

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s