Vive le cirque !


Un reportage de Dominique et Jacques Montereau

Qu’il soit professionnel ou pas, le photographe est toujours un peu artiste. Souvent sa passion déborde au-delà de la prise de vue, de l’objectif. Car tout est inspirant : Visiter une galerie, un musée, peindre ou dessiner, « globe trotter », faire du bateau, rencontrer les gens, aller au spectacle, etc.

D’ailleurs s’il est un cliché difficile à réaliser, c’est bien celui de la photo de spectacle. Les conditions de prises de vue n’y sont pas toujours les meilleures et bien évidemment interdiction du flash. Ça l’était déjà du temps de l’argentique et rien n’a changé. Ceci, même si les éclairages ont beaucoup évolués.

Et puisqu’on parle éclairage, savez-vous où la difficulté est encore accrue au spectacle ? Au cirque ! C’est là que les tourments du photographe s’accumulent et je sais de quoi je parle ! Il n’est pas toujours aisé d’avoir l’accord du directeur et lorsqu’on a enfin ce sésame, ne croyez pas qu’une seule séance suffira à obtenir des clichés à votre convenance.

Cliquez sur les images ci-dessous pour lancer le diaporama.

Car oui, il vous faudra conjuguer avec le rouge, si présent au cirque, le mouvement, la rapidité de l’exécution du numéro, la lumière, parfois bleue ou très blanche et gérée souvent de façon aléatoire, qui éclabousse les visages, les paillettes des costumes, la piste de façon désordonnée, la poussière toujours en suspension, votre positionnement dans la salle, les nombreuses potences, cordes, les grilles qui entoureront les fauves (s’ils sont présents), la hauteur variable des trapèzes volants et les circonvolutions surprenantes et terriblement véloces des acrobates, la magnésie qu’ils utilisent à foison et qui se mêle à la poussière ambiante.

_DSC2705-w

Alors, un seul spectacle…

C’est clair qu’il vous faudra le revoir trois, quatre, cinq fois ce spectacle et juste pour quelques clichés réussis.

_DSC3402-w

Chaque prise de vue nécessite un nouveau réglage, un positionnement différent, un changement de boitier (car oui, il y a là nécessité d’être bien équipé, pas de temps à perdre, les numéros s’enchaînent, se déroulent sans vous attendre).

_DSC3910-w

Pas si magique le cirque, me direz-vous.

_DSC6736-w

Il faut – avouons-le – une certaine maîtrise pour enfin capter l’ambiance d’un tel lieu et je l’avoue humblement, ça m’a pris quelques années. Certaines ponctuées d’échecs bien cruels. Mais l’exercice en vaut la chandelle. Vous savez pourquoi ? Les artistes (les athlètes, les performeurs), ces amoureux du risque, qui donnent sans compter pour quelques applaudissements sont immensément généreux et sont tellement heureux d’avoir ces photos que c’est gratifiant et… encourageant.

_DSC7650-w

Alors comme eux, cent fois sur le métier j’ai remis mon ouvrage…

_DSC8846-w

Aujourd’hui, j’ai parfois la joie de voir sur un programme quelques unes de mes photos : et ça, c’est une belle récompense.

Textes de Dominique Montereau, Photographies de Jacques Montereau.


Le mot de Jean-Michel

En France, les photographes de cirque se comptent sur les doigts d’une main. Pour avoir essayé cette discipline, je sais combien la route est longue et semée d’embuches pour parvenir au niveau des photos présentées dans ce reportage. La technique et le matériel ne suffisent pas. Il faut apprendre à connaître le milieu du cirque, aimer profondément ces artistes qui, l’après-midi montent le chapiteau et le soir se produisent sur la piste…

C’est cet amour immodéré qui pousse Jacques à fréquenter le bord des pistes des plus grands cirques du monde et à réussir des images de haute voltige, sans filet. Le manque de lumière, les lumières dures, la vitesse d’exécution, les barreaux des cages, la poussière et la magnésie en suspension dans l’air, sont l’âme du cirque. Jacques sait composer avec, s’en accommoder, car sans eux la photographie de cirque ne serait pas ce quelle  est.

Avant que le rideau rouge ne se referme, il fallait que ce soit dit. Mon cher Jacques…

RESPECT !

A vos commentaires !

Publicités

7 commentaires sur « Vive le cirque ! »

  1. Très beau reportage et très beau compliment de Jean Michel.
    Le jour où Jacques est entré au club , je n aurai jamais imaginé découvrir l étendu d’une telle palette de son talent !!
    et en plus il nous conseille sans prétention.
    Bravo
    bises
    AM

    J'aime

  2. Sublime, parfait, je cherche les mots tant ce reportage me scotche . Bravo Jacques, ton talent est immense, merci d’avoir rejoint notre Club, ta présence nous procure un réel plaisir.
    Ce sujet qu’est le cirque nous fait briller les yeux et donne vraiment envie d’en savoir plus.

    J'aime

  3. Respect Monsieur Jacques !
    Que dire de plus que mes collègues non dit ….
    Je pense quand plus de ton talent ,et la patiente qu’il faut pour saisir ces instants exceptionnel , tu as su garder des yeux et une âme d’enfant .cela me touche beaucoup !
    Amicalement Dany

    J'aime

    1. C’est super JACQUES.tu nous fait retrouver une âme d’enfance. magnifique.
      un grand moment avec le tigre et la dompteuse. que du bonheur . par contre je n’ai pas vu
      de Labrador chocolat , peut être pour une prochaine fois . encore un grand BRAVO.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s