Comment vendre ses photos ? Partie 1


La photographie numérique a profondément changé les choses. Il n’a fallu que quelques années pour que le numérique s’impose définitivement sur l’argentique. Le matériel est devenu si performant que le fossé qui séparait l’amateur du professionnel se réduit comme neige au soleil.  Vacances, sorties photo en club, voyages, les occasions ne manquent pas pour réaliser de belles images. Alors pourquoi ne pas vendre ses photos ? Après tout, il n’est peut être pas si compliqué d’arrondir ses fins de mois… Suivez le guide !

Vous pratiquez la photo depuis plusieurs années ? Les notions de cadrage ou d’exposition n’ont plus de secret pour vous ? Vos talents de photographe amateur vous permettent d’obtenir des très belles images ? Pourquoi ne pas vous lancer dans la vente de photos ? Attention, cette activité ne fera pas de vous un millionnaire, mais si vous êtes talentueux vous pouvez espérer quelques revenus complémentaires.

Dans cette première partie de l’article, je vais aborder les différentes solutions qui s’offrent au photographe pour vendre ses photographies. La deuxième partie sera consacrée aux aspects légaux, car vendre ses photos c’est bien, mais encore faut-il le faire légalement !

La vente en exposition

DSCF0312-Modifier

L’un des meilleurs moyens de monnayer ses photos reste encore d’exposer ses oeuvres. S’il est illusoire d’espérer exposer dans une galerie, les manifestations proposant des expos photos sont légion.

Les appels à exposer sont très nombreux. Vous les trouverez dans les magazines photo (Chasseur d’Images, Réponse Photo, Le Monde de la Photo, etc.). Vous pouvez également vous adresser aux mairies et autres organisations touristiques de votre région afin de proposer vos services gratuitement en tant qu’exposant. L’organisateur de la manifestation vous fera de la publicité dans les journaux, les magazines, la radio et parfois même à la télévision locale si la manifestation est importante.

Quelles photos exposer ?

La vente ne concerne généralement que ce que l’on appelle des photos d’art (*). Cela implique une sélection drastique des photos, un tirage irréprochable par un labo spécialisé, un encadrement soigné et des légendes pertinentes.

(*) L’alinéa 7 de l’article 98A du Code Général des Impôts (C.G.I.) décrit ce que sont les photos d’art: « Photographies prises par l’artiste, tirées par lui ou sous son contrôle, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires, tous formats et supports confondus. ».

Vous pouvez vendre des photos de toutes thématiques car l’Art photographique n’a pas de frontière: photographie naturaliste, photographie de reportage, portrait, paysage, concert ou encore sport… L’essentiel est que vos photographies puissent être considérées comme des œuvres d’art. Pour cela, posez-vous les questions suivantes : Cette photo est-elle originale ? L’accrocheriez-vous dans votre salon ? Soyez très critique envers vous-mêmes et ne proposez que vos meilleures productions.

A quel prix vendre vos photos ?

Au départ, ne soyez pas trop gourmand. Adaptez vos tarifs au contexte de la manifestation. Ne proposez pas des tirages 120×80 cm à 450 euros dans une fête de village. Le prix de vente va être fonction de vos frais. Si vous effectuez les tirages vous-même vos frais seront réduits, si vous vendez les photos sans cadre (uniquement derrière un passe-partout) le prix sera moindre que pour une photo encadrée.

N’hésitez pas à vous remettre en question. Si après plusieurs expositions vous n’avez toujours rien vendu, de deux choses l’une: soit vos photos ne sont pas assez qualitatives, soit vos prix de vente sont trop élevés…

Au départ, je vous conseille d’afficher des prix très bas. Si les photos se vendent c’est qu’elles sont de qualité et qu’elles plaisent. Qui achèterait une mauvaise photo même si elle n’est pas chère ?  Augmentez progressivement vos tarifs, tout les six mois par exemple. Dès que les ventes diminuent c’est que vous êtes allé trop loin, revenez alors au tarif antérieur.

Quel format de tirage ?

Les meilleures ventes sont généralement réalisées avec les formats 20x30cm et 30x45cm. Pourquoi ? Parce que dans ces formats les photos sont encore abordables et facilement transportables. Il est également plus facile de décorer un appartement avec du 30×45 qu’avec des images de 80x120cm.

La vente directe en ligne

untitled-12-Edit
Photographie de Serge Ramelli

La vente directe en ligne est une autre possibilité de vendre des photographies numériques. Elle s’effectue grâce à un site marchand que vous aurez mis en place vous-même. Cela implique de solides connaissances en informatique et en référencement naturel, car il conviendra, une fois le site en ligne, de le faire connaître. Je vous déconseille ce mode de vente en ligne car il n’est efficace que pour les photographes de grande renommée.

Le dépôt vente de vos photos

VeniseDayThree-1
Photograhie de Serge Ramelli

Cette méthode fonctionne généralement très bien, mais elle présente aussi des inconvénients. Le principe est simple: vous avez fait un reportage sur la vigne et le vin. Vous faites tirer vos photos en plusieurs exemplaires. Vous placez chacune d’elles derrière un passe-partout. Chaque photo est ensuite exposée dans une pochette cristal (afin d’éviter les traces de doigts). Vous déposez vos photos dans des lieux de vente de vin (cave coopérative, caveau particulier, etc.). Il ne reste plus qu’à visiter régulièrement vos différents points de vente afin de remplacer les photos vendues et encaisser le produit des ventes.

Les inconvénients de cette méthode de vente sont facilement identifiables :

  • La mise de fond de départ est importante car il vous faudra payer tous les tirages et autant de passe-partout.
  • Vous allez devoir trouver des points de vente qui acceptent de vendre vos photos.
  • Vous allez devoir reverser une commission sur les ventes, ce qui implique de pratiquer des prix plus importants.

Vendre par le biais des banques d’images

Big Sur USA
Photographie de Serge Ramelli

La plus connue des banques d’images est certainement Fotolia, mais il en existent d’autres Shutterstockbigstockphoto.comiStock ou encore dreamstime.com . Le principe est simple: vous vous inscrivez sur le site, vous transférez vos photos et vous attendez le paiement des ventes. Tout cela pourrait paraître sympa, mais c’est loin d’être le cas. Pour être certaine de vendre la banque d’images propose des prix de vente très bas. Vos photos seront noyées parmi des millions d’autres et votre rémunération ne sera que de quelques centimes d’euro par photo… Bref, le seul qui gagne de l’argent c’est le site car il vend des milliers de photos chaque jour… Fuyez ce mode de vente qui exploite le photographe  et n’offre aucun intérêt pour ce dernier.

Devenez auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est idéal pour qui veut vendre ses photos. Il n’est pas besoin de disposer d’un diplôme de photographe pour se mettre à son compte, le talent et le matériel suffit. Contrairement au statut de travailleur indépendant, l’auto-entrepreneur ne paye des charges que s’il a obtenus des revenus. Autrement dit, tant que vous n’aurez rien gagné, vous n’aurez rien à payer.

Ce statut vous permet d’obtenir un numéro de Siret qui vous autorisera à facturer vos différentes prestations (reportages, vente de photos, etc.). L’auto-entrepreneur est considéré comme un photographe professionnel, ce statut lui permet également de bénéficier de réductions – parfois substantielles – lors de l’achat de matériels photo auprès des grossistes.

Sites spécialisés dans la vente de photos d’art

capture-decran-2016-10-19-a-21-45-28

Disposer d’un numéro de Siret vous ouvre les portes des sites web spécialisés dans la vente de photographies d’Art. C’est le cas du site ArtPhotoLimited, créé par une entreprise française, et dont la vocation est de simplifier la vente et l’achat d’œuvres d’art photographiques. Attention, il ne faut pas confondre ces sites avec les banques d’images. Ici le professionnel fixe lui-même le prix de vente de ses oeuvres, le site prenant une participation de 30% sur les ventes.

Je viens personnellement de tester le site ArtPhotoLimited.com dont l’ambition est de simplifier l’achat et la vente d’oeuvres d’art photographiques, signées et numérotées, dans la limite de 30 exemplaires, conformément au droit français en matière d’art. Contacté par téléphone, l’un de ses dirigeants m’a fourni les explications suivantes: le concept du site est de proposer un service complet aux artistes photographes, depuis le marketing jusqu’à la réception du tirage prêt à être accroché par le client.

Le site a été créé en mai 2016. Le lancement commercial a été effectué en septembre. Pour l’instant plus de 800 photographes se sont inscrits. 230 d’entre eux ont été retenus pour la qualité de leur travail. Le site expose aujourd’hui plus de 4000 photographies appartenant aux thématiques suivantes: abstrait, architecture, astrophotographie, cinéma, concert, mode, paysages, photographie urbaine, photographie de rue, documentaire, photographie plasticienne, photojournalisme, culture du monde, Life style, nu, portrait, photomontage, sport, séries artistiques, vintage.

capture-decran-2016-10-19-a-22-16-31
Présentation des photographes / site ArtPhotoLimited

Voulant tester, mais aussi utiliser ce service, j’ai donc proposé ma candidature il y a quelques jours. Il suffit pour cela de créer son profil (renseignements d’identité et adresse postale), de se présenter, d’indiquer, s’il y a lieu, ses récompenses, et de citer ses plus belles expositions. Ceci ne prend que quelques minutes, après quoi le site vous propose d’importer une dizaine de photos. Celles-ci serviront à valider ou non votre inscription. Il est donc important de bien sélectionner ses images comme le recommande le site.

L’utilisation du site est très simple, même si un petit bug fait son apparition de temps à autre. Lors de l’importation de mes photos le site m’a indiqué à plusieurs reprises que le format des images n’était pas conforme aux attentes du site, alors qu’il l’était. J’ai donc quitté le site, puis suis revenu dessus pour tenter une nouvelle importation, et là tout à fonctionné. Malgré cela, l’interface est très bien faite et l’utilisation du site est très intuitive, tant pour le photographe que pour les clients.

Au moment où j’écris ces lignes, je viens de constater que ma candidature vient d’être validée. Une bonne nouvelle non ? Par contre aucun mail ne m’a informé de cette validation… Comme je sais que cet article sera lu chez ArtPhotoLimited, je me permets une petite suggestion. La rubrique « Mon compte » du site pourrait mentionner le statut du photographe:

  • 1. Candidature en attente de validation.
  • 2. Candidature validée ou refusée.

Pour en terminer avec le site ArtPhotoLimited, il est bon de signaler que les tirages photographiques sont assurés par PICTO, le laboratoire photographique qui fait référence en France.

La concurrence

Attention, certains sites proposent la « vente de photos d’Art » qui n’en sont pas. C’est le cas pour pixopolitan.com. Comment une même photo peut être vendue en tirage d’art en 30x40cm puis à 300 exemplaires en 60x90cm… La notion de tirage d’art implique une limitation à 30 exemplaires tous formats confondus. Avant de proposer vos photos à un site web, assurez-vous qu’il respecte la législation française concernant la vente de photographies d’art (article 98A du Code Général des Impôts (C.G.I.).

Voici quelques adresses web de sites qui vendent des photos d’art : Lumas, Photo-Originale, Artsper, KAZoART, Geophotos. Il en existent certainement d’autres, les sites indiqués sont les mieux positionnés sur Google.

Dans la partie 2 de cet article, j’aborderai les aspects légaux de la vente de photographies pour un non professionnel.

A très bientôt.

Jean-Michel.

Publicités

2 commentaires sur « Comment vendre ses photos ? Partie 1 »

  1. Super,je suis allée sur le site et tes photos sont superbes,le rendu en situation est un plus pour la vente des photos. Très intéressant. Peut être un jour verrons nous quelques un d’entre nous. ….

    J'aime

  2. Merci beaucoup pour cet article très bien fait et vos suggestion d’amélioration de notre service. Nous allons prendre en compte vos remarques. Bien cordialement, l’équipe ArtPhotoLimited

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s