Rencontre avec les premiers frimas


Il arrive parfois, aux détours d’une promenade, que la nature décide de modifier, sans préavis, le but poursuivi par votre sortie. C’est ainsi qu’hier, le ramassage de châtaignes en montagne noire tourna court ; les arbres producteurs ayant décidé de distribuer leurs fruits quelques jours plus tôt… Alors, très proches du sommet de la Montagne Noire, mon ami Jacques et moi-même décidons de rendre une petite visite au Pic de Nore dont le crâne dégarni s’offre aux vents violents, à 1211 mètres d’altitude. Mais la nature avait décidé ce jour là, que faute de châtaignes, elle devait nous offrir une compensation…

Au détour d’un virage, alors que nous nous trouvions à deux ou trois kilomètres du sommet, les arbres en parure d’automne cédèrent la place à de petits conifères. Ces derniers s’étaient parés de givre, pour les premiers, ou de glace pour les plus téméraires qui avaient choisi d’affronter les vents violents. Alors que le sommet approchait, les conifères se retirèrent presque entièrement afin d’offrir au Pic de Nore une chevelure crépue et grisonnante, composée de bruyère givrée.

Un photographe reste un photographe et même s’il va aux châtaignes il n’oublie pas d’emporter avec lui son précieux matériel. C’est alors qu’un Sony et un Fuji XT2 quittèrent leurs sacs afin de profiter pleinement de la compensation offerte par la nature. Les objectifs n’en revenaient pas, tant la nature avait su se faire belle, se parant de ses plus beaux atours. Mais trêve de bavardage, place au spectacle !

Cliquez sur les photos ci-dessous pour lancer le diaporama. 

 Encore une belle balade qui laisse des étoiles (de givre) plein les yeux ! J’attends vos commentaires.

A très bientôt.

Jean-Michel

Publicités

9 commentaires sur « Rencontre avec les premiers frimas »

  1. Une merveille trop trop beau
    Mais qu’est ce que je fais à bosser alors que je pourrais être à vos côtés ! !!!
    Ces photos sont une pure merveille…il n y a pas que la nature qui est belle,il y a l oeil du photographe et quel oeil!!!!!

    J'aime

  2. bon, d’accord, le brouillard est « l’ami du photographe » , mais à ce point ! images magiques, mais p…tain , – 2°, les belles images, ça se mérite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s