Cuba : visiter La Havane


Ce nouvel article n’a pas vocation de remplacer un guide touristique. Il s’adresse plutôt aux passionnés de photographie qui envisagent de se rendre à Cuba, ou tout simplement à ceux qui souhaitent découvrir cette capitale.  Ils y trouveront quelques endroits qui présentent un réel potentiel photographique. La rue est volontairement absente de ce reportage. Elle fera l’objet du prochain post.

La place du capitole et le Parque central

Pénétrons dans le quartier dit du « Centro Habana et du Prado« .

cuba-la-havane-1.jpg

C’est l’un des symboles de la ville, le Capitole est en phase finale de rénovation avant de retrouver sa fonction première et d’accueillir le gouvernement Cubain.

cuba-la-havane-30.jpg

A proximité, de trouve le « Parque Central » très prisé par les cubains, où trône la statue de José Marti.

cuba-la-havane-34.jpg

cuba-la-havane-35.jpg

Hôtel Inglaterra. Cet hôtel de la fin du XIXème siècle est un élément de l’architecture néoclassique de La Havane. L’intérieur n’est pas à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre en voyant la façade.

Le Malecón

cuba-la-havane-2.jpg

Une promenade de 7 kilomètres qui borde les quartiers historiques du centre colonial aux gratte-ciel du Vedado, comme un pont entre le passé et le présent.

La Habana Vieja

C’est de loin le quartier qui m’a le plus enthousiasmé tant il est riche d’endroits à découvrir. En voici quelques-uns.

cuba-la-havane-3.jpg

Ce bar-restaurant qui ne désempli pas a été rendu célèbre par Ernest Hemingway qui venait y boire des Mojitos. Il se dit que c’est l’endroit où cette boisson a été inventée.

cuba-la-havane-7.jpg

La « catedral de San Cristóbal » et sa façade baroque, classée monument historique. Elle est considérée comme l’une des plus belles du continent américain.

cuba-la-havane-8.jpgÀ La Havane, les touristes regardent les fresques murales…

cuba-la-havane-9.jpg

tandis que les fresques regardent passer les cubains…

cuba-la-havane-31.jpg

La Plaza de Armas offre un espace élégant mise en valeur par des édifices baroques qui lui confèrent une délicieuse atmosphère coloniale. De là, on accède à la « trop connue » Calle Obispo… ainsi qu’au Castillo de la Real Fuerza.

cuba-la-havane-32.jpg

cuba-la-havane-33.jpg

Le Castillo de la Real Fuerza est le plus ancienne construction militaire de La Havane (XVIème siècle).

cuba-la-havane-5

cuba-la-havane-17.jpg

Bocaux typiques en majolique sur les étagères de la « farmacia Taquechel ». Cette pharmacie se trouve au numéro 117 à 119 de la Calle Obispo. Toujours en activité, elle constitue également le Musée de la pharmacie.

cuba-la-havane-13.jpg

Plaza de San Francisco depuis la terrasse de la Basilica Menor. Longeant le port, cette place a des airs andalous.

cuba-la-havane-15.jpg
Basilica Menor de San Francisco de Asis.
cuba-la-havane-14.jpg
Clocher de la basilique. La montée en haut du clocher est rendue périlleuse à cause d’un escalier en bois mal entretenu…

On quitte la Plaza de San Francisco pour rejoindre le port où vient d’accoster le MSC OPERA. Il avalera bientôt des centaines de passagers pour une croisière dans les caraïbes.

cuba-la-havane-11.jpg

La Havane n’est pas une capitale comme les autres. Le touriste « qui ose » est systématiquement récompensé. Demandez à une personne, croisée en pleine rue, l’autorisation de la photographier, la réponse sera presque toujours oui. A Cuba, l’appareil photo n’agresse pas, il flatte… Entrez dans un palace, prenez des photos, utilisez l’ascenseur, montez sur le toit terrasse, photographiez la ville… Personne ne vous demandera ce que vous faites. Tant qu’il respecte les lieux qu’il visite, le touriste est roi. Quelle sensation de liberté incroyable !

cuba-la-havane-25.jpg
Photo prise depuis le toit terrasse d’un très bel hôtel Art Déco sur le port.

cuba-la-havane-26.jpg

La hauteur permet parfois d’oser des cadrages différents. La palissade qui, au niveau du sol, aurait interdit la création de belles images devient ici un élément graphique du décor.

cuba-la-havane-10.jpg

Le mythique bar restaurant El Floridita. Il prend ce nom à la fin du XIXème siècle. En 1914, un Catalan du nom de Constante prend les commandes du bar. Il y invente le fameux Daiquiri, dont la réputation fera le tout du monde.

Le quartier du Vedado

cuba-la-havane-28.jpg

La Torre : La plus haute tour de La Havane fait 34 étage et 125 mètres de hauteur. C’est le bar le plus haut de Cuba. Il offre une vue imprenable et circulaire sur la capitale. La vue est splendide de jour mais aussi de nuit.

cuba-la-havane-29.jpg
Au 34ème étage la vue est dégagée…

cuba-la-havane-36.jpg Hôtel Nacional depuis le Malecon

À l’extérieur de La Havane

cuba-la-havane-24.jpg

Le jardin botanique national. La visite s’effectue dans un drôle de bus tiré par un tracteur. Un peu rétro mais très efficace. L’absence de vitre facilite les prises de vues.

cuba-la-havane-27.jpg

cuba-la-havane-22.jpg

cuba-la-havane-23.jpg
Ici les arbres ont appris à se défendre…

Ici se termine cette deuxième visite de La Havane. Elle est bien évidemment incomplète, mais il est compliqué de parler de tout. J’espère que les quelques photos ci-dessus vous auront permis de vous faire une idée du potentiel de cette ville, véritable paradis pour photographe.

Le prochain reportage sera consacré à la photo de rue. C’est là que vivent les cubains, qu’ils travaillent, qu’ils se divertissent, que tout se passe… Alors un peu de patience !

A très bientôt !

Jean-Michel

Publicités

6 commentaires sur « Cuba : visiter La Havane »

  1. Encore une fois notre mentor nous allèche en nous faisant visiter quelques incontournables de La Havane.
    De somptueuses photos nous permettent de découvrir quelques un de ces point d’intérêt, mais ne vous fiez pas uniquement à ces « must », les quartiers moins touristiques offrent aussi un grand intérêt, aussi bien pour les photos que pour découvrir la vie quotidienne des Cubains.
    Ne vous fiez pas à l’orthographe de « catedral de San Cristóbal », ce n’est pas une coquille d’écriture, son vrai nom est:
    « Catedral de la Virgen Maria de la Concepcion Immaculada ». C’est son nom Espagnol.
    A l’origine, les Jésuites commencèrent les travaux en 1748 puis furent chassés de Cuba par Charles III vingt ans plus tard, lors de la prise de Cuba par les anglais. En 1793, l’église prit le nom de cathédrale. C’est une des plus anciennes des Amériques.
    Nous attendons tous la suite de cette saga avec la plus grande impatience. Bravo Jean-Michel.

    Aimé par 1 personne

  2. Souvenirs,souvenirs !….C’est avec plaisir que l’on revoit ces lieux qui ont été l’occasion de très belles ballades. Les revoir avec un œil reposé nous permet de visualiser des détails qui sur place nous avaient échappé ou des lieux que l’on a omis de visiter.
    Merci à toi pour ce travail de mémoire qui complète agréablement l’énorme travail de préparation accompli pour la réalisation de ce voyage.
    Amicalement.

    J'aime

    1. Merci à toi Alain. Je commence, moi aussi à apprécier ce voyage. Cuba c’est un peu comme un bon vin, les arômes explosent quelques temps après la mise en bouche. Il faut laisser le temps aux papilles de faire leur travail…

      J'aime

  3. Encore une belle série. Au passage j’aime particulièrement la n°9 en partant du bas.
    PS: j’avais laissé un commentaire sur la série précédente de CUBA mais alors qu’auparavant je n’avais rien à préciser pour que mon nom s’affiche, cette fois là, il est attribué à « ANONYME ». Moi pas comprendre ce qui s’est passé.
    En tous cas on attend les suivantes avec impatience.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s