Un spot photo à connaître : Les Aiguamolls de l’Emporda


En Espagne, à ¼ d’heure à peine de la frontière Française et à proximité d’Empuria brava, se trouvent Les Aiguamolls de l’Empordà ; c’est l’une des principales zones humides de la Catalogne, avec les deltas de l’Ebre et Llobregat.

carte-01.jpg

Ce parc naturel de 4 729 hectares, créé le 28 Octobre 1983, constitue  l’une des zones naturelles de la Catalogne dans laquelle on observe la plus grande variété d’espèces animales.

Oiseaux, poissons, mammifères, reptiles et amphibiens ainsi que des animaux de passage vivent ainsi libres dans cet espace protégé de toute activité de chasse et de pêche.

Dans la réserve on trouve de nombreux chemins. Pour une première visite il est recommandé de commencer la balade au centre d’information El Cortalet où vous pourrez vous procurer une carte du site.

Carte-02.jpg

De nombreux affûts permettent d’observer la faune sans la déranger et ainsi de pouvoir prendre des photos avec une proximité parfois surprenante.

Avifaune

Pour les passionnés d’ornithologie, Les Aiguamolls sont un véritable paradis et ce, quelque soit la saison.

Les oiseaux font de cette zone humide leur refuge et leur lieu de repos. Jusqu’à présent, 329 espèces d’oiseaux ont été citées, dont 82 y sont régulièrement nicheuses.

La Cigogne blanche, omniprésente y est emblématique. Les nids proches du chemin principal permettent d’assister aux parades nuptiales et aux nourrissages des petits.

ae-01.jpg

Dans les étangs : De nombreuses espèces de Canards (colverts, siffleurs, souchets, chipeaux, pilets, Sarcelles d’hiver et d’été, Nettes rousses, Fuligules morillon, Tadorne de belon …) mais également des Grèbes castagneux, Grèbes huppés, Grands cormorans, Cygnes tuberculés, Oies cendrées, Grues cendrées, Foulques macroules, Goélands leucophées, Spatules blanches, Hérons cendrés, Grandes aigrettes, Aigrettes garzettes, Martins pêcheurs d’Europe, Flamants roses, Râles d’eau, Butor étoilé, Blongios nain, Talèves sultanes …

ae-02.jpg
Canard siffleur (couple)
ae-03.jpg
Martin pêcheur d’Europe
ae-04.jpg
Canard souchet mâle
ae-05.jpg
Goéland leucophée et Oie cendrée

Dans les prairies inondées : des Bécassines des marais, Crabiers chevelus, Echasses blanches, Vanneaux huppés, Chevaliers, Combattants variés, Marouettes, Pipits spioncelles, Rousserolles turdoïdes …

ae-06.jpg
Crabiers chevelus

Dans les champs et le long des chemins ; Les Faisans de Colchide côtoient les Rougegorges familiers, Bouscarles de Cetti, Gobemouches noirs, Rossignols philomènes, Pinsons des arbres, Pics épeichettes, Hypolaïs polyglotte, Mésanges bleues, et charbonnières, Tariers pâtres, Huppes fasciées, Pigeons ramiers …

ae-07.jpg
Gobemouche noir
ae-08.jpg
Bouscarle de Cetti

Sur la butte de terre longeant le chemin en direction de l’affût « Europa » de nombreux Guêpiers d’Europe nichent au printemps.

Des Conures veuves, dont je vous ai parlé lors de mon précédent article, font leurs nids aux sommets des pylônes électriques.

 

ae-09.jpg
Balbuzard pêcheur

Dans le ciel, des Rapaces, tels que l’Aigle de Bonelli, le Busard des roseaux, l’Aigle botté, le Circaète Jeanleblanc, la Buses variable, les Faucons crécerelle, hobereaux, émerillon, le Balbuzard pêcheur, l’Autour des palombes … Mais aussi des Martinets à ventres blancs, Martinets noirs, Hirondelles rustiques, Glaréole à collier …

 

Mammifères

Outre nos amis ailés, nous trouvons également des Sangliers, des Chevreuils, des Ragondins, des Daims (Photo en tête de l’article) en groupes assez denses et même, avec de la chance, on peut aussi y photographier des Loutres d’Europe. Des troupeaux de chevaux Camarguais et de Vaches parachèvent ce tableau bucolique et permettent également de très belles photos.

ae-10.jpg
Sanglier et Cigogne blanche
ae-11.jpg
Loutre d’Europe
ae-12.jpg
Chevaux Camarguais

Reptiles et amphibiens

Côté reptiles, l’Emyde lépreuse est la tortue aquatique la plus représentative du site. Les couleuvres d’eau telle que la Couleuvre vipérine est très présente.

Concernant les amphibiens, une belle panoplie d’anoures est audible et visible : Grenouille de Perez, Rainette méridionale, Crapaud calamite, Discoglosse peint …

ae-13.jpg
Emyde lépreuse
ae-14.jpg
Couleuvre vipérine

Insectes

De nombreuses espèces de libellules et de papillons volent à partir du printemps on peut apercevoir également des insectes aquatiques et des écrevisses dont se régalement les Grèbes, Goélands et autre Ibis et Cigognes …

ae-15.jpg
Trithémis annulata mâle

Il est très difficile voire même impossible de vous livrer ici une exhaustivité des espèces que vous pourrez croiser aux Aiguamolls de l’Emporda.

Je n’ai fait que « balayer » très succinctement l’extrême richesse de la biodiversité des lieux.

Et pour vous faire une idée par vous-même je vous invite fortement … à y aller.

Michel


Article proposé par Michel Fernandez. Site Internet : www.mes-photos-nature.fr

8 réflexions sur “Un spot photo à connaître : Les Aiguamolls de l’Emporda

  1. Anonyme

    J’y suis allé (avec Jean-Michel bien sûr) mais il y a déjà longtemps. C’est très très bien. Comme toujours, préférer le printemps (faune, flore, ambiances). Une belle superficie de nature, pour contempler et photographier.

    Aimé par 1 personne

  2. Renault

    Nous pensons, nous (les 4 du fond du club) que notre Maître a raison, car avant que cet article ne paresse, la bande de 4 avaient décidé de se rendre, ce lundi 29, une fois de plus de se rendre en ce haut lieu qui est si proche de nos origines rupestres. La beauté est bonne pour la photographie et la méditation.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s