Photographie

Comprendre le fonctionnement d’un appareil numérique


Ces prochaines semaines, je vous proposerai une dizaines de cours dédiés aux « grands débutants » (un cours par semaine). Ces cours représentent les bases de l’apprentissage de la photographie. C’est un peu comme les fondations d’une maison. Une fois assimilés, ils vous permettront d’aborder sereinement les autres sujets traités sur ce blog.

Commençons par le commencement. Avec ce premier opus, nous allons aborder le fonctionnement d’un appareil numérique. C’est parti !

Les 4 types d’appareils numériques :

Aujourd’hui, nous pouvons classer les appareils photo numériques en 4 catégories :

  • Les compacts ;
  • Les bridges ;
  • Les hybrides ;
  • Les reflex.

La qualité des photos produites par ces boîtiers est largement influencée par la taille du capteur. Plus le capteur et grand, plus il sera sensible à la lumière et moins il produira de bruit (petites taches qui se forment sur la photo de manière aléatoire et qui occasionnent une perte de netteté dans les détails).

capteur.png

L’illustration ci-dessus vous présente les différents capteurs disponibles sur les appareils photo numériques. Retenez que les trois plus petits ne peuvent fournir d’images très qualitatives.

Découverte de l’appareil photo reflex :

Photo1.pngCapture d’écran 2018-06-05 à 09.24.03.png

Que se passe-t-il quand on prend une photo avec un reflex ?

Sur un compact, un bridge ou un hybride, si vous regardez dans le viseur ou sur l’écran LCD arrière, vous voyez l’image enregistrée par le capteur en temps réel.

Sur un reflex, l’oeilleton (le viseur) vous renvoie l’image transmise par le miroir. Cette image est donc celle que voit votre objectif. Elle ne tient pas compte des réglages opérés sur l’appareil photo.

Photo2.png
Sur l’illustration ci-dessus, votre vision est matérialisée par la ligne couleur turquoise.

Quand vous regardez dans le viseur (2), votre vision passe par un prisme (3) qui permet de remettre la photo dans le bon sens. Sans le prisme vous verriez le ciel en bas et la terre en haut. Puis votre vision passe par le miroir (4) orienté à 45° qui vous permet de voir à travers les lentilles de votre objectif.

Lorsque vous regardez dans le viseur, le diaphragme de votre objectif est grand ouvert. Il ne se calera à l’ouverture que vous avez choisie qu’au moment de la prise de vue. De ce fait, lorsque vous visez avec un reflex, vous ne voyez pas la profondeur de champ que vous aurez réellement sur votre photo. 

Que se passe-t-il quand on appuie sur le déclencheur d’un reflex ?

Si vous appuyez à mi-course sur le déclencheur (1), l’appareil photo va déplacer les groupes de lentilles afin de faire la mise au point sur votre sujet. Si vous appuyez d’un seul coup sur le déclencheur, l’appareil n’aura pas le temps de faire la mise au point et votre photo sera floue.

Après avoir fait la mise au point, si vous appuyez complètement sur le déclencheur (1), le miroir (4) se lève afin de laisser la lumière se diriger vers le capteur. Lorsque le miroir est relevé, le photographe devient aveugle puisque l’image n’est plus accessible par le viseur.

Lorsque le miroir (4) est relevé, l’obturateur* (6) découvre le capteur (7) pendant le temps de pose choisi par le boîtier (priorité à l’ouverture ou mode auto) ou par le photographe (priorité à la vitesse).

* L’obturateur fonctionne comme un volet. Fermé, il empêche la lumière de parvenir jusqu’au capteur. Ouvert, il transmet la lumière au capteur. L’obturateur fonctionne avec deux rideaux qui permettent d’obtenir un temps de pose allant de l’infini jusqu’au 1/4000s ou 1/8000s selon les boîtiers.

Fonctionnement interne d’un compact, bridge ou hybride

001.jpg

La différence fondamentale entre un reflex et un hybride, compact ou bridge est la présence ou non du miroir.

En supprimant le miroir, mais aussi le prisme, les fabricants ont pu réduire la taille des boîtiers compacts, bridges ou hybrides.

Avantages des appareils reflex

Le reflex offre un viseur large, lumineux et plus net que le viseur électronique d’un hybride. Mais l’écart se resserre de plus en plus à mesure que les viseurs électroniques progressent.

Les grandes marques de reflex proposent un parc d’objectifs important. Les fabricants d’hybrides travaillent dur pour combler leur retard dans ce domaine, mais les longues focales sont encore peu nombreuses. Il en est de même du nombre d’accessoires.

Les appareils reflex consomment beaucoup moins d’énergie. Les bons reflex utilisent des batteries autorisent plusieurs milliers de prises de vues. Les meilleurs batteries des hybrides permettent de prendre environ 750 photos.

 

Avantages des appareils hybrides

Les hybrides sont plus petits et plus légers. Bien que cela ne soit pas toujours le cas, c’est aussi vrai pour les objectifs.

Le viseur numérique des hybrides offrent également des avantages. Vos réglages sont immédiatement visibles dans le viseur et cela avant même d’avoir pris la photo. Il est possible de faire apparaître des informations dynamiquement sur l’image (zones sur ou sous-exposées). Il est possible de faire apparaître dans le viseur des repères pour la mise au point.

Les hybrides disposent d’un obturateur électronique, ce qui permet d’être totalement silencieux.

Les hybrides offrent une mise au point plus précise que celle des reflex. Le viseur électronique affiche l’image telle quelle sera après la prise de vue, ce qui permet de constater l’étendue de la profondeur de champ.

La technologie hybride réduit le nombre de pièces mécaniques en mouvement. Il en résulte un prix moindre (moins de pièces à acheter) et une durabilité accrue.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater les appareils photo reflex ne permettent pas de voir le résultat de vos réglages en temps réel (sauf à utiliser le live view). Le responsable ? Le miroir. Avec un reflex il est donc impossible de juger très efficacement de la profondeur de champ effective de votre image.

Mais le reflex a un gros avantage, il consomme 4 fois moins de batterie car le viseur n’utilise pas d’écran pour afficher l’image.

 

6 comments on “Comprendre le fonctionnement d’un appareil numérique

  1. Jean-Claude Morin

    Une vulgarisation de bon aloi, avec une suite que nous attendons avec impatience.
    Cet opus va aussi nous permettre de choisir son appareil photo en toutes connaissance de cause.
    Merci Jean-michel.

    J'aime

  2. superbe opus j’attends la suite avec impatience. revoir les bases ne fait pas de mal mais que du bien .a bientôt.

    J'aime

  3. Claire Ortiz

    Toujours bon de revoir les bases, on oublie certains détails … fort utiles pourtant. Je ne manquerai pas la suite. Merci Jean-Michel.

    J'aime

  4. Que celui qui n’a jamais besoin d’une p’tite révision me jette la 1ere pierre !
    Agrid

    J'aime

  5. Laurence

    Super cours simple et bien expliqué et qui différencie bien les hybrides des reflex..

    J'aime

  6. Merci à toutes et tous pour vos commentaires.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :