Photographie

Guide pratique de la pose longue : la prise de vue


La pratique de la photographie est généralement instinctive. Le photographe voit un sujet, cadre et déclenche. Au passage, quelques ajustements des réglages ont pu être observés, mais la création de la la photo demeure relativement spontanée.

La photographie en pose longue, de part sa nature, demandera beaucoup plus de temps. Parfois plusieurs essais seront nécessaires à l’obtention du résultat espéré. Ce dernier article du Guide de la pose longue ce veut être une synthèse des informations issues des posts précédents, synthèse à laquelle j’ajouterai les réglages de l’appareil.

Qu’est-ce que la photographie en pose longue ?

archi-en-pose-longue

Une description traditionnelle la classerait comme un style photographique dont la vocation serait de capturer délibérément l’effet du temps sur les éléments en mouvement afin de les représenter d’une manière différente de celle perçue par nos yeux.

 

Travaillez lentement

La nature même de la photographie en pose longue vous oblige à prendre votre temps. C’est en soi, une excellent pratique car elle permet de soigner la composition et le cadrage de votre image. Et, comme cette pratique est loin d’être spontanée, elle vous donne le temps de la réflexion quant au choix du sujet, à la lumière, à l’angle de prise de vue, à la composition et au cadrage, avant d’investir plusieurs minutes de votre temps pour capturer l’image.

Il convient de noter qu’il n’existe pas de vitesse d’obturation type en pose longue. Comme je l’ai déjà indiqué dans un article précédent, le temps de pose sera choisi en fonction du résultat souhaité et du filtre ND utilisé.

 

Quand le flou crée le mouvement !

manege

« Pourquoi devrais-je prendre une photo en utilisant une vitesse d’obturation lente? Cela ne va-t-il pas générer du flou? « 

Oui précisément ! L’utilisation de la pose longue va « flouter »  sélectivement tout objet en mouvement (l’eau d’une cascade, les vagues de la mer, les nuages, les étoiles dans un ciel nocturne, les véhicules en mouvement, les piétons marchant sur un trottoir, etc.).

Une photo en pose longue révèle le passage du temps et transmet le mouvement d’une manière que vos yeux sont tout simplement incapables de voir. Les longues expositions transforment les nuages ​​en murmures, l’eau en un nuage d’aspect soyeux et les gens en êtres fantomatiques venus d’un autre monde.

La photographie en pose longue permet de restituer le calme et le sens du mouvement dans une seule et même image. Le contraste entre ces éléments crée un sentiment  mystérieux et ajoute une atmosphère surréaliste à vos images. C’est précisément ce mélange espiègle du fluide et de l’alambic qui rend les images en pose longue belles, fortes et souvent addictives.

Quoi qu’il en soit, voici ce que vous devez savoir pour prendre une photo longue exposition.

Blocage de la lumière avec filtres à densité neutre (ND)

Pour capturer ces tonalités éthérées et ces mouvements soyeux dans vos images, vous devez utiliser une vitesse d’obturation lente. Le problème avec une telle  vitesse d’obturation , pendant la journée, est qu’elle laisse entrer beaucoup de lumière dans votre boîtier. Tant de lumière en fait, que cela va inévitablement surexposer votre image.

Pour corriger cela, vous devrez utiliser un filtre ND. C’est un filtre très sombre qui va considérablement ralentir l’entrée de la lumière dans votre objectif, et, par voie de conséquence, augmenter le temps de pose.

Utiliser un filtre ND

filtre ND.jpg

 

La durée exacte de votre exposition dépendra des conditions d’éclairage et de la densité du filtre ND  utilisé. Les filtres ND sont généralement mesurés par les diaphragmes qu’ils permettent de gagner. ils permettent généralement de gagner 3, 6, 10 ou 16 diaphs.

Nisi , Lee Filters et Formatt-Hitech font partie des marques populaires de filtres ND, bien que de nombreuses autres soient disponibles pour différents budgets. Les filtres ND se présentent soit sous un format circulaire (ceux-ci se vissant sur l’avant de votre objectif), soit dans un format rectangulaire, ce qui nécessite l’utilisation d’un porte-filtre supplémentaire pour les monter sur votre objectif.

En règle générale, plus votre filtre ND est opaque, plus votre exposition devra être longue pour obtenir une exposition équilibrée. Et plus votre exposition est longue, plus l’effet sera spectaculaire dans votre image finale.

Stabilisez votre appareil

Sachant que vous allez utiliser des vitesses d’obturation lentes, le moindre mouvement de l’appareil photo rendra votre image floue. Étant donné que votre photo demandera une exposition de plusieurs secondes à plusieurs minutes (si vous utilisez un filtre ND à 10 ou 16 diaphs), il est essentiel de s’assurer de la stabilité absolue de votre boîtier pendant la phase de pose. L’utilisation d’un trépied est donc obligatoire.

En plus de vos filtres ND et de votre trépied, voici une liste de vérification des équipements essentiels à la pose longue.

 

Contrôle des équipements essentiels

Avant de quitter votre domicile, il est bon de vérifier que vous n’oubliez rien. Voici donc une liste exhaustive du matériel à emporter pour pratiquer la pose longue dans de bonnes conditions.

  1. Vos filtres ND.
  2. Un trépied robuste et très stable.
  3. Un appareil photo disposant de la fonction « Bulb » – ce mode vous permet de prolonger l’exposition au delà de la limite normale des 30 secondes.
  4. Batteries complètement chargées – afin d’éviter d’avoir à remplacer sa batterie au beau milieu d’une exposition.
  5. Objectif – Les objectifs grand angle fonctionnent très bien avec les paysages terrestres,  et marins ainsi que la photographie d’architecture. Si vous débutez ,en photographie, tout objectif compatible avec vos filtres ND fonctionnera parfaitement.
  6. Une télécommande filaire disposant d’un bouton de verrouillage de l’exposition. Elle permettra de verrouiller l’obturateur sans avoir à toucher le boîtier de l’appareil photo.
  7. De quoi occulter le viseur – pendant les longues expositions, la lumière parvient à pénétrer dans votre appareil par le viseur… Vous pouvez empêcher cela en utilisant un cache de viseur ou encore un peu de ruban adhésif opaque.
  8. Un tissu très occultant – c’est sans aucun doute l’accessoire le plus « particulier » de cette liste, cependant, c’est à coup sur l’un des plus importants. Croyez-le ou non, la lumière ne pénètre pas simplement dans votre appareil photo via le viseur. D’autres possibilités d’accès existent comme par exemple le dispositif de fixation de l’objectif. Un simple chiffon noir en tissus occultant fera parfaitement l’affaire.
  9. Votre smartphone – Il vous aidera à calculer la durée d’exposition grâce à une application dédiée et servira de minuterie.
  10. Un nécessaire de nettoyage pour objectif  -Idéal pour retirer vos empreintes digitales de vos filtres ND lorsque vous êtes en déplacement…

Chaque élément de cette liste joue un rôle important dans la capture d’une photographie en pose longue. Voyons maintenant les préparatifs concernant les prises de vues.

Étape 1: Les préparatifs

Contrairement à une journée de photographie classique, la pose longue ne vous offre pas le luxe de pouvoir réaliser 1200 images en quelques heures. Après une séance de pose longue, ce ne sont que quelques images qui regagneront votre domicile, mais elles seront magnifiques !

Donc, avant de prendre votre matériel et de partir à la recherche de paysages époustouflants, cela vaut la peine de pousser les préparatifs.

Conditions météorologiques

Si vous prévoyez de photographier un paysage, un paysage urbain ou de pratiquer la photo d’architecture, consultez les prévisions météo locales pour voir à quoi ressemblera la couverture nuageuse. Une couverture nuageuse supérieure à 40% devrait vous offrir des conditions idéales pour capturer un ciel soyeux. Mais sachez qu’un ciel sans nuage peut également convenir à condition qu’un élément en mouvement apparaisse dans l’image.

plage-ND1000

Repérage des lieux

Utilisez Google Maps et Street View (pour la photo d’architecture) pour faire une «promenade virtuelle» autour de votre position. Cela vous aidera à vous familiariser avec la région et à trouver les endroits offrant un bon potentiel en pose longue. Vous devez savoir précisément où vous allez, comment vous y rendre, où vous allez stationner, quelle lumière du jour vous allez trouver.

Préparez votre équipement

Il n’y a rien de plus navrant que de passer du temps à repérer l’emplacement parfait et à configurer votre appareil photo pour vous rendre compte que vous avez laissé vos filtres ND chez vous ou que votre batterie est à 27%…

Shootez en RAW

Réglez votre appareil photo pour prendre des photos au format RAW. Les expositions longues ont tendance à avoir une dominante de couleur bleue ou magenta provoquée par les filtres ND. La prise de vue en RAW vous permet de corriger facilement la balance des blancs en post-traitement.

Installez sur votre smartphone un calculateur d’exposition

Passer votre temps à essayer de calculer le temps de pose avec un filtre ND à 16 diaphs peut ne pas vous sembler très amusant… En pose longue, le photographe doit passer l’essentiel de son temps à s’imprégner de son environnement, à profiter de la vue, à visualiser le résultat attendu et non à résoudre des algorithmes…

En installant un « Calculateur d’exposition » sur votre smartphone, vous gagnerez du temps et vous simplifierez le calcul du temps de pose. Voici deux applications populaires pour les utilisateurs d’IOS et Android.

Étape 2: Prenez le temps de « travailler la scène »

En arrivant sur place, vous serez sans doute pressé de prendre votre première photo. C’est une erreur ! Prendre quelques minutes pour explorer la scène produit souvent des résultats bien meilleurs.

Prenez votre appareil photo (sans le trépied) et recherchez le meilleur cadrage, travaillez votre photo. Prenez note de la météo, de la lumière, de la direction de l’eau, des nuages, des lumières ou de la circulation automobile. Quelles sont les caractéristiques de la scène? Que souhaitez-vous valoriser ? Quel angle permet de répondre à mes choix ? Qu’allez-vous inclure dans votre cadre ?

Étape 3: composez une belle image

Une fois que vous avez choisi l’angle parfait, il est temps d’installer votre trépied et d’y fixer votre appareil photo (sans le filtre ND) pour composer et cadrer votre image. Assurez-vous que votre trépied est bien verrouillé et que votre appareil photo est bien fixé. C’est aussi le bon moment pour connecter votre télécommande filaire.

 

Étape 4: Ouverture, ISO et mise au point

Mettez votre appareil photo en mode Priorité à l’ouverture et réglez votre ouverture entre f/8 et f/11. En règle générale, cette plage d’ouvertures permet de bénéficier des meilleures performances de votre objectif et vous offre une profondeur de champ importante pour garantir une image totalement nette.

Comme je l’ai mentionné, le bruit et le bougé de l’appareil photo peuvent être problématiques dans le cas d’une photographie en pose longue. Par conséquent, réglez votre ISO sur 100 pour minimiser la quantité de bruit et désactivez la stabilisation d’image sur votre objectif pour éviter la production de flou. Rappelez-vous ceci le stabilisateur ne doit servir qu’à main levée, sur un trépied, il produit du flou.

Faites la mise au point de manière à obtenir une image nette sur tous les plans. Lorsque vous êtes satisfait de votre mise au point, passez votre objectif en mise au point manuelle. Cela évitera la modification de la mise au point que vous venez de réaliser.

Étape 5: La photo de test

Utilisez le cache du viseur ou un morceau de ruban adhésif pour couvrir votre  viseur. Cela empêchera la lumière de pénétrer dans votre appareil photo. Prenez maintenant une première photo de test (sans filtre ND), afin d’obtenir la vitesse d’obturation calculée par votre boîtier. Cela pourrait vous donner ceci : ISO 100 – Ouverture f/8 – 1/60s.

Étape 6: Le mode Bulb

Basculez du réglage priorité à l’ouverture au mode Bulb. Reporter sur votre boîtier les réglages de la photo de test, à savoir 100 ISO et f/8.

Le mode Bulb vous permet de prolonger l’exposition tant que vous maintenez le déclencheur de votre appareil photo enfoncé. Cependant, cela va entrainer du flou de bougé. C’est pour cette raison que la télécommande filaire sera utilisée.

Étape 7: Calculez le temps de pose

Entrez la vitesse d’obturation de votre photo test dans l’application du calculateur d’exposition, installée sur votre smartphone à l’étape 1.

19-Long_Exposure_Photography_101-How_to_create_the_shot.jpg

Vous devrez ensuite préciser la densité du filtre ND utilisé. Par exemple, 10 stops pour un filtre ND1000, 6 stops pour un ND 64. Je vous rappelle qu’un stop correspond à un diaphragme.

L’application calcule ensuite le temps de pose. Il convient de noter ici que ce temps est approximatif. Il ne tient pas compte des changements de conditions météorologiques pendant l’exposition ou de la qualité de vos filtres ND. Ce sera donc à vous d’ajuster l’exposition lors de la photo suivante en fonction des résultats obtenus.

Les meilleurs calculateurs déclencheront un compte à rebours (bouton Start Timer) ci-dessus, ce qui vous évitera de fixer maladivement votre montre pendant l’exposition ou encore d’utiliser la minuterie de votre smartphone.

 

Étape 8: Montage du filtre ND

Montez votre filtre ND sur votre appareil photo. Veillez à ne pas dérégler la mise au point ou le facteur de zoom pendant ce processus.

 

Étape 9: Verrouillage du miroir

Si vous utilisez un reflex numérique, activez Live View ou la fonction de verrouillage du miroir. Ces caractéristiques bloquent le miroir de votre appareil photo en position haute, ce qui réduit les vibrations internes de l’appareil photo lorsque vous déclenchez.

 

Étape 10: Couvrir votre appareil photo

Couvrez soigneusement votre appareil photo avec un chiffon foncé ou un chapeau, en faisant attention de ne pas toucher au zoom ou à la bague de mise au point. Cela permettra d’éviter l’entrée de lumière parasite dans votre boitier.

Capture d’écran 2018-08-25 à 09.24.52.png

Étape 11: Déclenchement de l’obturateur

Il est maintenant temps de créer votre chef-d’œuvre éthéré. Le but ici est de déclencher simultanément la minuterie de votre smartphone d’une main (cela gardera une trace de votre temps d’exposition) et de l’autre main, de verrouiller le câble du déclencheur pour ouvrir l’obturateur de votre appareil photo. Si vous êtes comme moi et que la simple pensée de faire deux choses à la fois vous dérange, vous pouvez simplement les déclencher une à la fois.

Il ne vous reste plus qu’à patienter avant d’obtenir la première image. Elle ne sera certainement pas exceptionnelle car le temps de pose calculé ne prend pas en compte les changements de luminosité pendant la pose. Il est parfois nécessaire d’allonger le temps de pose de 20% à 25%. Seuls des essais vous permettront d’obtenir l’image souhaitée.

Sachez aussi qu’en pose longue le post-traitement est très important. Ajuster la balance des blancs et l’exposition permettront de magnifier votre photo. Pour l’exemple, voici une photo que j’ai prise en 2016, le matin tôt, alors qu’un orage arrivait.

pose-longue-1.jpg

La photo ci-dessus n’a subi aucun post-traitement. On remarque que la photo tire sur le bleu à cause de l’utilisation d’un filtre ND pas très neutre…

pose-longue-2.jpg

La photo à maintenant été post-traitée. La couleur dominante a disparue tandis que les couleurs du lever du jour sont restituées.

 

En résumé :

Ce petit guide de la pose longue se termine. J’espère qu’il vous permettra de réaliser de magnifiques images. N’hésitez pas à me faire parvenir les plus belles, elles seront publiées sur ce blog.

Avant cela, voici un petit rappel synthétique de la technique :

  1. Recherchez un endroit offrant du potentiel, consultez la météo, préparez votre équipement et installez un calculateur d’exposition sur votre smartphone.
  2. Travailler la scène pour trouver le meilleur angle de prise de vue et le meilleur cadrage (très important).
  3. Installez votre trépied et  votre appareil photo. Composez votre photo sans filtre ND.
  4. Basculez votre appareil photo en mode priorité ouverture. Réglez votre ouverture entre f/8  et f/11, la sensibilité au minimum (100 ou 200 ISO). Faites la mise au point afin que tout soit net sur votre image et passez en mise au point manuelle.
  5. Occultez votre viseur et faites une photo de test.
  6. Basculez votre appareil photo en mode Bulb, reportez l’ouverture et la sensibilité de la photo de test.
  7. Utilisez le calculateur d’exposition pour obtenir le temps de pose.
  8. Régler la minuterie sur votre smartphone, si l’application ne fait pas de compte à rebours.
  9. Installez votre filtre ND.
  10. Activez la vue en direct (Live View) ou la fonction de verrouillage du miroir de votre appareil photo.
  11. Couvrez l’appareil photo avec un tissu ou un chapeau sombre.
  12. déclenchez la pose longue et la minuterie de votre smartphone.

Bonnes photos.

Jean-Michel

4 comments on “Guide pratique de la pose longue : la prise de vue

  1. Jean-Claude Morin

    Difficile de faire plus clair.
    Il ne nous reste plus qu’à nous entrainer sérieusement.
    Encore merci JMN.

    Aimé par 1 personne

  2. Un grand merci! J’hesitais à m équiper pour la pose longue… manque de temps et peut être de motivation également. Aussi aujourd’hui je vais me poser un peu et investire dans un systeme filtre-porte filtre… en tout cas très belle semaine de découverte et cette photo « lunaire de Khalil…. magnifique. Encore merci!

    Aimé par 1 personne

  3. BENAMARA KHELIL

    Bonjour et merci pour ton article qui nous rappelle les conseils sur la technique de la pose longue. Je ne connaissais pas l’astuce du chiffon ou du chapeau pour protéger le boîtier. Merci aussi à Hervé qui m’a cité dans son commentaire. Bonne journée

    J'aime

  4. Explications avec astuces … Au top, merci !

    Si vous ne détenez pas de smartphone (je sais les dinosaures ont disparu depuis longtemps, mais pas tous … ), et si vous n’êtes pas un surdoué du calcul mental (sur le terrain, au froid c’est tout de suite très différent … ), vous pouvez accrocher à votre trépied une table de conversion correspondant au filtre ND utilisé.

    Au moins vous n’oublierez pas …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :