Photographie

Utilisation des filtres ND pour la photo de paysage à l’heure bleue


Les filtres de densité neutre (filtres ND) sont des outils indispensables pour la photographie de paysage à l’heure bleue. Cependant, même sans filtre ND, vous pouvez exposer votre image pendant quelques secondes (en utilisant une petite ouverture telle que f/13) lorsque la lumière baisse en fin de crépuscule.

Mais ces filtres opaques vous permettent d’augmenter la durée d’exposition jusqu’à plusieurs minutes (pas seulement quelques secondes), créant ainsi  de superbes effets tels que des traînées lumineuses, une eau douce et soyeuse, des nuages ​​qui s’étirent…, en ralentissant la vitesse d’obturation d’un certain nombre de stops.

Qu’est-ce qu’un Stop ?

Un Stop en photographie est constitué par l’écart entre deux valeurs d’exposition. Ce qui revient à multiplier ou à diviser par deux la quantité de lumière arrivant sur le capteur. L’exposition est elle-même définie par trois réglages :

  • le temps de pose (lié à la vitesse d’exposition),
  • l’ouverture (liée au diaphragme),
  • la sensibilité (liée aux valeurs ISO).

Quand vous faites varier un de ces réglages d’un cran, en valeur pleine (par exemple 1/250ème à 1/500ème ou f/8 à f/5.6 ou encore ISO 400 à ISO 800), vous doublez ou vous divisez par deux la quantité de lumière qui arrive sur le capteur. Et vous produisez un écart d’un Stop en matière d’exposition.

plouzane-bretagne.jpg
Plouzane (Bretagne)

Comment les filtres ND augmentent la durée d’exposition

Les filtres ND ont différentes forces, parmi lesquelles les plus populaires sont les 3, 6 et 10 stops. Plus le nombre est élevé, plus le filtre est foncé (c’est-à-dire, moins il laisse passer de lumière) et plus l’exposition est longue.

Par exemple, une vitesse d’obturation de base d’une seconde (quand aucun filtre n’est présent) peut être prolongée jusqu’à 1024 secondes (plus de 17 minutes) avec un filtre ND à 10 stops, car chaque « stop » double le temps d’exposition :

1 seconde > 2 secondes = [1 stop] > 4 secondes = [2 stops] > 8 secondes = [3 stops] > 16 secondes = [4stops] > 32 secondes = [5 stops] > 64 secondes = [6 stops] > 128 secondes = [7 stops ] > 256 secondes = [8 stops] > 512 secondes = [9 stops] > 1024 secondes = [10 stops].

Il est aisé de calculer le temps de pose après application d’un filtre ND lorsque la vitesse d’obturation de base est un nombre simple, comme une seconde. Mais c’est beaucoup moins facile lorsque la vitesse de base (sans le filtre ND) est de 1/15 de seconde ou de 1/30 de seconde. C’est là que l’application  Long Exposure Calculator (pour iOS) est utile et vous simplifie la vie, car elle calcule automatiquement la vitesse d’obturation requise pour un filtre ND donné. Voici une appli équivalente pour (Android).

Capture d’écran 2018-10-22 à 17.51.11.png

 

La densité des filtres ND

Voici un tableau qui vous présente en colonne 1 le nom du filtre ND et vous fournit en colonne 3 la puissance du filtre (nombre de stops). Les colonnes 2 et 4 sont des données techniques inutiles pour la compréhension de ce cours.

tableau-de-conversion-des-densités-de-filtres-ND.png

 

Utilisation de différents filtres ND en fonction de l’effet souhaité

Filtre ND 8 à 3 stops :

Je n’utilise pas de filtre ND8 à 3 stops lors de la prise de paysages urbains au bord de l’eau, car le filtre n’est pas assez puissant pour créer un effet d’eau soyeuse. Par conséquent, mon utilisation du filtre ND8 à 3 stops est limitée aux scènes ne contenant pas d’eau, comme la photo ci-dessous avec les traînées lumineuses de voitures en mouvement, qui ne nécessitent pas une vitesse d’obturation très longue.

autoroute.jpg

Ce filtre ND8 à 3 stops autorise des expositions moins longues qu’un ND64 à 6 stops ou un filtre ND1000 à 10 stops. Il vous permet de prendre de nombreuses photos pendant l’heure bleue. Vous serez donc plus limité en nombre de photos avec les filtres plus puissants en raison d’un temps d’exposition beaucoup plus long.

 

Filtre ND64 à 6 stops :

J’utilise presque exclusivement un filtre ND64 à 6 stops pour photographier les paysages  au bord de l’eau. Il permet la réalisation d’effets d’eau soyeuse et douce. 3 stops ne sont pas suffisants tandis que 10 stops entrainent une exposition beaucoup trop longue.  Par exemple, une vitesse d’obturation de base de 2 secondes (sans filtre ND) est prolongée à 15 secondes avec un filtre ND8 à 3 stops, à 128 secondes avec un filtre ND64 à 6 stops et à 34 minutes et 8 secondes avec un filtre ND1000 à 10 stops.

heure-bleue-bretagne.jpg

heure-bleue.jpg

Mon objectif est généralement de photographier avec une vitesse d’obturation de base de 2 à 3 secondes et avec un filtre ND64 à 6 stops, ce qui prolonge l’exposition de 128 à 192 secondes. Pour créer un effet d’eau douce et soyeuse, une exposition de 2 à 3 minutes est suffisante.

Si vous envisagez d’acheter un seul filtre pour la photographie de paysages à l’heure bleue, je vous recommande le filtre ND64. J’ai probablement photographié 90% de mes paysages à l’heure bleue en utilisant ce filtre.

Voici le filtre ND que j’utilise personnellement :

Capture d’écran 2018-10-22 à 18.30.29.png

 

Filtre ND1000 à 10 stops :

Un filtre ND1000 à 10 stops est un  filtre spécial qui permet une exposition extrêmement longue (plus longue que nécessaire dans la plupart des cas). Pour l’heure bleue, il est trop puissant. Personnellement, je ne l’utilise qu’en plein après-midi et en plein soleil. Il est très utile pour faire de la pose longue en plein jour, mais il est bien trop puissant pour être utilisé en soirée. Il faudra environ 8 minutes d’exposition à l’heure bleue, durée qui sera doublée si vous avez activé l’option « réduction du bruit longue exposition »… Soit un quart d’heure pour faire une photo !

Attention au filtre ND1000, car avec les expositions supérieures à 6 minutes, le bruit numérique commence à s’inviter à la fête…

 

Conclusion

J’espère que cet article vous aidera à prendre des photos de paysages à l’heure bleue.

Si vous avez des questions ou des conseils à partager, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous.

Jean-Michel

4 comments on “Utilisation des filtres ND pour la photo de paysage à l’heure bleue

  1. Merci pour toutes vos recommandations.

    J'aime

  2. Bonjour,
    merci pour les infos. Questions: comment entretenir les filtres.
    Merci

    J'aime

    • Bonjour Eric,
      Un filtre ND s’entretient de la même manière qu’un filtre normal. Un petit coup de soufflette pour éliminer les résidus durs puis passage d’un chiffon en microfibre et le tout est joué.
      Cordialement
      Jean-Michel

      J'aime

  3. Merci pour la réponse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :