Vidéo : comment régler son appareil pour obtenir un look cinéma


C’est décidé, vous vous lancez dans le monde merveilleux de la vidéo ? Dans cet article, je vais vous fournir les principaux réglages permettant d’obtenir un résultat professionnel et cinématographique. C’est par ici, suivez- moi !

 

Les différents réglages à adopter

Utilisation du mode manuel :

Vous allez commencer par régler votre appareil photo en mode « manuel ». Je sais, cela peut faire peur aux débutants, mais rassurez-vous, c’est très simple à utiliser. Le mode « manuel » permet de figer et donc de maîtriser vos réglages.

Réglage du FrameRate

Désolé d’utiliser des termes techniques, mais en vidéo ils sont très courants c’est pourquoi il n’est pas inutile de les connaître. Le FrameRate désigne tout simplement le nombre d’images enregistrées par seconde.

FrameRate = nombre d'images par seconde.

En règle générale, un smartphone ou un appareil photo numérique est réglé sur un FrameRate de 30 images par seconde. On dit aussi 30 fps (pour frames per second). Les 30 images par seconde correspondent à la vitesse de diffusion du standard NTSC, utilisé pour les vidéos outre-atlantique et au Japon. Malheureusement cette vitesse n’est pas universelle. Les salles de cinéma utilisent le 24 images par seconde (24 ips), tandis que la télévision européenne diffuse au standard PAL à 25 images par seconde.

Standard NTSC = outre-atlantique et Japon = 30 images par seconde. 
Standard Pal = Europe = 25 images par seconde.

À l’oeil nu, on ne perçoit aucune différence entre ces différents standards. En effet, à partir de 20 images par seconde les images paraissent nettes et fluides.

Si vous filmez la même scène en « multicam« , c’est à dire à l’aide de plusieurs caméras (le terme caméra est ici entendu au sens large et peut vouloir dire smartphone ou  caméscope ou APN ou  caméra sportive…) , vous avez intérêt à utiliser le même FrameRate sur chaque appareil, sans quoi vous aurez les pires difficultés à monter votre film.

En Europe, il est conseillé de travailler à 25 images par seconde, alors réglez définitivement votre boîtier sur ce chiffre.

Nota: votre appareil photo peut vous proposer du 100 fps, soit 100 images par seconde de vidéo. Cela permet, lorsque le film sera lu à 25 images par seconde d’obtenir un ralenti x 4.

Réglage de la vitesse d’obturation (le shutter speed)

(c) CINEASTUCES

En vidéo, il est une règle qui indique que la vitesse d’obturation doit être égale au double du FrameRate (nombre d’images par seconde). Donc, comme vous allez filmer à 25 images par seconde, il convient de régler la vitesse d’obturation sur 1/50 s.

Si vous souhaitez filmer une séquence à 100 images par seconde afin de proposer un passage au ralenti, il conviendra de régler la vitesse à 1/200 s. Certain boîtier permutent automatiquement sur cette vitesse, c’est le cas des Sony A7III et A7RIII.

Shutter speed = vitesse d'obturation.

Règlage de l’ouverture

L’effet « cinéma » s’obtient grâce à une profondeur de champ réduite. C’est pourquoi je vous conseille d’utiliser une ouverture comprise entre f/1.4 et f/2.8. Ne fermez pas plus.

Si votre optique n’ouvre qu’à f/2.8 (ce qui est déjà bien, mais ne donnera pas le même bokeh qu’à f/1.4 – f/1.8 ou f/2), rapprochez vous du sujet que vous filmez, cela permettra d’optimiser le flou d’arrière plan.

Le problème avec les grandes ouvertures en plein soleil, est que l’image est systématiquement « cramée ». C’est pourquoi nous allons utiliser un filtre ND variable. Ce filtre est ABSOLUMENT nécessaire en vidéo, sans lui pas de vidéo de qualité en extérieur.

En ce qui me concerne, j’utilise des filtres COKIN ND variable de la ligne « PURE HARMONIE ».

L’utilisation du filtre est très simple :  alors que vous vous apprêtez à filmer une nouvelle scène, en extérieur et au soleil, vissez le filtre sur votre objectif. Tournez ensuite la bague du filtre jusqu’à faire disparaître les zones surexposées. Si, malgré le filtre, toutes les zones « surex » ne disparaissent pas, alors il conviendra de fermer d’un diaphragme et de corriger, une nouvelle fois, l’exposition avec le filtre.

Réglage de la sensibilité ISO

Plus basse sera  la sensibilité ISO et meilleure sera la qualité de votre film. C’est pourquoi, je vous recommande d’utiliser la sensibilité la plus faible possible.

Réglage de la balance des blancs

Ne réglez jamais la balance des blancs sur « automatique » si vous recherchez une certaine cohérence entre les différents plans. Si le temps est ensoleillé, réglez la balance des blancs sur « ensoleillé« , si le temps est nuageux, choisissez de régler la balance des blancs sur « nuageux« . En figeant ainsi la balance des blancs sur un réglage précis, vous allez donner de la cohérence à votre film.

Réglage du profil d’image

Les meilleurs appareils photo numériques (pour la vidéo), proposent de régler le profil d’image. L’idée est de filmer une image dont la saturation, le contraste et la netteté ont été très réduits. Cela permet de bénéficier, au moment du post-traitement, d’une plage dynamique* étendue. Les trois réglages, saturation, contraste et netteté seront donc restitués en post-production.

Plage dynamique = écart entre les basses et les hautes lumières.

Sur les appareils Sony les réglages possibles sont les suivants :

MENU → (Réglages de prise de vue) → [Profil d’image] → réglage souhaité.

  • PP1: Exemple de réglage avec le gamma [Movie]
  • PP2: Exemple de réglage avec le gamma [Still]
  • PP3: Exemple de réglage de la tonalité des couleurs naturelles avec le gamma [ITU709]
  • PP4: Exemple de réglage de tonalités de couleurs reproduisant celles de la norme ITU709
  • PP5: Exemple de réglage avec le gamma [Cine1]
  • PP6: Exemple de réglage avec le gamma [Cine2]
  • PP7: Exemple de réglage avec le gamma [S-Log2]
  • PP8: Exemple de réglage avec le gamma [S-Log3] et le [S-Gamut3.Cine] en mode [Mode couleur].
  • PP9: Exemple de réglage avec le gamma [S-Log3] et le [S-Gamut3] en mode [Mode couleur].

Au départ, vous ne choisirez peut être pas de profil d’image, car cela complique le traitement de votre film et vous oblige à régler la colorimétrie manuellement. Mais, lorsque vous maîtriserez les autres paramètres, vous vous intéresserez aux profils d’image, tant ils sont utiles et précieux. De nombreux tutoriels existent sur le sujet sur Youtube, mais j’y reviendrai peut être dans un article dédié.

Voilà, ce post vous fournit l’essentiel de ce que vous devez savoir pour régler votre appareil photo aux fins de production de contenu vidéo. Le prochain article sur la vidéo, sera consacré à la prise de son et à la stabilisation des plans.

Très belle journée

Jean-Michel

3 réflexions sur “Vidéo : comment régler son appareil pour obtenir un look cinéma

  1. Foucher Martine

    Alors là ! Super explication , je suis loin d’avoir tout assimilé , mais pour le moment , je vais être raisonnable et me  » perfectionner » sur les prises de vues photos . Mais c’était très intéressant , surtout à mon réveil . Bonne journée 😀

    J'aime

  2. christophe hermand

    Je reste admiratif. Bravo pour ta soif de connaissances, bravo pour ton sens du partage, bravo pour la qualité et la diversité de tes « enseignements » … Bon j’arrête là sinon je vais vraiment passer pour un gros F…… !!!

    J'aime

  3. Anne Marie Deruggiero

    Supers explications !!!
    Je mets de suite les réglages en place dans mon Lumix car ce matin j ai la possibilité de filmer un chouette sujet animalier !!!
    J ai hâte de voir.
    Merci , merci
    Bzz
    AM

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s