Du nouveau chez Sony !


Non, Sony n’a pas oublié le format APS-C. En dévoilant les Alpha 6600 et 6100, Sony montre tout l’intérêt qu’il porte au format APS-C. C’est une quadruple annonce que vient de faire le fabricant japonais :

  • deux boîtiers ; l’Alpha 6100 destiné à remplacer l’Alpha 6000, modèle d’entrée de gamme et l’Alpha 6600 successeur du modèle haut de gamme Alpha 6500.
  • deux optiques ; un 16-55 f/2.8 constant (équivalent 24-70 mm f/2.8 en plein format) et un 70-350 mm f/4.5-6.3 OSS (équivalent à un 105-525 mm en plein format).

L’Alpha 6600 : le nouveau vaisseau amiral en APS-C

Sony montre, une fois de plus, que la recette d’un futur hit est simple à concevoir. Prenez un bon boîtier (l’Alpha 6500) et améliorez tous les points signalés par les utilisateurs comme perfectibles (une quarantaine environ). Vous obtenez un nouvel appareil ayant conservé l’âme de son prédécesseur tout en modernisant ses fonctionnalités et son ergonomie. Mais pour réussir cette recette, il faut un chef cuisinier qui maîtrise la technique, et, dans certains domaines, comme l’autofocus, Sony possède beaucoup d’avance sur ses concurrents…

L’ADN de l’Alpha 6500 mais une autonomie boostée

De son aïeul, le Sony alpha 6600 a conservé le capteur de 24 millions de pixels, stabilisé sur 5 axes. Le premier changement important vient de la batterie. Exit la FW50 qui équipait tous les A6XXX et la série des RX10, la nouvelle venue n’est autre que la batterie Z qui équipe les modèles plein format de la 3ème et 4ème génération. Adieu les 350 clichés de l’Alpha 6500, c’est une autonomie de 810 vues que vous propose l’Alpha 6600 (Norme CIPA), et vous allez voir qu’un bonheur n’arrive jamais seul !

Pour loger une batterie plus grosse et plus encombrante dans un boîtier à la taille réduite, il faut pratiquer certains aménagements. Le boîtier de l’Alpha 6600 a donc très légèrement pris de l’embonpoint, tandis que la poignée grip est plus proéminente. Outre l’autonomie plus que doublée, la prise en main est également la grande bénéficiaire de ces modifications. Au passage, Sony en a profité pour ajouter quelques joints afin de parfaire l’étanchéité de son boîtier. Qui s’en plaindra ?

En garder pour les futures versions

Partant du principe qu’un boîtier parfait n’existe pas, prenons quelques instants pour signaler quelques petits points qui fâchent (il faut bien que le constructeur se réserve des pistes d’améliorations pour la version suivante). Il faudra patienter pour voir arriver une prise USB-3C, l’Alpha 6600 se contentant (pas nous) d’une prise Micro USB. La carte mémoire se trouve toujours dans le logement de la batterie, ce qui entraine des difficultés au moment de son extraction et rend l’appareil moins ergonomique lorsqu’il est fixé sur un trépied. OUPS ! Mais où est passé le petit flash d’appoint ? Disparu, sans doute pour permettre l’intégration de la nouvelle batterie, ce que l’on peut comprendre.

Une électronique revue entièrement

Si le capteur n’a pas changé, l’électronique du boîtier a été revue de fond en comble. Sony indique une amélioration de la qualité d’image en JPEG, obtenue grâce à un nouveau moteur de rendu permettant d’obtenir des tons chair plus réalistes. L’Alpha 6600 sera donc plus à l’aise en mode portrait que son aïeul le vénérable Alpha 6500.

Du côté de la rafale, l’appareil reste à 11 images par seconde et 425 colimateurs AF. Mais on notera que l’autofocus est présent sur l’ensemble des images pour les sujets en mouvement, les yeux des humains et même ceux des animaux. Cet autofocus ultra performant est lié à l’adoption du processeur Bionz X venant de l’Alpha 9.

Avec l’Alpha 6600, il n’est plus besoin d’appuyer sur un bouton pour activer la détection et le suivi de l’oeil, cette fonction s’active automatiquement lors de l’appui sur le déclencheur (que du bonheur). Mais attention, SONY a fait encore plus fort et là, c’est ÉNORME : la détection et le suivi de l’oeil fonctionnent aussi en vidéo. Les youtubeurs vont sauter en l’air; plus besoin d’un assistant, vous marchez, vous parlez, vous vous filmez pendant que le stabilisateur fait son job et que l’autofocus conserve en permanence la netteté sur votre oeil. Du grand art !

La vidéo n’a pas été oubliée, loin de là !

Avec la conservation de la détection et du suivi de l’oeil en vidéo, SONY offre à son Alpha 6600 la possibilité d’entrer dans de très nombreux sacs de photographes (Youtubeurs, photographes de mariage, etc.). Ajoutez à cela une prise micro, une prise casque, la possibilité de filmer sur une durée illimitée (exit la barrière des 29 minutes et 59 secondes), le HLG, S-LOG, S-Gamut (excusez la présence de ces termes barbares, mais les vidéastes savent que quoi je parle), un suréchantillonnage en 6K pour des vidéos plus détaillées, et vous obtenez une « machine à filmer » propre à satisfaire de nombreuses exigences.

L’Alpha 6100 : le petit frère que l’on aime déjà

L’Alpha 6000 est un hit chez SONY, c’est le boîtier APS-C le plus vendu en Europe. Un appareil familial, simple, performant et accessible, mais qui commençait à se faire vieux. 5 ans, c’est beaucoup pour un boîtier, même s’il est bon… Mais remplacer un hit n’est jamais facile car la fiche technique du nouveau venu se doit d’offrir des nouveautés tout en conservant le même pouvoir d’attractivité.

La définition de l’image reste à 24 millions de pixels, c’est du côté du moteur que les choses changent… L’électronique a été totalement revue, le processeur est issu de l’Alpha 9, rien que cela ! Le capteur est celui de l’Alpha 6400 (425 collimateurs de phase et tout autant de contraste contre 179 et 25 pour l’Alpha 6000). La sensibilité monte maintenant à 51 200 ISO contre 25 600 pour l’Alpha 6000. La vidéo 4K fait son entrée comme l’autofocus sur l’oeil des humains et des animaux. Ajoutez à cela, une prise micro et un écran tactile et vous avec un modèle d’entrée de gamme de la famille APS-C de chez SONY qui va faire des envieux dans les autres marques.

Deux nouvelles optiques annoncées

SONY annonce deux nouvelles optiques pour compléter sa gamme APS-C. La première est très « pro »; il s’agit du 16-55 mm f/2.8 G. Une plage focale équivalente à un 24-70 mm avec un boîtier plein format. Voila un nouveau zoom qui va combler les adeptes du reportage. Cette optique emprunte d’ailleurs plusieurs technologies issues des optiques « G MASTER ». Il s’agit, pour l’exemple, du moteur de mise au point magnétique, associé à un second moteur mécanique celui là.

La seconde optique annoncée par SONY est un 70-350 mm f/4.5-6.3 OSS. L’équivalent d’un 105-525 mm en plein format. Voila qui devrait ravir les adeptes de la photo sportive et de nature. Son utilisation sera réservée aux conditions de lumière favorables en raison d’une ouverture assez modeste. Sur la balance, l’optique affiche un poids de 625 grammes pour une taille de 14 cm, repliée. Une optique qui suivra son propriétaire partout et lui offrira de nombreuses possibilités photographiques.

L’accessibilité offerte par le format APS-C

La gamme APS-C offre à SONY la possibilité de proposer des boîtiers et des optiques bien moins onéreux que ceux de la famille « plein format ».

L’Alpha 6600 sera lancé à 1600 euros, boîtier nu et à 2000 euros en pack avec l’excellent 18-135 mm.

L’Alpha 6100 sera proposé à 900 euros, boîtier nu. Je vous déconseille vivement l’achat des deux packs qui seront proposés ; le premier avec le 16-50 mm et le second avec le 55-210, ces deux optiques étant de très mauvaise qualité.

Le SONY E 16-55 mm f/2.8 G sera vendu à 1300 euros, prix de lancement, tandis que le 70-350 mm vous demandera de sortir 900 euros pour rejoindre votre sac.

Tous les matériels dont je viens de parler seront disponibles courant octobre 2019.

Je vous souhaite une très belle journée

Jean-Michel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s