Les secrets de la photo de paysage


Le photographe de paysage est avant tout un amoureux de la nature. Il recueille, ici ou là, des images au rythme de ses propres émotions. Mais comment restituer l’ambiance de cette épaisse brume qui propose aux yeux du photographe un paysage minimaliste, comme si elle n’en voulait conserver que l’essentiel ? Comment restituer ces magnifiques dégradés de couleurs dont le paysage se pare certains jours au soleil couchant ? Les belles photos ont en commun le fait qu’elles naissent toujours d’une émotion ; don de la nature au photographe. La qualité de ce dernier est de savoir capter et restituer cette émotion.

Dans cet article, je vais partager avec vous plusieurs secrets permettant d’obtenir de superbes photos de paysages. Vous disposerez ainsi de la possibilité de capturer des photos incroyables, quel que soit votre niveau de compétence actuel.

1. Le choix du lieu de prise de vue :

Il est totalement inutile de traverser la moitié de la planète pour photographier des paysages magnifiques. Certains photographes pensent, à tort, qu’il faut se rendre dans les grands parcs américains ou en Islande pour ramener des images qui bouleverseront leur famille et leurs amis. Ils ramèneront sans doute de belles photos, mais les lieux étant déjà très connus, la dimension émotionnelle en sera gravement affectée.

Pour avoir beaucoup voyagé, je peux vous dire que la France est sans aucun doute l’un des plus beaux pays du monde. Bien sûr, le Taj Mahal est beau, mais le mont Saint Michel n’est pas mal non plus !

Regardez ce paysage de montagne très commun. Les ombres et la lumière lui apportent relief et profondeur.

2. L’heure de prise de vue :

Il n’y a pas de photo incroyable sans lumière incroyable. La meilleure lumière on la trouve lorsque le soleil est bas à l’horizon (heure dorée), à l’aube ou au crépuscule. Cette lumière douce et chaleureuse donnera un sérieux coup de pouce à vos photographies, croyez-moi.

Le lever et le coucher du soleil promettent des couleurs merveilleuses.

3. Investissez dans des filtres pour des expositions parfaites :

Le matin et le soir les contrastes entre les hautes et les basses lumières sont très importants. C’est ce que l’on appelle en photographie la dynamique. Les capteurs de grande taille ont plus de dynamique que les petits capteurs, c’est pourquoi les boîtiers 24×36 ou les moyens formats sont avantagés. Mais rassurez-vous, tout le monde peut résoudre le problème de manque de dynamique. Comment ? En utilisant l’une des solutions suivante :

  • placer un filtre polarisant devant l’objectif : fonctionne très bien sur le neige, la mer, les lacs et étangs.
  • utiliser un filtre dégradé gris. Ce genre de filtre permet d’assombrir la partie la plus lumineuse de l’image. Ainsi les zones très lumineuses seront préservées tandis que les zones à l’ombre seront automatiquement ré-éclairées.
  • vous n’avez pas de filtre ou vous les avez oubliés à la maison ? Utilisez le bracketing d’exposition. Placez votre appareil photo sur un trépied et réalisez trois photos ( une avec une exposition normale, une seconde en réglant le correcteur d’exposition à -2 et une troisième en réglant l’exposition à +2). Une fois à la maison, si vous utilisez Lightroom sélectionnez : Photo > Fusion de photos > HDR. Le logiciel fusionnera vos trois images afin de produire une photo parfaitement exposée. Notez que la fusion HDR peut être effectuée avec presque tous les logiciels de traitement d’images.

4. Investissez dans un bon trépied :

C’est l’erreur la plus courante commise par les débutants en photographie. Ils investissent beaucoup d’argent dans leur boîtier et objectifs mais délaissent complètement les deux accessoires les plus utiles. Je veux parler du sac photo dont le rôle est de protéger le précieux équipement Veillez à ce qu’il soit de très bonne qualité car c’est lui qui veillera sur votre matériel. Je veux aussi et surtout parler du trépied, sans lequel certaines photos sont impossibles à réaliser. Là aussi, il faudra investir plus de 80 euros… Posséder un bon trépied bien stable vous permettra de produire des photos de bien meilleure qualité, croyez-moi !

Pensez-vous que j’aurais réussi cette image sans l’aide d’un trépied ?

Des photos étonnantes peuvent facilement être gâchées par un trépied bas de gamme qui manque de stabilité. En général un bon trépied peut durer toute une vie s’il est de qualité. Pensez que sans lui pas de longue exposition, pas de panorama comprenant une dizaine d’images, pas de bracketing, etc.

5. Soignez la composition de votre image :

Je dis souvent à mes stagiaires qu’il n’existe pas de belles photos de paysages sans premier plan. Les meilleures images disposent d’un premier plan, d’un plan médian et d’un arrière plan. Regardez les deux images ci-dessous. La première ne dispose pas de premier plan, elle manque cruellement de profondeur. La deuxième offre un premier plan très proche qui donne de la profondeur à l’image et guide le regard du spectateur à l’intérieur de l’image.

Pas de premier plan : ce paysage méritait mieux.
Avec un premier plan le regard entre naturellement dans l’image, puis s’attarde sur le plan médian avant de s’intéresser à l’arrière plan. C’est beaucoup mieux !

6. Soignez la profondeur de champ :

En photographie de paysage, il est important que tous les plans soient nets. Si votre premier plan est très proche et que vous faites la mise au point sur lui, il est fort probable que votre plan médian et l’arrière plan seront flous. Pour agrandir la profondeur de champs (dont je rappelle qu’il s’agit de la partie qui est nette dans une image) les débutants vont choisir de fermer à f/22 et parfois encore plus. C’est une erreur ! Car à partir de f/16 le flou va s’inviter dans votre image. Plus vous allez fermer le diaphragme et plus votre image manquera de piqué. Les bonnes ouvertures en paysage sont généralement f/8 et f/11. Ne dépassez pas cette dernière.

Note: c’est volontairement que j’ai omis de parler d’hyperfocale ici, afin de ne pas embrouiller les lecteurs débutants.

Mais alors comment faire la mise au point si mon premier plan est très proche ?

Si votre premier plan est proche et si vous ne souhaitez pas vous reculer car cela contrarierait votre composition, il va falloir utiliser la technique de l’empilement d’images. procédez comme suit :

  • Placez votre appareil sur un trépied et composez votre image.
  • N’oubliez pas de désactiver la stabilisation (boitier + objectif). Pour déclencher vous utiliserez le retardateur.
  • Activez le mode priorité à l’ouverture ou manuel.
  • Réglez votre diaphragme à F/8 ou F/11.
  • Faites la mise au point sur le premier plan et déclenchez. Vérifiez ensuite la netteté et l’exposition.
  • Faites maintenant la mise au point sur un plan médian. Contrôlez ensuite netteté et exposition.
  • Faites maintenant la mise au point sur l’arrière plan et procédez aux mêmes contrôles qu’auparavant.
  • Ouvrez vos trois images dans Photoshop, cliquez sur Fichier > Scripts > Chargement des fichiers dans une pile. Cliquez ensuite sur Ajouter les fichiers ouverts puis validez par OK.
  • Superposez les clichés : chaque vue est placée dans un calque. Sélectionnez les tous et cliquez sur Édition > Alignement automatique des calques. Conservez l’option automatique et validez par OK.
  • Fusionnez les photos : Cliquez sur Édition > Fusion automatique des calques. Sélectionnez Empiler les images. Photoshop ne conservera que les parties nettes de chaque vue et produira une photo avec l’ensemble des plans nets.

Conclusion :

Regardez comme la lumière magnifie ce paysage d’Ecosse.

Le principal secret des photographies de paysage vient de la lumière, c’est la clé de toutes les photos réussies. Un joli paysage baigné d’une lumière extraordinaire donnera toujours une très belle photo, par contre un paysage magnifique ne deviendra jamais une belle photo sans une lumière flatteuse.

Portez-vous bien !

Jean-Michel

4 réflexions sur “Les secrets de la photo de paysage

  1. BOY

    Génial, merci infiniment, vous répondez à une de mes interrogations de façon parfaite.
    J’en profite pour vous féliciter, je suis toujours impatient de vous lire.
    Philippe

    J'aime

  2. Dubois

    Une nouvelle fois bravo pour vos conseils. Leur qualité et leur simplicité sont d’une grande richesse pour tous ceux qui, comme moi, ne sont qu’un débutant +
    Cordialement
    Philippe

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s