Test terrain du Canon PowerShot G5X Mark II


Invité par le magasin Images Photo Cholet au dernier workshop Canon, j’ai eu l’occasion de rencontrer les experts de la marque, de découvrir et de prendre en main les dernières nouveautés, notamment les fabuleux Canon EOS R3 et le non moins fabuleux Canon RF 1200mm f/8 L IS USM. Après cela, difficile de redescendre sur terre…

Mais ce n’est pas de ce matériel d’exception dont je vais vous parler aujourd’hui, mais d’un boîtier bien plus discret et surtout… bien plus abordable. Je veux parler du compact Canon PowerShot G5X Mark II, le vaisseau amiral des compacts de la marque.

Magasin Images Photo de Cholet, partenaire du blog « Emotions numériques ».

Avant de poursuivre, je voudrais remercier Nathalie DENIEL de Canon France qui a eu la gentillesse de me prêter son G5X Mark II toute une après-midi. C’est la première fois que j’utilisais un compact Canon, plus habitué aux RX100 de chez Sony, et vous allez voir que ce boîtier n’a rien à envier à ses cousins nippons.

Présentation rapide du Canon PowerShot G5X Mark II

Spécifications clés :

  • Capteur CMOS empilé de type 20MP 1″
  • Processeur Digic 8
  • Objectif très lumineux 24-120 mm F1.8-2.8
  • Viseur électronique pop-up et flash
  • L’écran tactile : s’incline vers le haut à 180° et vers le bas à 90°
  • Prise de vue en rafale à 8 ips avec autofocus, mode rafale Raw à 30 ips
  • Enregistrement vidéo 4K/30p, 1080/60p avec IS
  • Vidéo au ralenti 1080/120p
  • Connectivité sans fil Wi-Fi + Bluetooth
  • USB 3.1 (avec connecteur USB-C) pour le transfert de données et le chargement
  • Autonomie de la batterie de 230 photos (180 avec le viseur électronique) selon la norme CIPA
  • Poids 340 g

Sur le terrain

Vous allez voir que je n’ai pas choisi n’importe quel terrain de jeu pour ce test du Canon PowerShot G5X Mark II. Me trouvant à Cholet (49), je me suis rendu dans le plus grand jardin japonais d’Europe, distant de seulement quelques kilomètres : le parc oriental de Maulévrier, un endroit paisible inspiré des parcs de promenade japonais de la période Edo, un lieu qui respire la sérénité.

Le PowerShot G5 X Mark II est l’appareil photo compact haut de gamme de la marque. Il est doté d’un objectif polyvalent, équivalent à un 24-120 mm très lumineux (F1.8-2.8), d’une très bonne ergonomie et d’un capteur de dernière génération de type 1″. Malgré une taille contenue, l’appareil offre une prise en main généreuse et sûre, bien meilleure que celle des compacts Sony. Le couple processeur-capteur offre une réactivité impressionnante. Le viseur électronique permet de s’affranchir des conditions lumineuses les plus difficiles. Rétractable, il ne sortira qu’en conditions difficiles, ce qui me permettra de réduire la consommation d’énergie de la batterie.

Après ce qui vient d’être dit, vous comprendrez que mon premier contact avec l’appareil fut très favorable. Sa taille et son poids permettent de l’emporter partout, et par conséquent, de l’avoir toujours avec soi. C’est dans ce domaine que les compacts font la pige aux autres boîtiers. Comme je l’ai déjà dit par le passé, le meilleur appareil photo du monde est celui que l’on a toujours avec soi.

À quoi sert un appareil très cher et très haut de gamme, s’il se trouve chez vous dans un placard lorsque l’événement se produit ?

Mais être léger et compact ne suffit pas, l’appareil doit aussi délivrer de belles images ou de magnifiques vidéos. Et, là encore, notre PowerShot G5X Mark II s’en sort la tête haute. Pour ce test, je vais me limiter à la photo, mais sachez que j’ai tourné quelques séquences en 4K et constaté combien l’appareil était à l’aise dans ce domaine. C’est très largement au-dessus des besoins de la cible que vise cet appareil (le milieu familial et les personnes qui voyagent).

Voici une première série de photos pour vous convaincre du potentiel de l’appareil. Cliquez sur la première image pour passer en mode « consultation ».

Comme vous pouvez vous en rendre compte, le G5X Mark II produit des photos de très bonne facture. Les couleurs sont conformes à la réalité avec une légère dose de saturation très flatteuse. Lumières et ombres sont bien restituées et parfaitement équilibrées. L’appareil offre de nombreux détails dans les ombres, ce qui montre que le capteur fait un boulot remarquable. En prise de vue rapprochée, le bokeh arrive vite, une bonne nouvelle quand on sait que les capteurs 1 pouce ne sont pas très avantagés dans ce domaine.

Continuons la visite et découvrons de nouvelles images de ce magnifique parc oriental.

Comme je l’ai déjà précisé, le Canon PowerShot G5X Mark II produit des images chaleureuses, ce qui n’est pas pour me déplaire. Pour un capteur 1 pouce, la dynamique est excellente. Rappelons tout de même qu’un capteur 1 pouce n’est pas un petit capteur, c’est même ce qui se fait de mieux sur les appareils compacts. Si, jusqu’à présent, le test de cet appareil m’a donné beaucoup de satisfactions, il faut bien lui trouver quelques défauts, car l’appareil parfait n’existe pas ou n’a pas encore été inventé.

Au chapitre des réserves :

Disons que ce test terrain m’a permis d’identifier quelques petits soucis. Le premier est lié à l’utilisation du viseur que je trouve très étriqué. Pratique en plein soleil, le viseur permettra de voir ce que vous cadrez quand la lumière sera trop abondante pour utiliser l’écran arrière. Habitué aux magnifiques viseurs des R5 et R6, celui du G5X Mark II ne s’est pas montré très commode à utiliser. En même temps, je dois reconnaître que la compacité du boîtier n’a pas laissé beaucoup de choix aux ingénieurs de la marque.

Parlons maintenant de la batterie. En utilisation normale, elle devrait permettre de tenir toute une journée, ce qui n’est pas si mal, mais j’aurais préféré une autonomie un peu plus importante. Il est vrai que le mode « économie d’énergie » permet d’accroître l’autonomie et de doubler le nombre d’images, mais dans ce mode, il faudra se passer du viseur électronique. Pour palier à ce problème, j’ai donc demandé à mon ami Florent du magasin Images Photo de Cholet s’il pouvait offrir une seconde batterie aux clients se recommandant du blog « Emotions Numériques« . Ce qu’il a très gentiment accepté.

Pour ceux qui souhaiteraient acquérir le Canon PowerShot G5X Mark II, voici le lien permettant de bénéficier d’une deuxième batterie offerte : https://cholet.images-photo.com/appareils-photo/2438-canon-powershot-g5-x-mark-ii-noir.html

Le dernier reproche que je pourrais faire à cet appareil vient de sa montée en ISO. Jusqu’à 800 ISO, pas de problème. Par contre, à partir de 1600 ISO l’image est visiblement altérée. Personnellement, j’aurais préféré que la photo reste bonne jusqu’à 1600 ISO. Il est heureux que Canon ait choisi d’offrir à ce petit appareil une optique très lumineuse, cela permettra d’éviter le recours aux ISO lorsque la lumière se fera plus timide.

Mes conclusions concernant le Canon PowerShot G5X Mark II

Bien que tout ne soit pas parfait, disons que ce petit appareil m’a laissé une impression très favorable. La qualité des images est fantastique, le capteur 1 pouce n’est pas étranger à ce résultat. Doté d’une optique très lumineuse, ce petit boîtier est également très véloce. Sa compacité permet de l’emporter partout et sa tenue en main est bien meilleure que celle des concurrents Sony.

Le zoom 24-120 mm qui équipe l’appareil est stabilisé. Lumineux, il produit de très belles images. Sa grande luminosité évitera de trop monter dans les ISO dont la plage acceptable est limitée.

À qui s’adresse le G5X Mark II ? Aux familles qui ne souhaitent pas s’encombrer d’un boîtier plus gros et plus cher, aux voyageurs qui apprécieront sa qualité d’image et sa grande polyvalence et sa compacité.

Le Canon PowerShot G5X Mark II est doté de fonctions expertes, malgré cela, il reste très simple à utiliser. Après les quelques réglages de base, je n’ai jamais eu besoin de recourir au menu.

Que demande-t-on à un tel appareil ? D’être léger et discret, ce qui est le cas. De produire des photos de qualité, c’est encore le cas. D’offrir une bonne prise en main et d’être simple d’emploi. C’est une fois de plus le cas. Bref, voilà un appareil bien né qui devrait satisfaire la plupart des utilisateurs. Je suis conquis !

Une dernière chose, pour ceux qui seraient intéressés par cette petite merveille. Outre la batterie supplémentaire, le magasin Images Photo de Cholet vous offre également les frais de port. Merci à toi Florent et encore merci à Nathalie DENIEL de Canon France.

Un petit rappel et une information importante pour les nouveaux abonnés :

Le magasin Images Photo de Cholet est partenaire du blog « Emotions Numériques« . En vous recommandant de ce blog, vous obtiendrez un tarif privilégié sur l’achat de matériels et accessoires photo neufs. Vous bénéficierez également de la gratuité des frais de port et de conditions privilégiées concernant la reprise de votre matériel actuel (à condition bien entendu qu’il soit en bon état). Image Photo Cholet c’est aussi du conseil. Avec eux, vous ferez toujours des choix avisés. Il fallait que ce soit rappelé. Pourquoi payer plus cher ailleurs !

Jean-Michel

2 réflexions sur “Test terrain du Canon PowerShot G5X Mark II

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s