La photo rapprochée sans objectif macro, c’est possible !


Avec l’arrivée du printemps, les beaux jours ne sont plus très loin. Les fleurs ne les ont pas attendu pour éclore et nous offrir leurs plus beaux atours. C’est le moment choisi, chaque année, par les magazines photo pour nous reparler de macrophotographie. Nombreux sont les photographes qui ne possèdent pas d’objectif macro. Que ce choix soit dicté par des considérations financières ou non, sachez qu’il est possible de faire de la « macro » sans objectif spécifique. Plusieurs solutions existent. Cet article vous propose de les passer en revue.

La macrophotographie

On parle de macrophotographie lorsque le rapport de grandissement atteint ou dépasse 1:1. A ce rapport, l’objet photographié a la même taille sur la photo que dans la réalité. Lorsque le rapport est de 2:1 l’objet est deux fois plus grand sur la photo que dans la réalité. Les objectifs macro des principaux fabricants atteignent généralement le rapport 1:1. Canon se distingue toutefois avec son MPE-65 qui s’offre le luxe de proposer le rapport 5:1, mais attention cet objectif n’est pas simple à utiliser la profondeur de champ à ce rapport étant de l’ordre du dixième de millimètre…

Les accessoires mécaniques

Plus on se rapproche d’un sujet pour le photographier en gros plan, plus il faut augmenter la distance entre le capteur et l’objectif afin de conserver le sujet net. La distance entre le capteur et l’objectif s’appelle le tirage.

La plupart des objectifs « non macro » ont un tirage qui ne permet pas de s’approcher suffisamment du sujet. Il est donc impossible de réaliser des photos très rapprochées avec ces objectifs, sauf à leur adjoindre des accessoires permettant d’augmenter le tirage.

La bague-allonge : Elle est aussi appelée tube-allonge. Elle consiste en un tube, dénué de lentille, disposé entre le boîtier et l’objectif. En augmentant le tirage, elle permet de diminuer la distance minimum de mise au point d’un objectif, et donc d’augmenter le rapport de grandissement.

bague-allonge
3 bagues-allonges intercalées entre le boîtier et l’objectif de 50mm.

La bague-allonge s’utilise idéalement avec un objectif de 50mm très lumineux, mais je l’ai également utilisée sur un 300mm f/4 où elle produit des résultats fabuleux. Comme vous pouvez le constater sur l’illustration ci-dessus, il est possible d’utiliser plusieurs bagues en même temps afin d’augmenter le tirage et d’obtenir un rapport de grandissement encore plus important.

Le soufflet :  Le soufflet fonctionne également par une augmentation du tirage, sur le même principe que la bague-allonge. C’est un dispositif à crémaillère, ce qui permet d’allonger ou de raccourcir le tube à volonté. Son principal avantage est sa modularité. Son principal inconvénient est par conséquent son encombrement, qui le rend difficile à manipuler sans pied. Le soufflet est à réserver aux travaux en studio sur des sujets immobiles. Le coût d’un soufflet est non négligeable, c’est pourquoi je lui préfère les bagues-allonges.

soufflet-macro
Soufflet de marque Canon

 

La bague d’inversion : Le principe est cette fois de retourner un objectif (généralement grand-angle) ce qui permet de rapprocher fortement la distance de mise au point (la focale reste identique).

bague-inversion
La bague d’inversion permet de retourner l’objectif (à réserver à des objectifs anciens (argentique)

 

Les accessoires optiques

La bonnette : La bonnette est, pour faire très simple, une loupe montée devant l’objectif. Les bonnettes sont très peu encombrantes et pratiques à manipuler, mais elles restent un dispositif ajouté à l’objectif. Cela se traduit par l’apparition d’aberrations optiques si des bonnettes trop puissantes sont utilisées. L’intérêt des bonnettes est réel pour les faibles grandissements, car cet accessoire ne modifie pas le tirage, donc ne provoque pas de réelle perte de luminosité. Les bonnettes sont souvent utilisées en extérieur et pour débuter en « proxi » photographie : leur prix étant très sensiblement inférieur à celui d’un objectif macro dédié à cette pratique.

bonnette-macro-canon

 

Le téléobjectif

Disons le tout de suite, un téléobjectif ne permettra jamais de faire de la macrophotographie, mais il se montrera redoutable en photo rapprochée. La photo du « Muscari à toupet » ci-dessous a été prise avec un 500 mm.

muscari à toupet
Muscari à Toupet

L’utilisation du téléobjectif et d’une grande ouverture ont permis d’obtenir un arrière plan très flou qui met en valeur la fleur. Un objectif macro n’aurait pas fait mieux car la taille de la fleur impose de se reculer pour la montrer dans sa presque totalité.

Conclusion et conseils

Cet article se termine et, avec lui, la présentation de diverses solutions permettant de faire de la macro ou de la photo rapprochée sans objectif macro et à moindre coût. Pour débuter et faire de belles images, je vous recommande particulièrement les bagues-allonges. Dénuée d’élément optique, la bague allonge permet de garder tout le potentiel de votre objectif et d’obtenir des images de grande qualité.

La bonnette est également une bonne alternative pour débuter. Elle fonctionne aussi bien sur un compact, un bridge, un hybride ou un reflex. Je vous recommande de ne pas utiliser des bonnettes à fort grossissement car plus le grossissement est important plus les problèmes optiques sont présents.

Enfin, rappelez-vous que pour photographier correctement une fleur il faut se placer à sa hauteur, c’est à dire s’allonger au sol (voir illustration ci-dessous).

DSC_0185 [1024x768] - Version 2

 

Prenez garde tout de même, car après une longue marche de 5 heures dans les Pyrénées la position allongée peut réserver des surprises… et provoquer des situations inattendues…

DSC_0189 [1024x768]
La sieste est un phénomène très connu des photographes d’altitude…

 

A très bientôt.

Jean-Michel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s