Lumière naturelle: L’Aube et le Crépuscule


Il ne suffit pas de se lever tôt pour réussir une photo de paysage. Ce nouvel article se propose de vous rappeler le rôle crucial de la température couleur. Nous aborderons également l’angle d’éclairage, la meilleure saison pour réussir vos photos au crépuscule ou à l’aube.  Enfin, vous apprendrez à créer des effets étoilés, à exposer pour obtenir un effet silhouette ou encore à équilibrer l’exposition du ciel avec le reste de l’image.

L’heure dorée, l’amie des photographes !

On n’a coutume de dire que les plus belles photos de paysage sont réalisées quelques minutes avant ou après le lever ou le coucher du soleil. Ce n’est qu’une partie de la vérité, sachant qu’un beau ciel d’orage en pleine journée offrira lui aussi de belles opportunités photographiques.

La température couleur, généralement chaude à l’aube ou au crépuscule, produit une teinte dorée très caractéristique. Le matin l’air est plus pur, plus limpide. La couleur est donc plus froide et les ombres sont plus bleutées. En soirée, la lumière est plus chaude ; un grand nombre de particules en suspension dans l’air jouant le rôle de diffuseur.

temperature-couleur

Au petit matin, le ciel s’éclaircit bien avant que le soleil ne pointe le bout de son nez. Le soir cette lumière particulière perdure après que le soleil ait disparu derrière l’horizon.  C’est pour ces raisons qu’il est conseillé d’être prêt à photographier au moins 30 mn avant le lever du soleil et encore au moins 30 minutes après son coucher.

La balance des blancs

Pour les levers et couchers de soleil, je vous conseille de quitter le mode « balance des blancs automatique ». Pourquoi ? Parce qu’il produit des couleurs neutres au détriment des couleurs chaudes. Les réglages ensoleillé ou lumière du jour préserveront les teintes chaudes, tandis que le réglage nuageux l’accentuera et donnera des couleurs plus saturées.

_JMN8482-(1)

Préférez un éclairage latéral

Alors qu’un éclairage de face projette des ombres derrière le sujet, un éclairage latéral sera plus flatteur. En effet, les ombres montreront plus de textures et donneront de la profondeur à l’image. Pour les silhouettes, privilégiez les formes caractéristiques et reconnaissables. Soignez particulièrement le cadrage qui, dans ce style de photo, est prépondérant.

La meilleure saison ?

On dit toujours que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. Cela pourrait sous entendre qu’il se lève et se couche toujours au même endroit. Il n’en est rien ! En été il se lève plus au Nord tandis qu’en hiver il se lèvera plus au sud. La différence est d’environ 45 degrés, ce qui n’est pas rien. Ce qu’il faut savoir également c’est que le soleil monte beaucoup plus haut dans le ciel en été qu’en hiver.

Je préfère photographier les levers de soleil en hiver. Pourquoi ? L’air est plus limpide car plus humide. Le soleil reste plus bas sur l’horizon. Les ciels sont souvent chargés de nuages, ce qui créé des atmosphères plus dramatiques. Voici, un lever de soleil hivernal.

JMN_1352

En été, le crépuscule est beaucoup plus long. Le ciel peut conserver de la couleur jusqu’à une heure après le coucher du soleil. C’est donc la bonne saison pour ce type d’image. Privilégiez les jours où le ciel est nuageux, vos images seront plus belles et vos ciels accueilleront de magnifiques couleurs pastel comme c’est le cas dans la photo ci-dessous.

JMN_1376

Créer un effet étoilé

_JMN4537

Pour réussir un soleil étoilé, comme ci dessus, il faut fermer le diaphragme. Avec certains objectifs une ouverture de f/16 sera suffisante, avec d’autres il faudra aller jusqu’à f/22. En post-traitement, vous devrez ajouter un peu de contraste afin que les rayons soient plus visibles. La qualité de l’air influence les résultats, lorsque l’air est limpide, les rayons seront plus nets. C’est pourquoi les plus beaux résultats sont obtenus en hiver.

L’effet silhouette

La nécessité de conserver du détail dans le ciel oblige souvent le photographe à sous-exposer le premier plan. Cela provoque des silhouettes, souvent à l’origine de magnifiques images. Pour que l’effet fonctionne, il faut que le sujet soit facilement identifiable. La silhouette peut être totalement noire ou conserver quelques détails.

DSC_0130 (1)

La technique pour produire des silhouettes est relativement simple. Placez votre sujet dans l’image en respectant la règle des tiers. L’appareil photo en mode manuel, mesurez la lumière sur la partie la plus claire de l’image, en excluant le soleil du champ cadré. Cadrez et déclenchez.

Équilibrer l’exposition entre le ciel et le reste de l’image

Lorsque le sujet présente une grande dynamique, c’est à dire se compose à la fois de parties très sombres et très éclairées, il devient compliqué de réussir une image équilibrée. En effet, si vous mesurez l’exposition sur les hautes lumières les parties à l’ombre seront bouchées et si vous privilégiez les zones sombres alors le ciel sera explosé.

Rassurez-vous, la photographie existe depuis suffisamment longtemps pour que chaque problème trouve sa solution. Cette solution nous vient des filtres gris dégradés.

Capture d’écran 2016-01-22 à 11.40.44

Le fonctionnement de ces accessoires est simple à comprendre. La partie grise du filtre est placée devant les hautes lumières afin de réduire leur intensité. Cela à pour effet d’éviter la sous-exposition des zones sombres qui retrouvent ainsi du détail. L’équilibre des lumières est alors rétabli, l’image est bien exposée.

Si vous ne disposez pas de ces filtres, sachez que rien n’est perdu. Exposez pour les zones sombres en évitant toutefois que les zones claires soient trop écrêtées. Pour cela, l’histogramme vous sera d’un grand secours. Ensuite, un bon logiciel de post-traitement fera le reste en rééquilibrant les zones trop claires.

Les photos des lecteurs sur le sujet

Cliquez sur les photos pour lancer la visualisation.

Le prochain post concernant la technique photographique sera consacré à la photographie rapprochée au téléobjectif. Si vous avez réalisé des photos de cette manière, adressez-les à jnollevaux@gmail.com. Elles figureront dans l’article ou dans la rubrique « Photos des lecteurs ».

A bientôt !

Jean-Michel

 

Publicités

4 commentaires sur « Lumière naturelle: L’Aube et le Crépuscule »

  1. Je vois que les derniers tests du XT-1 avec un 100-400 n’ont pas été totalement inutiles pour te donner des idées! J’ai hâte de lire ton article.

    J'aime

  2. En montagne l été on part souvent très tôt et on reste baba devant ces levers de jour splendides.Merci pour tes excellents conseils.
    AM

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s