La couleur orange: série proposée par Alexandra Joly

Pendant la durée du concours sur la « couleur orange« , je n’ai reçu que trois séries. Les autres sont arrivées après… Mais quand le travail est bien fait, je ne peux le garder pour moi. Aussi, je vous présente la série proposée par Alexandra Joly.

N’hésitez pas à lui faire part de vos commentaires, cela lui fera plaisir !

Avoir choisi le portrait pour traiter « la couleur orange » est une idée originale. Les photos sont belles avec une préférence pour la petite tête bouclée très expressive. Merci Alexandra.

Jean-Michel

Comment magnifier vos portraits grâce à la synchro haute vitesse ?

Autant le dire tout de suite, ce tutoriel ne s’adresse pas aux grands débutants, mais ce blog ne leur est pas entièrement dédié, et il en faut bien pour tout le monde…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous révéler une technique permettant d’améliorer la qualité de vos portraits en obscurcissant l’arrière plan afin d’apporter une touche dramatique à vos images.

Lire la suite

Portrait au flash : comment équilibrer la lumière ?

Combien de fois n’ai-je pas souri en lisant, ici ou là sur Internet, cette phrase pompeuse : « Moi je ne photographie qu’en lumière naturelle« , phrase très souvent reprise par les photographes de mariage, pourtant professionnels… Pour ces photographes, l’ajout de lumière artificielle provoque une dégradation irréversible de l’image ou plutôt de ses capacités à demeurer naturelle.

Ne vous y trompez pas, ce « Moi je ne photographie qu’en lumière naturelle« , le côté « j’me la pète » mis à part, constitue un véritable aveu. Ces photographes ne connaissent rien du fonctionnement et de l’utilisation d’un flash électronique. Au lieu d’essayer de le comprendre et de le maîtriser, ils préfèrent le critiquer et le bannir… C’est plus simple, plus rapide mais certainement pas professionnel… Pauvres photographes… Vous me rappelez ceux qui, hier encore, affirmaient haut et fort que la photographie argentique ne serait jamais supplantée par le numérique. Des gens bien tristes aujourd’hui… Ou encore ceux qui aujourd’hui ne voient pas la montée inéluctable des hybrides et le déclin annoncé des appareils reflex… Ceux la seront les tristes de demain… L’évolution  est permanente et il faut s’en accommoder !

Lire la suite