Utiliser la balance des blancs de manière créative


La balance des blancs est utilisée par nos boîtiers numériques pour restituer fidèlement les couleurs perçues par nos yeux. Nos cerveaux sont excellents lorsqu’il s’agit de gérer la perception des couleurs. Par une journée ensoleillée, les couleurs paraissent chaudes et lumineuses, tandis qu’en hiver elles seront plus tristes et froides. À l’intérieur, les lumières incandescentes sont notoirement chaudes (jaune/orange), mais nos yeux éprouvent des difficultés à détecter cette chaleur « artificielle ». Par contre, nos appareils numériques y parviennent très facilement. La Balance des blancs apporte donc la correction nécessaire afin de restituer des images «naturelles», répondant à l’interprétation de nos cerveaux.

Balance automatique des blancs

La plupart des photographes utilisent la balance des blancs automatique pour la majorité de leurs prises de vues. C’est le choix que je fais personnellement lorsque shoote en RAW, la correction éventuelle des couleurs étant effectuée lors du post-traitement.

Mais la balance des blancs peut être utilisée à des fins créatives. De légères modifications peuvent changer la tonalité et l’impact de vos images. Comment obtenir un effet dramatique ou de simples changements subtils de couleurs ? Il est temps de considérer la balance des blancs comme une option créative en photographie.

Les différentes méthodes abordées dans cet article peuvent être mises en oeuvre à la prise de vue ou encore lors du post-traitement. C’est cette dernière option qui a ma préférence car elle permet de percevoir l’impact des modifications en temps réel. Bien que j’utilise Adobe Lightroom, tout autre programme qui permet d’ajuster la balance des blancs fonctionnera parfaitement.

Comment obtenir un effet dramatique ?

Voici la même image. Seule la température couleur de la balance des blancs à été modifiée.

img-7500.jpg
Balance des blancs sur 7500 K
img-5000.jpg
Balance des blancs sur 5000 K
img-2500.jpg
Balance des blancs sur 2500 K

Remarquez comment l’atmosphère de l’image change en fonction de la température de couleur sélectionnée. Un véritable changement de saison en modifiant simplement la valeur du curseur « Température ».

Ajouter du soleil dans vos images

Voici une première image réalisée alors que le soleil était partiellement dissimulé derrière des nuages.

img-1.jpg
image d’origine à 4900 K
ombre-7500k-1.jpg
image d’origine à 7500 K

Voici un autre exemple d’une même image « réchauffée » par la balance des blancs.

image-3600K-1.jpg

image-5500K-1.jpg

Avec 2000 K de plus (la balance des blancs se mesure en degré kelvin), l’image est bien plus chaude et ensoleillée.

imgjm-1.jpg
Image d’origine à 2850 K
imgjm-2.jpg
L’image est passée à 5800 K

Nouvel exemple d’une photo prise dans la vigne, un jour sans soleil puis ajout de 3000 K avec le curseur « Température » de la balance des blancs.

Le cas particulier de l’eau

L’eau des torrents est souvent très fraîche. C »est pour cette raison que sa représentation photographique est mieux perçue avec des couleurs froides. Dans ce cas précis les couleurs chaudes ne paraissent pas naturelles.

automne-4600k.jpg
4600 K
automne2-4100k.jpg
à 4100 K les couleurs plus froides correspondent mieux à la scène.

Les couchers de soleil

Les couchers de soleil peuvent également bénéficier du réglage créatif de la balance des blancs. J’aime beaucoup les deux images ci-dessous qui font appel aux tons froids pour la première et chauds pour la seconde (2500 K séparent ces deux images). Comme vous pouvez le voir, tout est une question de goût.

coucher-1.jpg

coucher-2.jpg

Et en noir et blanc alors ?

Comme pour la couleur, le réglage de la balance des blanc en noir et blanc permet d’influer sur le résultat final. En poussant le curseur vers la droite vous remarquerez un changement radical du contraste et l’ajout de luminosité.

nb-1.jpg
L’image d’origine

 

nb-2.jpg
Le curseur est maintenant poussé à fond sur la droite

La deuxième image ne perd pas en intérêt. Elle est simplement différente. Le grain de la peau disparaît, le regard est différent. Tout est maintenant une histoire de goût est de dosage.

Voici maintenant une troisième image où la correction de la balance des blancs n’est effectuée que partiellement. Avec le pinceau de retouche de Lightroom, je sélectionne les parties à modifier…

 Capture d’écran 2017-06-07 à 11.22.36.png

puis je joue avec le curseur « Exposition » afin de redonner du « peps » aux yeux et aux lèvres. Voici le résultat :

nb-3.jpg

J’aime cette nouvelle image. Le visage a perdu du modelé mais le contraste maximal entre la couleur des cheveux et de la peau le plaît beaucoup. Les yeux et la bouche redonnent un certain équilibre des valeurs. A vous de choisir entre les trois propositions.

Comme vous le voyez la balance des blancs est un outil créatif de premier ordre. Utilisez-le pour transformer vos images, légèrement ou radicalement. L’essentiel est que le résultat vous plaise.

Cet article a été inspiré d’un article du photographe américain David Shaw.

À très bientôt !

Jean-Michel.

 

Publicités

3 commentaires sur « Utiliser la balance des blancs de manière créative »

  1. génial, ce blog, il y a plein de conseils utiles pour pour l’amateur que je suis.
    super bien expliqué, clair et net.
    si je ne progresse pas, c’est que je suis définitivement nulle .
    merci, jean michel.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s