Photographiez en noir et blanc : le choix du sujet 2/3


La semaine dernière nous avons vu que pour bien photographier en noir et blanc, il faut apprendre à « voir en noir et blanc » et se focaliser sur les textures, les formes, les lumières et le contraste. Nous savons également qu’une météo tourmentée favorise grandement la création d’atmosphères particulières. Dans le billet précédent, j’ai particulièrement insisté sur le rôle important du contraste en noir et blanc. Pour relire ce premier opus, cliquez sur ce lien : photographier en noir et blanc 1/3.

Cette semaine, je vais vous parler des sujets qui se prêtent particulièrement à la photographie monochrome.

Le choix d’un sujet en noir et blanc

Certaines scènes se prêtent particulièrement bien au noir et blanc. Le photographe expert n’aura aucun mal à les identifier grâce à sa faculté de « voir en noir et blanc« . Pour les autres, ce sera plus compliqué… Ça c’est ce qu’on lit habituellement sur Internet… Mais c’est faut ! Tout le monde est capable d’identifier un sujet qui fera une bonne photo en noir et blanc, il faut simplement connaître deux ou trois « petits secrets » qui n’en seront plus pour vous dans quelques instants.

C’est l’hiver, votre scène manque de couleur

Le noir et blanc peut donner une image très forte d’un sujet qui manque de couleur. C’est le cas des paysages d’hiver. Ici, pas de verts tendres, de fleurs multicolores, de feuillages orangés, mais des paysages proches du monochrome où s’affrontent le blanc de la neige et le noir des arbres. Un contraste énorme qui sied bien au noir et blanc. Concentrez-vous sur les formes des arbres, les murs empierrés, les bâtiments. Soignez la composition le contraste fera le reste.

Secret n° 1 : lorsque la scène manque de couleur, photographier en noir et blanc. 

noir-et-blanc-1.jpg

noir-et-blanc-2.jpg

Les portraits en noir et blanc fonctionnent très bien

Le portrait convient parfaitement bien au noir et blanc. Cela résulte sans doute des magnifiques portraits monochromes du siècle dernier. Sans la couleur, l’image acquiert de la personnalité et du caractère. L’ajout d’un éclairage oblique produit un fort contraste entre les parties claires et les ombres. En conséquence, ne prenez jamais de portrait en extérieur si le soleil est découvert et au zénith.

Secret n° 2 : pour les portraits photographiez toujours avec une lumière oblique.

noir-et-blanc-10.jpg

La lumière oblique permet également de mettre en valeur les volumes des visages.

noir-et-blanc-4.jpg

La photographie d’architecture

Les paysages urbains conviennent particulièrement au noir et blanc qui met en valeur la forme des bâtiments. Les motifs et les textures bénéficient d’un meilleur rendu en monochrome.

Secret n° 3 : en architecture les lignes et les formes répétitives servent votre image comme c’est le cas ci-dessous avec les vitres et les perspectives. 

noir-et-blanc-6.jpg

La photographie de nuit

Le noir et blanc convient également à la photo de nuit. Les halos lumineux des éclairages permettent de créer de la vie dans vos compositions. Motifs et textures bénéficient d’un meilleur rendu en monochrome.

Secret n° 4 : La nuit, utilisez les lumières pour créer l’ambiance et donner du contraste à vos créations.

noir-et-blanc-7.jpg

La photo de spectacle et notamment de concert

Certains spectacles comme le concert ou le cirque s’accommodent fort bien du monochrome.  Pourquoi ? En raison des contrastes importants où se côtoient obscurité et projecteurs. Si le monochrome empêche de voir la jolie tenue bariolée du clown, il place l’artiste dans une ambiance lumineuse qui le met en valeur.

Secret n° 5 : dans la photo de spectacle, jouez avec la lumière pour obtenir un fond sombre qui mettra en valeur votre sujet. Mesurer la lumière en « spot » sur le visage de votre sujet.

noir-et-blanc-8.jpg

noir-et-blanc-9.jpg

Les gros plans ou le royaume des détails

Les gros plans servent à construire une histoire, un reportage. Le noir et blanc convient également à ce type de photographie qui permet de mettre en valeur formes et textures.

Secret n° 6 : osez les gros plans en noir et blanc, c’est toujours très beau !

DSC03584-NB-r-WS.jpg

DSC03190-NB-r-WS.jpg

noir-et-blanc-11.jpg

noir-et-blanc-12.jpg

La « street » photo ou paradis du noir et blanc

S’il est un domaine où le noir et blanc règne en maître incontesté, c’est bien celui de la photo de rue. Ce style photographique se nourrit de la lumière et des forts contrastes pour mettre en valeur des scènes de la vie quotidienne.

Le contrejour et l’ami du photographe de rue et du noir et blanc. En plaçant vos personnages à contrejour, vous invitez un fort contraste dans votre image. La dynamique de votre capteur va donc être mise à l’épreuve, mais la photographie en monochrome accepte plus volontiers les petites erreurs d’exposition…

noir-et-blanc-13.jpg

Ici, le côté très graphique du bâtiment est mis en valeur par le noir et blanc. Remarquez que la position du personnage respecte la règle des tiers. Les règles de composition sont les mêmes en couleur et en monochrome !

noir-et-blanc-14.jpg

En photo de rue, les graphes sont également très sympas en noir et blanc. L’absence de couleur évite la distraction et permet de concentrer le regard vers le personnage.

noir-et-blanc-17.jpg

Secret N° 7 : en photo de rue le contrejour permet d’obtenir de magnifiques images en noir et blanc.  

Conclusion

Comme vous avez pu vous en rendre compte à la lecture de ce deuxième opus sur la photographie en noir et blanc, trouver un sujet est loin d’être aussi compliqué qu’on le pense. Attachez-vous aux forts contrastes, aux motifs, aux textures et aux lignes et vous réussirez de belles photos en noir et blanc.

Un dernier conseil, ne jetez jamais une photo qui vous paraît moyenne sur l’écran de votre boîtier. Attendez de l’avoir « développée » sur votre ordinateur car en noir et blanc le post-traitement est aussi important que la prise de vue. Mais de cela nous parlerons la semaine prochaine.

En attendant, prenez votre boîtier chéri et allez lui faire prendre l’air car c’est en photographiant souvent que l’on progresse le plus vite !

Avant de vous quitter, je souhaite remercier tout particulièrement mon ami Jacques Montereau pour les magnifiques images de concert qu’il m’a transmises pour illustrer certaines parties cet article.

A bientôt

Jean-Michel

Publicités

2 commentaires sur « Photographiez en noir et blanc : le choix du sujet 2/3 »

  1. Non, la photographie en Noir et Blanc n’est pas morte.Il ne faut pas hésiter à prendre la même photo directement en N&B et en couleur. Vous vous apercevrez que certaines d’entre elles ont beaucoup plus de force en N&N. Certaines même mettront en valeur un sujet différent.
    A vos appareils pour tester, et choisissez bien votre sujet.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s