Photographie

Personnalisez les réglages de votre appareil photo


Vous venez de vous offrir un nouvel appareil photo numérique ? Votre boîtier réagit de façon bizarre et vous vous apprêtez à réinitialiser les réglages ? Il va falloir se préparer à paramétrer votre appareil afin de l’adapter à votre pratique de la photographie.  Ce petit guide devrait faciliter votre travail de personnalisation.

La première chose à faire est de charger complètement la batterie de votre appareil. Avouez que ce serait ballot d’avoir à interrompre les réglages de votre boîtier, faute d’énergie…

Je ne parlerai pas dans ce post des réglages liés à la prise de vue (autofocus, exposition, gestion du bruit, etc.). Je m’attarderai uniquement sur ceux qui concernent la personnalisation de l’appareil.

La première mise sous tension du boîtier

Panasonic-Lumix-FZ1000

Dès sa première mise sous tension, votre boîtier vous proposera de régler le fuseau horaire, la date et l’heure. Ces informations sont très importantes car elles seront reprises dans les données « Exifs » de vos images. Si vous possédez plusieurs boîtiers, il est important de vérifier qu’ils affichent tous la même heure à la seconde près. N’oubliez pas que les logiciels de post traitement comme Lightroom® affichent les images par ordre chronologique en tenant compte de la date et de l’heure. Il en est de même pour le classement de vos photos sur votre disque dur.

Poursuivons avec les réglages de base

Le réglage dioptrique : il consiste à ajuster l’oculaire pour qu’il s’adapte à votre vision. Ce réglage s’effectue par une petite molette placée à côté du viseur.

Sélection du mode d’enregistrement : Pour les grands débutants, placez la molette de sélection de mode sur « P » afin d’utiliser le mode Programme. Sur certains appareils, les débutants pourront préférer le mode « IA » pour Auto Intelligent. Dans ce mode l’appareil adoptera des réglages adaptés à la scène photographiée. Les experts choisiront vraisemblablement un mode semi automatique « A » pour Priorité à l’ouverture ou « S » pour Priorité à la vitesse.

Réglage des informations affichées à l’écran et dans le viseur :  la quantité d’informations affichées dans le viseur ou sur l’écran se règle généralement grâce à la touche [DISP.] pour Display en anglais qui signifie Afficher. C’est le cas, par exemple, pour le capteur d’inclinaison (niveau électronique).

Affichage de l’histogramme (hybride) : L’histogramme est très utile, surtout aux possesseurs d’hybrides. Il permet de contrôler la pertinence des réglages d’exposition avant de prendre la photo (boîtier hybride uniquement). Pour les reflex ce contrôle se fera à posteriori. (Cf. Comprendre et utiliser l’histogramme).

Affichage de la grille d’assistance au cadrage :  La grille facilite la composition des images et le respect de la règle des tiers. (Cf. Tout savoir sur le cadrage).

Rendre l’appareil discret : il est possible de supprimer ou de réduire le son du déclenchement ou de l’autofocus. Dans le même soucis de discrétion, vous pouvez supprimer la lumière d’assistance à la mise au point ou encore interdire le déclenchement si votre boîtier est dépourvu de carte mémoire. Ces réglages sont bien adaptés à la photographie de mariage ou de rue. (Cf. Comment aller plus loin dans les réglages de votre boîtier).

Réglages concernant les photos

Réglage du format de l’image : Votre choix se portera vraisemblablement sur le format 3:2 correspondant au format 24 x 36. Lorsque le boîtier propose également le format 4:3, préférez le 3:2 car la définition sera meilleure (sur un Lumix FZ1000 le format 3:2 permet d’atteindre les 20 millions de pixels tandis que le format 4:3 réduit le nombre de pixels à 17,5 millions).

Réglage de la qualité d’image : RAW et/ou JPEG fin sont généralement les réglages les plus utilisés par les photographes. (Cf. JPEG ou RAW).

Personnalisation du nom des photos : vous pouvez, grâce à une option du menu, modifier le nommage par défaut de vos photos. En ce qui me concerne, j’utilise quatre  appareils numériques (un Nikon D850 et un FUJIFILM X-T2 pour mes activités professionnelles – un Panasonic FZ2000 pour filmer – un Sony RX100 Mark III que j’ai toujours sur moi). Pour reconnaître immédiatement la provenance d’une photo j’ai personnalisé le nommage de chaque appareil (NIKO+numéro de la photo pour le D850 – FUJI+numéro de la photo pour le X-T2 – PANA+numéro de la photo pour le FZ2000 et SONY+numéro de la photo pour le RX100. Ainsi, au premier coup d’œil, je reconnais la provenance de mes images. (Cf. Comment aller plus loin dans les réglages de votre boîtier).

Mention du Copyright : il est toujours intéressant de mettre un copyright sur ses images. J’ai déjà longuement expliqué pourquoi sur ce blog.

Personnalisation des touches de fonction

touches-de-fonction

Les touches de fonction permettent d’accéder rapidement à certains réglages sans avoir à utiliser les menus de l’appareil. En ce qui me concerne, j’ai paramétré trois modes ISO AUTO différents. Une touche de fonction me permet de choisir très rapidement l’un de ces trois modes. Une autre touche de fonction me permet d’afficher ou non l’histogramme.  En faisant appel aux touches de fonction, vous allez grandement vous faciliter la vie.

Le menu personnel

Sur certains boîtiers vous disposez d’un menu rapide. Vous pouvez lui affecter des raccourcis vers les fonctions que vous utilisez très souvent et qui ne sont pas accessibles par le Q MENU (bouton Q sur votre boîtier). C’est le cas, par exemple, de la commande de formatage des cartes mémoire.

Personnalisation rapide des réglages de votre appareil

Pour mettre rapidement en place les différents réglages énumérés ci-dessus, je vous conseille de vous créer une liste synthétique des réglages à effectuer. Au regard de chaque réglage, vous mentionnerez le numéro de la page concernée dans le manuel de votre appareil.  Cette liste et le manuel de votre appareil ne devront plus quitter votre sac photo. En cas de réinitialisation de votre boîtier, il sera très facile et très rapide de lui rendre ses paramétrages habituels.

Rappel des réglages évoqués dans cet article :

Complétez la liste ci-dessous par le numéro de la page du manuel d’utilisation de votre boîtier avant de l’imprimer et la placer dans votre sac photo avec le dit manuel.

  • Réglage du fuseau horaire : Manuel page …
  • Réglage de la date et de l’heure sur l’ensemble de vos boîtiers :  Manuel page …
  • Réglage dioptrique : Manuel page …
  • Sélection du mode d’enregistrement : (P – IA – A – S) : Manuel page …
  • Réglages des infos affichées à l’écran et dans le viseur : Manuel page …
  • Affichage de l’histogramme : Manuel page …
  • Affichage de la grille : Manuel page …
  • Mise en place du mode discret : Manuel page …
  • Suppression de la lumière d’assistance AF : Manuel page …
  • Refus de la prise de photo sans carte mémoire : Manuel page …
  • Réglage du format de l’image : Manuel page …
  • Réglage de la qualité d’image : Manuel page …
  • Personnalisation du nommage des photos : Manuel page …
  • Mention du Copyright dans les Exifs : Manuel page …
  • Personnalisation des touches de fonction : mentionnez ci-dessous la touche concernée et la fonction qui lui est attribuée. Manuel page …
  • Attribution de fonctions à votre menu personnel : Manuel page …

J’espère que cet article vous sera très utile. Si j’ai oublié un réglage n’hésitez pas à le mentionner en commentaire. Merci de votre fidélité à ce blog.


Article proposé par Jean-Michel Nollevaux

2 comments on “Personnalisez les réglages de votre appareil photo

  1. Jean-Claude Morin

    Un pense bête pour pouvoir repartir rapidement en cas de problème après avoir trop modifié les différents paramètres et ne plus savoir revenir en arrière, il suffit alors de réinitialiser l’appareil aux réglages usine et effectuer ces réglages, ce qui devrait prendre moins de cinq minutes . Et aussi à faire une ou deux fois par an pour éviter les erreurs cumulatives.

    Aimé par 2 personnes

  2. Il est vrai que la personnalisation des commandes permet d avoir accès à toutes les fonctions principales sans avoir à quitter l’œil du visiteur un gain de temps et de confort. Par contre les notices des constructeurs ne sont pas toujours très explicites pour les novices. Du coup certain passent à côté.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :