Samyang 14mm f / 2.8 une optique abordable pour l’astrophotographie


Lorsqu’il s’agit de se constituer son propre parc optique, deux courants de pensées se côtoient. Le premier consiste à utiliser des zooms afin de réduire le nombre d’objectifs à utiliser, le second à privilégier des focales fixes, plus nombreuses, et plus qualitatives.

Ma passion du voyage au long cours m’a conduit à réduire le poids de mon matériel, et pour cela, à privilégier les zooms (24-70mm et 70-200). Mais je ne parts jamais sans une focale fixe lumineuse pour affronter sereinement les situations de basse lumière. En fait, je n’ai jamais plus de trois optiques dans mon sac.

Cas des optiques spéciales

astronomy-photographer-of-the-year-2018-les-plus-belles-photos-4a00fe47__w910

Quels que soient vos sujets de prédilection, il vous arrivera de vouloir acquérir une focale fixe spécialisée.

Je suis photographe de mariage et j’emporte toujours en reportage un objectif macro destiné exclusivement  à photographier les alliances. Mes deux autres optiques (24-70mm et 70-200) ne sont pas à la hauteur de la tâche.

Par ailleurs, comme tout un chacun, je m’intéresse à d’autres sujets photographiques : portrait, photo animalière, photo de rue, astrophotographie. Chacun de ces genres dispose d’une focale fixe de prédilection : portrait (85 ou 135mm), photo animalière (500 mm), photo de rue (28, 35 ou 50mm), astrophotographie (14 ou 18mm).

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une optique parfaite pour l’astrophotographie : le Samyang 14mm f/2.8.

Pour les photos de ciel nocturne, plus l’angle est important, mieux vous pourrez saisir la voie lactée dans sa totalité. La focale de 14mm est donc excellente, surtout si l’optique est montée sur un boîtier 24×36. L’ouverture de f/2.8 permet de réduire les temps de pose, ce qui en astrophotographie est un atout non négligeable. Le Samyang 14mm f/2.8 est donc parfait pour ce type de photo d’autant plus que son prix reste  très abordable.

 

Le Samyang 14mm f/2.8 IF ED UMC

samyang-14mm.jpg

Ma recherche d’une optique plus large que 16 mm et plus lumineuse que f/4 m’a conduit à sélectionner plusieurs objectifs. Restait un problème, et non des moindres : ils étaient tous imposants, lourds et chers. Puis,  j’ai découvert  ce Samyang, dont on dit le plus grand bien, et qui permet d’obtenir des angles de 115°, ce qui est très suffisant pour photographier un  ciel nocturne.

L’ouverture maximale de f/2,8 est suffisamment lumineuse pour capturer des quantités « astronomiques »  de lumière dans les étoiles. S’agissant d’une focale fixe, elle est plus légère que la plupart des zooms grand-angle du marché, et comme si cela ne suffisait pas, elle est bon marché.

nature-2587955_1280

Poids

Avec environ 550g, cet objectif ne va pas ajouter beaucoup de poids à votre sac photo. Il est fabriqué principalement en plastique, mais la qualité de construction est étonnamment bonne pour le prix.

Ce n’est certes pas le meilleur objectif d’astrophotographie, mais il offre le meilleur rapport qualité/prix. À moins d’être professionnel, cet objectif donnera toute satisfaction aux passionnés.

Netteté

La netteté de l’image correspond à ce que vous pouvez attendre  d’un objectif à prix contenu . Il est suffisamment net pour l’astrophotographie, mais, personnellement, je ne l’emploierais pas pour photographier des paysages de jour.

Cet objectif a également une distorsion assez importante, mais c’est inévitable avec un objectif d’une telle focale. Le profil de correction d’objectif de Lightroom y remédie  parfaitement.

Mise au point manuelle

Comme souvent avec les optiques Samyang, la mise au point est manuelle. La bague d’ouverture l’est également. Cela n’a jamais été un problème pour moi, car j’ai trouvé que l’autofocus était pratiquement inutile pour photographier les étoiles. La bague de mise au point a un toucher lisse et une grande portée, rendant la mise au point incroyablement précise.

Vous devrez également prendre en compte le fait que vous ne pouvez pas utiliser de filtres avec cet objectif, la lentille frontale étant particulièrement bombée. Encore une fois, cela ne devrait pas être un problème si vous l’utilisez pour l’astrophotographie, car vous n’aurez pas besoin de filtres.

À qui s’adresse cette lentille?

astronomy-photographer-of-the-year-2018-les-plus-belles-photos-53679f7d__w910

Si vous recherchez un ultra grand angle pour un budget limité, vous devez absolument envisager ce Samyang 14mm f/2.8. La qualité d’image sera largement suffisante et répondra parfaitement à des besoins « amateurs ».

Il est disponible en monture Canon, Nikon, Sony, Fujifilm, Pentax, Olympus et Panasonic,  compatible avec les capteurs plein format – APS-C et Micro 4/3.

Découvrez cette optique sur amazon.fr :

 


Article inspiré d’un Post de Rowan Sims

Bonne journée

Jean-Michel

Une réflexion sur “Samyang 14mm f / 2.8 une optique abordable pour l’astrophotographie

  1. Alain HUET

    N’étant pas très féru en astrophotographie je découvre cette discipline et les photos présentées qui sont superbes.
    .Pour répondre à ma curiosité et sans doute ne suis-je pas le seul, il serait intéressant d’avoir quelques précisions notamment sur les temps de pose relatif à ces photos.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s