Photographie

Guide pratique de la pose longue : le choix du matériel


Qui ne s’est jamais extasié devant une magnifique photo saisie au crépuscule (heure bleue) ?. En supposant -bien sûr- que vous disposiez déjà d’un appareil photo, laissez-moi aborder les autres équipements nécessaires à la pratique de la pose longue.

L’indispensable trépied et sa rotule

Le trépied constitue la pièce d’équipement indispensable à la pratique de la pose longue. La longue exposition impose que le boîtier ne subisse aucun mouvement pendant la prise de vue afin d’éviter le flou de bougé. Par conséquent, un trépied très stable est recommandé.

Un boîtier se remplace régulièrement afin de bénéficier des progrès technologiques. C’est beaucoup moins vrai pour un trépied. C’est pourquoi, je vous conseille de mettre le prix dans votre trépied et de le choisir avec beaucoup d’attention. Un trépied robuste est stable durera toute une vie. En ce qui me concerne j’utilise, depuis de très nombreuses années, un trépied Manfrotto MT190 XPRO 3. Un trépied extrêmement robuste et stable. Construit en aluminium, il est plus lourd que sa version carbone, mais aussi bien moins cher…

Conseil : lors de l’utilisation de votre boîtier sur un trépied, n’oubliez pas de désactiver la stabilisation du boîtier (s’il en dispose), ainsi que celle de l’objectif.

Capture d’écran 2018-08-16 à 10.10.41.png

Un bon trépied, c’est aussi une bonne rotule. Attention aux produits chinois de qualité douteuse… Je préfère de loin le sérieux de la marque Manfrotto, et mon choix de portera sur la rotule boule MHXPRO-BHQ6. Cette rotule peut paraître un peu chère, mais c’est du matériel professionnel qui, comme pour le trépied ci-dessus, durera toute une vie. Sachant qu’une mauvaise rotule, payée 50 euros sera vite remplacée, à quoi bon gaspiller son argent ?

Capture d’écran 2018-08-16 à 10.09.29.png

Mini-trépieds

Les mini-trépieds sont pratiques dans les endroits où le trépied traditionnel n’est pas autorisé (en haut d’une tour par exemple). Je possède personnellement un Joby GorillaPod 5K qui peut supporter 5 kg de charge. Le kit comprend une rotule boule dédiée, très efficace. Le must des mini-trépieds !

Capture d’écran 2018-08-16 à 10.20.16.png

Les filtres à densité neutre

Les filtres à densité neutre (ND) aident à réduire la quantité de lumière qui traverse la lentille, ce qui permet d’augmenter votre temps de pose. Le filtre ND est un outil indispensable si vous voulez lisser la surface de l’eau et créer l’effet soyeux généralement observé dans les photographies en pose longue.

Capture d’écran 2018-08-16 à 10.28.02.png

Les filtres ND laissent passer plus ou moins de lumière : 3 stops, 6 stops ou 10 stops (un stop correspond à un diaphragme). Plus le nombre est grand, plus le filtre est sombre, moins il laisse passer de lumière et plus la pose sera longue.

Les filtres sont de deux types: les filtres à visser et les filtres carrés, utilisés dans un porte filtre. Avant d’acheter un filtre, vérifiez que le diamètre du filtre correspond à votre objectif. Le problème avec les filtres à visser, c’est qu’il faut en acheter plusieurs si le diamètre de vos objectifs est différent. C’est pour cette raison que je préfère utiliser un porte filtre et des filtres carrés. De petites bagues d’adaptation permettent de monter le porte filtre sur n’importe quel objectif. C’est bien moins cher à la longue et tout aussi efficace. Personnellement je fait confiance aux filtres Cokin depuis de longues années.

Capture d’écran 2018-08-16 à 10.38.30.png

Je ne vais pas m’étendre davantage  sur les filtres car un article leur est dédié dans ce guide de la pose longue.

Télécommande avec ou sans fil

Ceci est un autre outil essentiel, car il vous permet de prendre des photos sans toucher à l’appareil. Encore un dispositif destiné à maximiser la netteté de vos images. Quelles soient filaires ou non, les télécommandes ne sont pas bien chères et rendent de précieux services.

Si vous ne disposez pas de télécommande, le retardateur de votre appareil sera d’un grand secours. Si votre trépied est très stable, un retard de 2 secondes sera suffisant, si ce n’est pas le cas, choisissez un retard de 10 secondes.

 

Application Calculatrice de  longue exposition

Lorsque vous utilisez un mode semi-automatique, tel que la priorité à l’ouverture, la vitesse d’obturation ne peut pas dépasser 30 secondes sur la plupart des boîtiers numériques. Avec un filtre ND à 6 stops, une exposition beaucoup plus longue que 30 secondes est requise. Donc, vous devrez utiliser le mode manuel pour prendre le contrôle total de votre boîtier.

Mais comment connaître le temps d’exposition correct lorsque votre appareil photo ne vous aide plus ? Eh bien, il existe un certain nombre d’applications téléphoniques gratuites qui vous aident à déterminer le temps de pose correct. J’utilise l’application Long Exposure Calculator (obtenez-la ici pour les appareils iOS ou ici pour Android ).

Capture d’écran 2018-08-16 à 11.13.55.png

Conclusion

J’espère que ce premier opus de mon « Guide de la pose longue » vous facilitera  la pratique de la longue exposition. Demain, un nouvel article permettra d’aborder le choix du sujet.

À demain !

Jean-Michel

 

0 comments on “Guide pratique de la pose longue : le choix du matériel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :